Accueil > ... > Forum 1544470

Drames d’Arbinda et Zoaga : « Nos gouvernants ont péché par inaction », selon le CFOP

12 avril, 10:36, par Le Vigilent

@Caca, pour une fois je suis d’accord avec toi. Je pense que notre opposition veut faire feu de tout bois en faisant des amalgames, avec des comparaisons inopportunes et extrêmement dangereuses de la situation à Yirgou et à Djiba avec le genocide ruandais de 1994. Ce n’est pas parce que un petit groupe d’activistes peuls s’agitent autour des événements malheureux de Yirgou et de Djibo les qualifiant de genocide contre leurs parents que le CFOP doit se voir obligé d’enfoncer le clou en faisant des comparaisons indignes d’hommes politiques avertis. Ceux qui menacent le vivre-ensemble entre peuls et les autres ethnies, ce sont ces activistes surexcités peuls et certains responsables en perte de vitesse tapis au sein du CFOP. Depuis toujours, il y a eu dans presque tous les villages du Burkina des conflits entre des agriculteurs à majorité autochtones et des éleveurs,à majorité peuls sans que cela ne présente undanger quelconque pour le vivre ensemble. Même entre des autochtones il y a souvent des conflits prioritaires de champs - prioritaires d’animaux avec, de foi des affrontements qui se terminent mal. Ce n’est donc pas un problème de haine cotre les peuls.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés