Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Gestion des situations d’urgence en hygiène, eau et assainissement : L’institut 2ie et l’UNICEF outillent les acteurs du domaine

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 2 avril 2019 à 18h49min
Gestion des situations d’urgence en hygiène, eau et assainissement : L’institut 2ie et  l’UNICEF outillent les acteurs du domaine

L’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement, en collaboration avec l’UNICEF, a initié du 11 au 21 mars 2019 à Ouagadougou, un atelier de formation sur l’hygiène, l’eau et l’assainissement en situation d’urgence. Les participants sont venus de l’Afrique centrale et de l’Ouest. Ils ont bénéficié pendant 10 jours, de formations théoriques et pratiques.

Les pays de l’Afrique de l’Ouest et centrale ont de nouvelles compétences sur la gestion des situations d’urgence en eau, hygiène et assainissement. Le 2ie, en collaboration avec l’Unicef, a organisé une formation sur la question au profit de 23 acteurs. Ils ont bénéficié pendant 10 jours de connaissances théoriques. Ce n’est pas tout. Ils sont allés aussi sur le terrain. La clôture de l’activité a eu lieu le jeudi 21 mars 2019 au siège de 2ie. Le directeur général du 2ie, Mady Koanda, a rappelé aux uns et autres qu’en urgence, ce n’est jamais la joie. À l’endroit des participants, il a dit que la formation dont ils ont bénéficié doit leur permettre de répondre efficacement aux situations d’urgence. Il leur a suggéré une fois au retour dans leurs pays respectifs, de partager leurs connaissances.

Le représentant des formateurs a, quant à lui, trouvé que les 23 étaient une équipe dynamique. Il est donc satisfait de leur rendement. Le porte-parole, Racine Kane, est même convaincu qu’en leur sein, il y a des personnes qui ont beaucoup d’expériences. Ils peuvent donc prendre la relève. Cependant, il a laissé entendre que les connaissances qu’ils ont acquises sont des prérequis. Ils doivent donc les améliorer sur le terrain. Daniel Spaltoff, le représentant de la marraine, a félicité le 2ie pour le travail abattu. Daniel Spaltoff, au nom de la représentante résidante de l’Unicef au Burkina, a souligné que les participants ont eu des solutions standards de gestion de crise. Il a souhaité qu’ils en fassent un bon usage. Il leur a rappelé de toujours garder à l’esprit qu’ils doivent œuvrer pour le bien-être des populations.

La formation qui a été bénéfique pour les apprenants qui s’en félicitent. Mariama Assane du Niger s’est dite satisfaite des connaissances qu’elle a apprises. Pour elle, la formation était de qualité. Elle dit avoir acquis un bagage intellectuel. Mariama Assane, au nom des participants, a laissé entendre qu’une fois de retour dans leurs pays respectifs, ils vont partager leur savoir avec leurs collaborateurs. Elle a rassuré la marraine qu’ils feront un bon usage de leurs connaissances. Les participants ne sont pas repartis les mains vides. Ils ont eu, en plus des connaissances, des certificats.

Dimitri OUEDROAGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Déclassement de la forêt de Kua par le conseil municipal de Bobo : « Une illégalité manifeste », selon des juristes environnementalistes
Affaire forêt de Kua : Un groupe de jeunes s’oppose à une activité pour la sauvegarde de la forêt
Forêt classée de Kua : Une délégation gouvernementale échange avec les acteurs de Bobo
“Un hôpital dans une forêt classée dans un pays désertique, est une modernisation régressive” selon Touorizou Hervé Somé
Forêt de Kua : Le MPP réprouve la conduite des agents des eaux et forêts
Affaire forêt de Kua : « Le gouvernement doit concilier plusieurs impératifs », selon Siaka Coulibaly
Affaire forêt de Kua : Une citoyenne s’adresse aux puissants du jour
Eau et assainissement : Un projet d’approvisionnement durable lancé à Pabré
Déclassement de la forêt de Kua : Les forestiers menacent de passer à la « vitesse supérieure »
Forêt de Kua : Le Balai citoyen prêt à descendre sur le terrain
Forêt de Kua : Une marche contre le déclassement prévue pour le 1er juin 2019
Forêt de Kua : le député Moussa Zerbo annonce la création d’un mouvement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés