Accueil > ... > Forum 1503998

Crise à Yirgou : Les autorités coutumières et religieuses prônent le pardon et la réconciliation entre les communautés

11 février, 12:21, par Ka

Très bonne initiative de la part de nos chefs coutumiers et de nos chefs religieux, car un peuple sans culture est un peuple sans âme. Depuis la nuit des temps, le linge sale dans une famille Burkinabé a toujours été lavé en famille, surtout devant un sage ou un chef coutumier. Et le problème de Yirgou ne peut s’effacer qu’à travers nos continuités des coutumes qui est aussi notre culture la racine de notre jeune démocratie. Et comme je le dit très souvent : ‘’’La culture est la seule valeur pour identifier tout un peuple. Et ceux qui sont les porteurs de ses valeurs culturels sont nos chefs coutumiers, dont leurs continuités des coutumes de l’ancêtre au grand-père, allant au père en fils, restent une référence de notre jeune démocratie qui cherche son vrai chemin.’’’ Chez les mossis dès qu’il y a un conflit important et qui se termine par demande de pardon, le coutume exige qu’un peulh ou un Yarga ou Silmimoaga des ethnies neutres soient sur le terrain pour sceller le pardon : Avec cette rencontre, le pardon sera scellé pour de bon. Que les uns écoutent les autres pour un Burkina de paix. Pour une paix durable, que les auteurs de la tuerie soient poursuivis et soient punis par la justice.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés