Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mardi 14 mai 2019 à 23h50min
Tueries  de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

Les extrémistes violents ont changé leur mode opératoire. En moins de quelques semaines, ils se sont attaqués à des fidèles catholiques et protestants réunis pour la messe dominicale. Le président du Faso, à l’issue de la cérémonie officielle d’inauguration de la 3ème Assemblée plénière de la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest, ce 14 mai à 2019, s’est prononcé sur cette nouvelle donne dans la lutte contre le terrorisme.

Un prête qui présidait une célébration eucharistique a été froidement assassiné ce 12 mai, avec ses fidèles à Dablo dans la province du Sanmatenga. Le jour de leur inhumation, le 13 mai, c’est quatre autres catholiques qui ont été tués, alors qu’ils revenaient d’une procession mariale à Zimtenga, dans la province du Bam. Bien avant tout cela, le 28 avril, c’est un pasteur et cinq fidèles du temple de Silgadji situé à une soixantaine de kilomètres de Djibo qui ont été exécutés.

La guerre asymétrique semble avoir pris une nouvelle tournure. « Des chrétiens ont été tués pour avoir pratiqué leur religion, sans aucune raison supplémentaire, par des gens qui n’ont pas de morale, ni d’éthique », s’est indigné le chef de l’Etat pour qui, la volonté des extrémistes violents est claire. Ils veulent créer un conflit inter-religieux, après avoir essayé de diviser les communautés. Pourtant, a rappelé le chef de l’Etat, Le Burkina Faso a toujours été réputé comme un pays de tolérance et il faut donc travailler à préserver cette richesse dans la diversité.

Roch Kaboré a estimé que ces tueries doivent interpeller l’ensemble des Burkinabè, à l’union, au vivre ensemble, quelle que soit la religion, l’ethnie. « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi quelque part ». Pour cette raison, le président a rappelé que tout le monde doit se mettre résolument dans cette lutte contre le terrorisme. Comme pour envoyer un message à ceux qui veulent semer la division, le chaos.

« Nous devons faire en sorte que dans l’ensemble des communautés, qu’on se soude un peu plus, pour montrer à la face de ces terroristes que le Burkina Faso doit rester debout, qu’on va les combattre jusqu’à ce que l’extrémisme violent, l’intolérance quittent notre pays ».

Malgré ce contexte sécuritaire délétère, plus de 150 cardinaux, archevêques, évêques et secrétaires généraux de conférences épiscopales de la sous-région sont venus à Ouagadougou pour la 3ème Assemblée plénière de la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’Ouest. Roch Kaboré a salué leur présence qui sonne comme une solidarité agissante.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 mai à 21:06, par Fidèle croyant En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Seigneur ,dans ta bonté infini accorde à tes enfants qui ont versé leur sang pour toi le repos éternel.Qu’en aucun moment pour nous qui sommes sur cette terre et qui croyons FERME en la mort et en la resurection du Christ ,nous ne nous ecartions du chemin qu’il a tracé pour nous.Face à l’immoralité des gens sans fois ni loi. Nnous nous remttons à ta DIVINE protection.Que le sang de Jésus Christ Mort et ressuscité pour la gloire de Dieu,couve tous les Burkinabè(de toute confession) et sème la moralité dans le coeur des hommes sans fois ni loi.Seigneur ,pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font.Que Dieu benissse le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 21:09, par RV En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Il est important que Roch se dise que ce qui est arrivé à Blaise peut lui arrivé aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 21:18, par Azur En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    « Il est important que chaque Burkinabé se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi quelque part »
    Les Burkinabé ne sont pas idiots, ça, il le savent bien déjà depuis la première attaque terroriste de la capitale sur l’une des avenues les plus fréquentées, rien de nouveau. Ce que l’on a du mal a comprendre c’est comment on a pu laisser pourrir la situation jusqu’à ce que notre pays devienne une base arrière de terroriste d’ou il partent attaquer les pays voisins comme le Bénin et le Niger dernièrement !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 21:46, par La vérité En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Excellence Monsieur le Président du Faso, je vous propose de faire appel aux Russes qui ont des méthodes efficaces pour neutraliser ces malfrats. Avez vous déjà vu un attentat en Russie ? Il faut réorganiser le renseignement, avoir les moyens de surveillance du territoire pour poursuivre les terroristes en cas d’attaque. Vois pouvez aussi faire appel aux chinois pour aider à restructurer l’armée et les équiper. En contrepartie, donnez leur des contrats ....

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 04:25, par Mafoi En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

      @La vérité,je ne sais pas d’où tu tires tes informations pour broder ton tissu de mensonges consistant à dire qu’il n’y a jamais eu d’attentats en Russie et qu’ils(les Russes) seraient efficaces.Que dis-tu alors des attaques du théâtre de Moscou,Beslan,les attaques dans le métro de Moscou,Daguestan,Volvograd etc...etc....?A supposer même que ta désinformation se transformait en vérité,pourquoi faire appel aux autres(Russes,Chinois) pour un pays qui se dit indépendant depuis 1960 ?Si nous ne sommes pas capables de neutraliser ces crapules,c’est que nous ne méritions pas de vivre sur terre.En plus lorsque votre dieu sur terre (bilaise kouassi né compaoré) faisait rentrer ces loups dans la bergerie "Faso",est ce qu’il avait demandé l’avis des Russes,des Chinois ?D’ailleurs vous étiez les premiers (ses griots) à l’applaudir à tue-tête.Maintenant c’est l’heure de boire le calice jusqu’à la lie

      Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 07:10, par Justice En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

      Bonjour internaute Vérité, cette idée pourrait paraître séduisante, mais pour ce qui est des Russes, suivez l’actualité centrafricaine, les faits divers, et cela pourrait vous refroidir ... Ce que les mercenaires recrutés pour former les FACA font là-bas est parfois de nature à ternir la réputation de leur pays. Ne vous leurrez pas, les grandes puissances se ressemblent toutes politiquement. En terme de colonialisme, ils se montreront plus voraces et moins subtils que la France. Ils ne chercheront même pas à déguiser leurs intentions. En tout cas c’est ce que le modèle centrafricain laisse penser à plus d’un ... Alors prudence.

      Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 01:25, par Kato En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Ce sont eux qui l’ont posé au pouvoir non. Ils n’ont qu’à gérer ça ensemble. Nous on regarde seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 01:51, par Johnson En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Oui tous les Burkinabè doivent s’unir pour cette lutte contre le terrorisme, mais que le président Rock arrête de penser à la campagne de 2020 et mette les moyens nécessaires pour réagir face à ces terroristes.
    Est-il normal qu’il n’y a pas d hélicoptère disponible pour lancer une poursuite rapide quand il ya une attaque à 260 kms de Ouaga ? Bien-sûr que non
    Cette guerre doit se gagner par les aires . Merde

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 06:12, par jean piaget En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    monsieur le président, à cette allure même ceux qui ont voté le mpp seront déchus de vous.
    que ALLAH sauve le Burkina de cette situation

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 06:31, par nz En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Non, M.le Président. Je ne suis pas d’accord avec vous. Ce qui arrive aux autres ne devrait arriver à aucun autre Burkinabè. Vous avez prêté serment de nous protéger alors faites le au lieu de fuir vos responsabilités avec de telles paroles. Le citoyen lambda peut s’exprimer ainsi mais pas vous le premier responsable et garant de la sécurité de tous. Cela veut dire que nous n’avons plus rien à attendre de vous pour notre sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 07:00, par sidbala En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Peuple burkinabé c’est maintenant que devez comprendre que le président Rich et son MPP ne sont venu au pouvoir pour nous, ils sont là pour les leurs affaires.
    Mourrez tous ce n’est pas mon affaire pourvu que moi et la suite puissions faire des affaires et engranger des milliards, même si on va aller vivre ailleurs avec ça.

    Comment par ton incapacité de gouverner et de prévoir tu laisses les bandits envahirent le pays et tu nous parle de la sorte ?
    Vivement que le peuple prenne le devant. Il se fout de nous c’est n’est pas compliqué à comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 07:50, par HUG En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Au delà des beaux discours, vous voulons des actions concrètes sur le terrain pour soulager la souffrance des populations. Ce ne sont pas les beaux discours qui vont nous tirer d’affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 07:51, par Paul Kéré En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Mes chers compatriotes,
    le discours de notre président et l’intervention de celui qui veut confier notre sécurité aux russes et aux chinois me font vraiment pitié. La sécurité est un domaine régalien de chaque État.
    Franchement, je considère que notre Président est dépassé par les événements et il faut l’aider.
    ceux qui le côtoient et font semblant de l’aider sortent du palais pour dire qu’il est passé du champagne au whisky... est-ce vrai ? Ces faux colporteurs de nouvelles sont tout autant dangereux que les terroristes. Je veux simplement savoir pourquoi le Président du Faso appelle tous les burkinabè à cette lutte et se contente par le porte-parole du gouvernement à prendre acte de la main tendue de Blaise Compaoré ? Blaise Compaoré n’est-il pas aussi burkinabè ? Donc, en conclusion, ce jeux de poker menteur va encore nous coûter des morts et je considère pour ma part, que tous les morts comptabilisés après mes deux lettres ouvertes à ces deux Présidents indistinctement sont de la responsabilité du Président du Faso actuel qui devra répondre un jour de cette responsabilité politique parce qu’il est simplement le Président de tous les burkinabè. Le Président Roch Marc Christian Kaboré mesure t-il seulement à sa juste valeur le poids de ses responsabilités présidentielles ? Voilà une question qu’il devrait nécessairement se poser en homme responsable et accepter la main tendue de tous les burkinabè en ce compris celle de Blaise Compaoré.
    Au passage, ceux qui croient que Blaise m’a payé, il conviendrait déjà que l’État burkinabè lui verse sa retraite de Président avec rappel de retraite depuis son départ afin que Blaise puisse être comme JBO et bénéficier du statut d’ancien Président. Ceux qui veulent la justice avant la réconciliation devraient aussi être justes en demandant le versement des retraites de Monsieur BLAISE Compaoré. Il ne devrait pas y avoir deux poids deux mesures. Allons à la paix par la réconciliation. Il n’y a pas d’autres solutions. Paul Kéré.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 08:21, par Zemosse En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Triste déclaration de capitulation, indigne d’un President. Non c’est inadmissible !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 08:36, par Thién En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Ce président gagnerait à parler peu car il ne dit rien de bon !
    Ce propos venant d’un président en exercice veut dire son impuissance à protéger les Burkinabè !
    C’est une invite à tout burkinabè à accepter la situation s’il venait à subir un tel cas !
    Comment peut-il parler comme si cette situation est normale et acceptée alors que c’est lui qui a l’obligation de protéger tous les Burkinabè ?
    Non ! Nous refusons d’accepter que ce qui arrive aux autres puisse nous arriver aussi !
    Au lieu de parler, il faut qu’il bouge un peu et sorte surtout de son éternelle hibernation !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 08:46, par DABSON En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Bonjour à tous. En réalité ce n’est pas le pouvoir en place le problème car même si nous changeons les dirigeants et tant que ces terroristes sont là cela continuera, donc c’est mieux que le nous les burkinabè nous changeons de mentalité et que nous nous disions que chacun à son tour car même si vous chasser ceux qui sont là, ça ne résolvera pas le problème, car avec l’égoïsme, la jalousie, la non tolérance, le mépris, et les règlements de compte , avec tous ces maux ce sera compliquée de parler de développement, donc éradiquons ces maux en premier et nous verrons que tout ira bien et sans qu’on ne force, surtout que DIEU tout puissant protège et garde le BF et que tout cela s’arrête de sitôt.AMEN

    Répondre à ce message

    • Le 15 mai à 12:02, par Bazèga FilsBaz En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

      Dabson je suis désolé, mais votre analyse est erronée. Le véritable problème c’est Le gouvernement.
      Vous connaissez combien de fois les gens de cette région ont signalé, dénoncé des agissements suspects ??
      Tant que notre armée attendra l’autorisation de leur autorité qui n’est d’autre que la défensive, même si tous les habitants des villages attaqués allaient dénoncé on serait tout temps à compter nos morts
      On accuse personne mais si volonté politique il y’a on pourrait au moins diminuer ces agissements mal sains
      N’accuser plus les populations de complicités,ils ont toujours dénoncé et continue de dénoncé après c’est les mêmes autorités qui sortent démentir

      Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 08:48, par saam En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Bien sûr que nous savons que cela peut nous arriver !
    C’est pour cela nous vous interpellons pour éviter cela, c’est pour cela tous les yeux sont rivés vers kossyam pour nous sortir de là ! Dites nous comment vous aider. Aidons nous à s’aider !
    C’est pour cela aussi il faut taire les rancœurs et l’orgueil et appeler tous les fils du pays pour préserver notre seul pays. C’est pour cela il faut mettre les gens qu’il faut à la place qu’il faut ! C’est pour cela il faut savoir se séparer de certains boulets autour de vous qui vous font plus de mal que de bien pour pouvoir avancer. C’est pour cela il faut affronter franchement le problème au lieu de tourner ! Enfin, c’est pour cela qu’il faut savoir partir en 2020 si vous n’avez pas la solution au lieu de laisser ainsi mourir le peuple !!! C’est ce que l’histoire retiendra de vous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 09:20, par sanou paul En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Bonjour,
    Malheur à ceux qui bâillonnent leur peuple. Comment des fils de ce pays peuvent mettre le feu à ce beau pays qui nous a été legué par nos ancètres ???
    Je me demande comment certains burkinabe puissent se laisser entrainer dans ce mercenariat contre ses propres frères ????
    Je demande à toutes les confessions religieuses d’etre clair, s’il y a des adeptes dans ta religion qui ne connaissent pas la tolérance et qui refuse la diversité, nous pouvons affirmer que ces gens sont contre la nature humaine, et contre dieu,
    On dit le plus souvent c’est la diversité des couleurs qui font la beauté de l’arc en ciel.
    Nous sommes tous animistes car tous nos grand parent étaient animistes.
    Pourquoi quelqu’un peut ôter la vie de son prochain et dire que sa religion n’est pas la meilleure ???
    Tous ces assaillants portent des noms musulmans ? Que les musulmans se posent toujours la question, pourquoi c’est parmi ceux-là qui sont musulmans qu’on recrute les terroristes ???? Il y a un problème. Pourquoi c’est parmi ces fils de musulmans il y a les terroristes ???

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 09:49, par TERMINATOR En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Ce que je ne peux comprendre c’est que des individus sur de simple motos viennent narguer toute une armée nationale.Venir commettre des tueries par surprise je peux comprendre mais retourner tranquillement à leur base et en grand nombre, c’est incompréhensible pour moi. J’ai parfois honte en entendant les scénarios, et je regrette ne plus pouvoir m’engager dans l’armée. Tout responsable militaire devrait avoir honte de cette situation, et je me demande comment ils peuvent regarder leurs enfants qui écoutent les informations.Quel est le sens de la vie d’un vrai homme s’il ne peut protéger sa femme et ses enfants ? Mieux vaut mourir avec honneur que de vivre dans l’humiliation !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 09:53, par Sarah En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Il faut que l’état crée un Ministère des Affaires Religieuses comme au Sénégal. Moi je suis musulman mais je n’aime pas souvent la manière de prêche de certains leaders. Qu’est-ce que vous en pensez si on enseigne à des petits enfants de 3 - 4 - 5 ans, publiquement dans certaines télé privées religieuses, qui est : Question : Est-ce que si tu pose une poupée devant toi et tu lui demande des bonbons, Est-ce que la poupée peut te donner ? Réponse des enfants : Non. Question : Est-ce que la poupée-là parle ? Réponse : Non. Question : Qui peut vous donner des bonbons ? Réponse : C’est Dieu. Alors : Il faut savoir que Dieu c’est qui peut vous donner quelque chose et non une poupée. Sachez que la poupée ne parle pas et elle ne peut rien vous donner. N’associez pas une poupée à Dieu. Elle ne rien vous donner.Voilà ! Mes chers gouvernants, vous laissez donner ces enseignements passés dans des télé parce que c’est la liberté d’expression. Une liberté d’expression sans frontière, dispensés à des petits petits enfants dans des télés et vous nos autorités ne prêtent pas attention pour les demander de modérer à pouvoir anticiper quelque chose. Imaginez quand ces enfants enseignés et tous ceux qui suivent ces enseignements sur cette télé-là, vont grandir dans une radicalisation sans tolérer ceux qui ont dans leurs lieux de cultes des statuettes. Le ministère qui gère cette partie (télé) doit les interpeller de changer leur manière d’enseigner les enfants sans vexer les autres. Cette enseignante devrait enseigner les enfants que Dieu donne à qui demande, s’ils veulent quelque chose ils n’ont qu’à demander à Dieu et il va leur donner, et qu’il est le grand donneur et le seul qui donne. Dieu ouvre la porte à qui frappe, au lieu de radicaliser les enfants dès leurs bas âges.Voilà qu’on tue aujourd’hui des fidèles parce qu’ils ont la statuette de la Vierge Marie. C’est être lâche, si non à chacun sa naissance, à chacun sa croyance, à chacun sa mort, à chacun sa tombe, à chacun sa rencontre avec Dieu, à chacun sa recomprense avec Dieu, à chacun son paradis ou son feu, et le problème de quelqu’un n’engage l’autre. A chacun sa libre pensée, sa religion etc.... puisse que personne n’a su comment l’autre est arrivé au monde et ne saura jamais ce qui va l’arriver à sa rencontre avec Dieu, et c’est à chacun son problème, chacun est libre de choisir sa religion. Et dans la même télé on voit d’autres prêches qui invite les femmes islam de fréquenter que leurs coreligionnaires-femmes et d’avoir des amies femmes islam. Cà fait que d’autres s’écartent mêmes de leurs parents non musulmans n’en parlons pas du voisinage. Vous les responsables de cette structure ont dirait que vous n’ouvrez pas les différentes télé pour suivre ce qui se passe pour pouvoir les cadrer dans la bonne direction. Ah !si la liberté d’expression est comme çà au Burkina, si cette liberté d’expression peut soulever des montagnes, il faut quand même les règlementer et ne pas laisser pourrir et devenir irréparable. Tout ce qui se passe aujourd’hui dans les villages, c’est l’état qui a faillit au temps de Blaise en laissant entre temps des hommes arabes bizarres accompagnés de certains de nos jeunes parents qui abandonnaient leurs activités, coutures, commerces, pour les suivre partout dans les villages passer plusieurs mois que c’est Dawa qu’ils font. Et les gouvernants étaient assis à Ouaga sans être inquiété à ces messagers que-ce qu’’ils prêchaient à nos pauvres villageois. Chacun était entrain de lutter pour les poste où il y a l’argent. Voilà aujourd’hui les conséquences dans les villages où on déteste certaines confession religieuse. La chose a eu le temps de se tisser. J’étais assise un jour derrière ma cour et je voyais des femmes passaient, elle revenaient d’un centre medical non loin de chez moi, il y avait une campagne de vaccination des enfants et elles étaient de retour, et un garçonnet qui ne dépasse peut être pas les 5 ans suivait sa maman et disait à elle qu’il veut boire de l’eau, et sa maman lui a dit de prendre l’eau chez une autre fillette qui les suivait aussi, puisse que elle, avait une gourde d’eau. Et le garçonnet à dit à sa maman que : Kaï ! qui veut boire d’un chrétien. Qu’il n’en veut pas. Ce jour, moi je l’ai insulté devant tout le groupe et j’ai dit à sa maman que c’est un petit djiadiste qu’elle est entrain d’élever comme çà et il faut qu’elle veille sur ce petit satan qui vient de prendre le vaccin du blanc qui est chrétien. Et là sa maman l’insultait en partant. Et un jour aussi, des temoins de Jovah sont passés partager des brochures à des enfants et il y a un petit de 9 ans à peu près qui venait d’arriver et il a ménacé à sa sœur qui ne dépasse pas les 9 ans aussi de quitter làbà rentrer brûler çà, et c’est devant leur mère qui a éclaté de rire et j’ai dit à cette dernière Est-ce qu’elle croit que ce que sont enfant à dit est à rire. Est-ce que c’est bon de brûler le papier où il y a le nom de Jésus, et ça te fait rire. Tout çà se passe dans les quartier périphérique. Il faut un Ministère des Affaires Religieuses comme au Sénégal, pour pouvoir surveiller et cadrer les prêches dans les églises, mosquées et temples. Comme çà d’autres vont contrôler leur langage et éviter de conduire les gens dans l’intolérance. Il faut que chacun sache que la terre et Dieu, c’est pour tout le monde. Si on dit gouvernants, c’est contrôler et analyser tout ce qui se passe dans le pays, et non vouloir occuper les grands postes pour s’enrichir dans le pêché. Non ! Un bon gouvernant qui veut que son peuple chante son bon nom, c’est savoir bien gérer le pays et que les habitants soient satisfait de toi et parler ton bon nom après. Merci à tous et que chacun aime notre même et seul Dieu, et aimer son semblable comme lui-même. Dieu protège le Burkina Faso. Que la Paix de Dieu soit sur nous tous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 11:14, par le nomade En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Internaute Terminateur Je suis tout à fait d’accord avec vous, nous n’avons pas d’armée ! En réalité dans la majorité des cas les FDS ne combattent pas, mais se contentent de se rendre sur les lieux d’attaque après le départ de djihadistes et commencent à accuser des civils non armés d’être complices et ces derniers dans la majorité des cas sont exécutés sans autre forme et ce devant les populations (le Soum) Dans les cas ou ce sont les commissariats ou gendarmeries qui sont attaquées les FDS effectuent un replis tactique et ce quelque soit le nombre des assaillants ! Les pauvres populations sont abandonnées à leur propre sort par le gouvernement !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 11:15, par ChronikS En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Monsieur le Président, les Burkinabè ont déjà compris que ce qui arrive à leurs frères et sœurs « attaqués, menacés, chassés, pris en otage, tués » peut leur arriver à Tous ! Dans ce pays, une seule personne ne semble pas avoir compris cela, et cette personne, c’est bien vous. Malheureusement !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 11:29, par Bonjour En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    M.le président, la question que se posent légitimement les populations est de savoir ce que fait le pouvoir pour les protéger.
    Comme vous ne mettez pas l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.
    Sachez que ce sont pas vos amis et vos parents que vous placez partout qui vous ont élu.
    Le malaise avec vous est palpable.
    Le pouvoir n’est pas une affaire de proche.
    Vous marchez dans les pas de votre prédécesseur.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 11:36, par YAAM SOBA En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Nous en avons marre de vos discours creux ! Nous en avons marre de toutes ces attaques terroristes au BURKINA ! Monsieur le Président, si vous n’avez pas de solution pour pallier cette situation d’urgence, le mot démissionner existe toujours dans le dictionnaire français !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 11:39, par Mea Culpa En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Merci président pour cette belle mise en garde, vous semblez néanmoins oublier que vous êtes le principal responsable de cette triste situation.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 11:48, par Divorcé avec l’insurrection En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    La vraie cause de l’insécurité au Burkina, ce sont les terroristes économiques du MPP...
    Ne cherchons pas loin !
    Manque d’équipement, pas de frais d’alimentation et de communication pendant les missions, dotation en carburant insignifiante pendant les missions des FDS. Sans oublier les postes qui n’ont pas de clôture. Je n’ai rien inventé, ça se trouve dans les journaux. Mais comme bon nombre de personnes ne sont pas informés, ils se laissent berner par les messages émotionnels. Il n’y a pas pire terroriste qu’un régime qui détourne pour assurer leur luxe au détriment des Forces de défense et de sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 12:01, par warzat En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Je réalise à la lecture des réactions que certains n’ont toujours rien compris. Il ne s’agit plus de MPP, CDP, UPC,....etc...Les terroristes une fois bien installés vont considérer l’islam modéré comme les catholiques, protestants et autres animistes et les traiter comme tel. Ils ne considéreront pas les partis politiques opposition comme pouvoir. Ils vont flageller les femmes non voilées, ils vont couper des mains..etc...sur la place publique.
    Il faut à l’heure actuelle que les originaires de ces zones disent à leurs frères de dire aux FDS ce qu’ils voient et tout ce qui est suspect, que les villages installent des comités de vigilance, autrement en se taisant pour préserver leur vie, ils la perdront à coup sûr.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 12:09, par Volta Noire En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Si tu ne sais pas dans quel pays nous sommes alors je te dit bienvenue au #burkindizistan et nortre president #rokia_christiana_kavonré est l’un des hommes les plus faible que le #burkindizistan ait connu comme chef d’etat ce qui explique l’instabilité , les tueries en a points finir , faible d’esprit il l’est incapable de prendre des décisions pour la protection de cest concitoyens chaques jours #rokia condamne , condamne avec toutes son energies a present il n’en a plus !! Le #burkindizistan a la population la plus courageuse et travailleuse en afrique de l’ouest mais avec des intéllectuels #vampires qui ne pensent qu’a remplirent leurs poches !

    #DIEU_BENISSE_LE_burkindizistan_et_tout_les_Burkindizistannais

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 13:42, par lastar En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Que chacun assume son vote !!! en 2020 encore faites le mauvais choix encore !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 16:03, par Jepenseque En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Je pense que ce qui c’est passé au Nord du Mali est en train de se passer ici maintenant. Comme quoi ce n’est pas qu’aux autres que les malheurs arrivent.
    Quand nous regardons les catastrophes naturelles terribles qui se produisent dans d’autres pays (cyclones violents, tsunami etc...) qui détruisent des villes ainsi que leur habitants si bien que la vie sociale n’a plus de sens ni de place, c’est la survie humaine qui prévaut !!
    Cela me pousse à dire que l’heure n’est pas à la condamnation mais la conciliation pour trouver ensemble des solutions à cela. Sinon nous allons tous mourir comme des idiots... Comme solution je propose qu’on fasse appel à ceux qui nous proposent de l’aide (Blaise COMPAORE) ou sont à mesure de nous aider (ISAAC ZIDA) .. Mais notre orgueil est trop fort pour ça !! Nous allons attendre patiemment que d’autres Burkinabé perdent la vie jusqu’à ce que ce soit un de nos proches ou nous mêmes !! Pour finalement comprendre qu’on avait tord de refuser l’aide ou de penser paix !!!
    PAIX à notre cher PAYS

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 17:13, par taali soumaré laa maane sougri En réponse à : Tueries de Dablo : « Il est important que chaque Burkinabè se dise que ce qui arrive aux autres peut lui arriver aussi », Roch Kaboré

    Merci monsieur Paul KERE de chercher à faire raisonner certains conseillers spéciaux ou encore Conseillers personnels du Président Roch, je veux citer les Ka, ces gens qui commencent à disparaître des toiles, leurs disques étant rayés, non à la réconciliation avant justice vérité, quel genre de personne haineuse jusqu’à son âme. Les accusateurs chevronnés, prêts à bondir sur toute personne souhaitant la bonne cohésion, où êtes-vous ? L’heure est grave et les discours séparatistes, sectaires, sécessionnistes et boulimiques n’ont plus leur place. Aujourd’hui nous ne parlons que de prière à Dieu pas d’autre chose. Le Faso a longtemps souffert de tous ces va-t-en guerre. Mon frère Ka où -es-tu ? Toi qui est contre et voudrais faire subir une cure à tous ceux qui veulent se réconcilier avant la justice. Vous avez fustigé la Chancelière Allemande pour sa déclaration. J’ai pitié de vous tous car vous faites partie de ce genre de personnes que Dieu n’osera jamais don ner un bâton de commandement pour votre manque pardon. Le PF lui même souhaite la cohésion car il a compris que ces accusations n’ont jamais porté de bons fruits.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région du Centre-Nord : Casimir B. Séguéda installé dans ses fonctions de gouverneur
Semaine de l’entreprenariat à l’école : L’APJEF partage son expérience avec les élèves d’un lycée technique
Assemblée nationale : L’emploi des jeunes au cœur des préoccupations des députés
Crise à La Poste : « Il faut que le gouvernement soit responsable jusqu’au bout ! » déclare Gilbert Goh (SG du SYNTRAPOST)
Burkina : « Les revendications sociales portent un coup dur à l’administration » (Premier ministre)
Mouvement d’humeur des transporteurs : Vers le réaménagement de certains points de l’arrêté municipal
École polytechnique de Ouagadougou : L’Institut du génie informatique et télécommunications ouvre ses portes en octobre
L’énurésie nocturne chez les jeunes filles : Silence, elles souffrent !
Crise à la Poste Burkina : La signature du protocole d’accord est annulée
Université Joseph Ki-Zerbo : Les violences dans les langues au centre d’un colloque
Projet SONGO LAM : Les partenaires de mise en œuvre accordent leurs violons
Grève des syndicats de la santé : Les « profondes inquiétudes » de la Ligue des consommateurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés