Accueil > ... > Forum 1472394

Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

3 décembre 2018, 15:36, par kaito

Internaute Maitre. Je vous réfère a l écris d’un frère Burkinabe qui proclamait dans ce même fasonet que tous les Burkinabe sont des anges. Je suis d’accord qu’on dise que des ministres protègent leurs intérêts mais je refuse de penser qu’un Burkinabe parce qu’ il est devenu ministre devienne ennemi du peuple comme beaucoup le disent. Ils ont tous été étudiants, syndicalistes et sont tous croyants comme les autre citoyens. Dans ce débat entre le syndicat et le gouvernement, le message du gouvernement me semble plus lisible : on dépense plus de la moitie du budget sur les salaires et tout le monde comprend et sait pertinemment que cela est contre le développement du pays et on demande de détériorer d avantage cet indicateur. Dénonçons d’abord la corruption, aidons a accroitre le civisme fiscal (peu de salaries ont accepte volontairement y compris les patriotes et saints syndicalistes de payer leurs taxes de résidence au point que le gouvernement fut oblige de couper a la source) : a créer plus de richesses. L ensemble de ses efforts seront utiles pour renverser le ratio salaire budget avant de pouvoir revendiquer des augmentations sinon on court a un suicide collectif. Évitons qu’ on ne pense les fonctionnaires tout pour eux parce qu’ils des moyens de chantage et rien pour les autres. Je ne suis ni un enseignant et ne fais pas de politique. Je donne mon avis de citoyen.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés