Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Musique : L’artiste Djozi dédicace « Djama », son nouvel album

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 1er avril 2019 à 12h00min
Musique : L’artiste Djozi dédicace « Djama », son nouvel album

L’artiste musicien Jonas Lompo dit « Djozi » a dédicacé, le samedi 30 mars 2019 à Ouagadougou, son nouvel album intitulé « Djama » ou « le rêve du Gulmu ». C’est un opus de dix titres dont un remix. L’artiste, dans un rythme tradi-moderne, chante l’amour, le courage et la femme. C’est l’artiste rappeur Smockey qui a été son parrain artistique.

Du nouveau dans la production discographique burkinabè. L’artiste Djozi a dédicacé, le samedi 30 mars 2019 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse, son deuxième album, qui contient dix titres. L’album est chanté en français et en gulmacéma, dans un rythme tradi-moderne. Le titre « Don’t go » est une chanson adressée à sa mère. Il l’a perdue lorsqu’il avait 14 ans. C’est donc une façon de lui rendre hommage. Dans « Al Djama », l’auteur affirme que rien ne s’obtient sans le courage.

Dans le titre « Hanla », c’est l’amour qui est mis en exergue. Hanla est le nom d’une jeune fille que l’artiste dit avoir beaucoup aimée. Malheureusement, cet amour n’a pas fonctionné, par manque de dialogue et d’attention. A présent, il voudrait bien la revoir et s’excuser du tort qu’il lui a causé. Dans « Hommage à la femme », Djozi salue toutes les femmes, vu leur souffrance dans les foyers. Il leur dit donc « bravo ». Avec « Nos origines », il s’adresse à tous les aventuriers. Dans cette chanson, il dit qu’on ne doit jamais oublier ses origines, où qu’on soit.

En plus de ces titres, il y a bien d’autres chansons comme « Dilembou », « Na lingui yo », « Bouado », « Djonga » et « Djama » en remix. Pour l’artiste, la sortie de son deuxième album est une satisfaction personnelle. Le premier album, « Nos origines », est passé presque inaperçu. Il espère donc conquérir le public avec ce nouvel opus. Pour cela, des actions de communication sont déjà lancées. Des concerts sont également prévus. Pour le parrain de l’artiste, Smockey, la production de son filleul est riche en couleurs. Pour lui, c’est un jeune qui besoin d’un coup de pouce. C’est un jeune qui est progression et qui exploite les richesses de son terroir. L’album « Djama » est donc disponible chez les vendeurs de disques.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés