Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué • jeudi 14 mars 2019 à 23h50min
Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

(Ouagadougou, 14 mars 2019). Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce jeudi dans la matinée, le bureau de la Commission constitutionnelle.

Le projet de constitution pour le passage à la Vè république était au cœur des échanges entre le président du Faso et le bureau de la Commission constitutionnelle. Selon le président de la Commission Me Halidou Ouédraogo, le bureau a remis le rapport de travail de sa session extraordinaire tenue en janvier dernier au président Kaboré, et il était donc normal pour lui, de passer de temps en temps pour s’enquérir de l’évolution du processus.

Pour Me Halidou Ouédraogo, le président du Faso a promis que « la Constitution sera adoptée par voie référendaire » et il tiendra cette promesse conformément à ses propres engagements vis-à-vis de la Nation.

Des échanges avec le chef de l’Etat, il ressort que « toute décision doit être précédée de discussions et d’échanges. Le président a assuré qu’il est en train de procéder à cet exercice et en temps opportun, la réponse viendra et sera portée à la population » a souligné le président de la Commission constitutionnelle.

Pour conclure Me Halidou Ouédraogo a déclaré que « la date du référendum importe peu, pourvu qu’il se tienne dans les normes, dans le cadre de nos lois constitutionnelles et qu’il ne remette pas en cause un aspect ou un autre ».

Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 14 mars à 14:14, par TANGA En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    C’est de quelle nouvelles lois ?
    Si ce sont les lois pour autoriser les pédés et les mariages entre hommes, ne vous fatiguez pas.
    Il faut dire la teneur des lois aux peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 14:25, par HUG En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Ah les hommes changent. Je me rappelle qu’au temps fort des manifestations contre la mort de Norbert ZONGO monsieur Halidou OUEDRAOGO avait été arrêté et rasé avec un éclat de bouteille. Pendant ce temps le monsieur avec qui il sourit sur la photo occupait des hautes fonctions dans le pouvoir de Blaise compaoré qui l’avait humilié pour son courage et sa détermination.
    On parle de faire adopter la constitution par voie référendaire pour tenir ses engagements. Mais de qui se moque t-il ? Combien d’engagements vous n’avez pas tenu ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 15:00, par Harouna En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Me Halidou Ouédraogo, quelle est votre position sur les génocides de Yirgou Kain et autres ? Votre collé- serré avec Roch Kaboré me donne la nausée . Pour la mort de Norbert Zongo vous avez remué le pays à fond . Aujourd’ hui nous avons près de 200 executions sommaires et votre bouche est fermée.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 15:28, par coco En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Il lui suffit d’ordonner à Mafia pour le Pillage du Pays de faire grève de 24 heures sans détournements, vols, corruption et gabegies et l’argent du référendum est là.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 15:49, par Ka En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Une très bonne initiative ce referendum. : Car, très souvent toute notre souffrance vient des comportements digne des sauvages, comme nos dirigeants quand ils arrivent au pouvoir, essayent de tailler une constitution sur mesure, pour s’éterniser au pouvoir. La révision constitutionnelle peut représenter un danger pour le processus et la consolidation de la démocratie dans notre pays. Elle est aujourd’hui un des enjeux pour la lutte pour le pouvoir : chacun veut modifier la constitution pour s’assurer un avantage décisif dans l’accession ou le maintien aux commandes de l’Etat comme a fait Blaise Compaoré durant des années : Ce qui a affecté inéluctablement le principe de l’alternance politique de notre pays.

    Tant qu’on sera dans une république bananière et non dans un état de droit, où les initiatives individuelles et totalement désintéressées dans le seul but de profiter à la collectivité, seront "récupérées" par des margouillats ou instrumentalisées à des fins politiques partisanes, le pays ne pourra pas avancer.

    Avec la proposition d’un referendum, toutes les couches de nos sociétés sauront librement participé à la fiabilité de cette constitution qui sera une vraie racine de notre démocratie et la consolidation de l’alternance politique dans notre pays sans des conflits. C’est une fois après ce referendum avec un résultat positif prononcé par le peuple, que les constitutionalistes intellectuels de tous les camps interviendront pour que le produit final soit amender et soit satisfaisant pour tous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 18:32, par le sage En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    le mutisme de nos dirigeants. jusqu’où nous conduirait-on. Pendant que le front social, le terrorisme.et tout le le tumulte que vit le pays, halidou, sourd, a convaoincu roch d’aller à un referendum. Pauvre de nous. On est enclin à se voiler la face. On ne veut plus la verité. Que gagne le BF à organiser un referendum. Notre constitution est si mauvaise que ca et blaise est parti. SI l’on s’en tient à l’esprit de la presente constitution, rien, absolument rien ne force à dilapider des sous pour satisfaire l’ego de quelques individus. Les miliaires à dilapider orientés à construire une route pour desenclaver le pays samo et nous faire convoyer le gnatoro à gogo sera certainement un pari gagné pour la population qu’un referenum dont l(issue est connue. A quand le changement de comportement de nos elites politiques. Toujours à copier le blanc sans chercher à propulser le pays comme nos panafricanistes sankara, kurumah, lumunba...Apparemment,ils ont tous lies un pacte avec le colon et notre sous developpement ira grandissant. Vraiement, les negres, ils ne resteront que des negres. Plaise à Dieu qu’ils demeurent eternellement dans la situation d’eternel assisté sans aucune initiative propre pour s’auto prendre en charge pour que le colon marque à jamais sa suprematie ! le citoyen lamda

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 19:14, par salou En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Gaspillage des fonds publiques, la voie législative allait nous épargner ce gaspillage pour prilivégier la sécurité et l’éducation. Si les bailleurs sont prets à mettre la main dans la poche, ils ke peuv pour des secteurs de base. Le peuple n’a pas bésoin de referedum mais de developpement et de securité.

    Répondre à ce message

    • Le 16 mars à 19:34, par Sidpassata Veritas En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

      Monsieur internaute salou il est évident qu’une constitution adoptée par la représentation nationale à la place de toute la nation sera de moindre légitimité que si elle l’est par referendum, d’autant plus que jusque maintenant on a pas le projet de constitution en accès libre, sous les yeux des citoyens. Alors, si vraiment nous sommes pauvres au point de ne pas avoir de quoi payer l’organisation d’un vrai referendum, pourquoi ne pas y renoncer et attendre d’en avoir les moyens ? Il vaut mieux reporter le passage à la 5eme République qui, bien que ce soit une promesse politique de président actuel, est loin d’être une urgence prioritaire pour notre pays.
      Les imperfections d’une constitution n’ont jamais été la source de nos difficultés depuis les indépendances. Au contraire, aucune constitution n’a jamais survécu au président qui l’a fait adopté, sauf la constitution actuelle et nous savons dans quelle condition : parce que le peuple a refusé absolument la modification d’un article de cette constitution-là. C’est la preuve, s’il y en avait encore besoin que tout dépend surtout de la qualité des personnes et moins de celle de la loi fondamentale.
      Il faut que les hommes politiques arrêtent d’accuser la constitution et qu’ils se remettent eux-mêmes en question. Dites-moi, est-ce que l’article 37 était vraiment anti-démocratique ? Alors qu’ils laissent les textes tranquilles et qu’ils nous proposent de vraies politiques efficientes et efficaces ! La culture du résultat avant tout : le reste est tromperie politique

      Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 01:45, par Le patriote "le vrai" En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Monsieur le président j’espère que c’est du rakiré que vous faites avec Halidou. Si jamais vous prenez nos sous pour organiser un janjoba soit disant referendum pour satisfaire les desiderata de Halidou, pendant que les balles assassines perforent nos vaillants FDS, N’GAW !!! Si surtout nos FDS tombent sur les champs de bataille parce que nous n’avons pas pu avoir la dernière arme sophistiquée pour anéantir le terrorisme, vous répondrez devant Dieu et les hommes. Maître Halidou, tu étais vraiment un grand patriote vénéré de tous. Mais actuellement tes agissements me déçoivent. Tu es devenu un guignol de l’occident impérialiste dans notre pays qui nous impose une démocratie bourgeoise pendant que nos populations n’arrivent même pas avoir une calebassée d’eau pour boire quelque part par manque de forage. Ayez pitié de ce pays trop pauvre avec des populations qui triment nuit et jour pour assurer la pitance quotidienne. Monsieur le président, je vous demande solennellement de remettre la constitution à Balla Sakandé qui s’en occupera pour nous éviter le gaspillage de nos maigres ressources. Arrêtez le mimétisme béat de l’occident et nous nous sentirons mieux pour nous organiser pour la survie de nos populations.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 09:38, par Un Burkinabê En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Je ne vous comprends vraiment pas. Pourquoi voulez vous que nous laissons ce vote si important qu’est celui de notre Constitution aux mains des députés qui jouent aux cartes à l’hémicycle ? Nos députés qui ne respectent pas la volonté de leurs électeurs mais les consignes de leur parti. La RDC vient d’organiser ses élections dans une situation d’insécurité et de présence de maladie ébola et ce sur fonds propres. Le Burkina peut aussi faire cette échéance électorale à fonds propres. Le Référendum est d’ailleurs plus important que ces machins de Réconciliation Nationale + HCRUN + MEDIATEUR DU FASO + ...du Dialogue National.

    Répondre à ce message

    • Le 18 mars à 12:18, par Sidpassata Veritas En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

      D’accord avec vous internaute Un Burkinabè pour dire qu’il ne faut pas gaspiller nos maigre ressources pour une referendum de complaisance. Mais posez-vous la question de base : a-t-on vraiment besoin de changer de constitution dans l’urgence au point de laisser l’adoption de la constitution aux seuls députés ? Qui veut nous faire croire et pour quelle raison, qu’il est nécessaire maintenant de changer de constitution ? Est-ce vraiment opportun et pour résoudre quelle grave difficulté qu’une simple modification de la constitution actuelle ne résoudrait suffisamment pour l’instant ? Ne peut-on vraiment pas attendre encore un moment ? C’était une promesse politique de RMC, mais est-ce une urgence nationale ? C’est de cette même manière qu’on avait amené cette histoire de modification supposée indispensable de l’article 37 alors que que vraiment rien ne l’imposait.
      Moi je suis convaincu que les politiques n’ont pas le sens des priorités pour la nation burkinabè : il sont déconnectés de la réalité. Depuis 1958, la France garde la même constitution qu’elle modifie quand c’est vraiment nécessaire, mais leur constitution n’a jamais tué quelqu’un. Mais nous, depuis 1958 nous en sommes déjà à 5 constitutions et je ne sais combien de coups d’état avec plein de crimes économiques et de sang en prime. Avec tout cela, on discute pour l’adoption d’une 6 constitution, alors même qu’on entend des gens dire qu’il faut laisser la justice prévue par la loi pour une réconciliation qui viendrait d’une justice transitionnelle dont eux seuls connaissent les vertus insoupçonnées ! Respectons déjà l’ordre constitutionnel et on verra si la constitution actuelle n’est pas bonne !

      Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 10:55, par Alexis B En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    D’après ce que je connais de la new constitution, il y a des Points important. Notamment le fait Que Tous les Membres du Gouvernement, (Président-Ministres-secrétaires d’état Et députés) Doivent donner l’0état de leurs Biens en prenant leur fonctions. J’espère que cet article est bien resté ? Et je vais plus loin, il faudrait aussi que le Gouvernement actuel fasse pareil, avec effet Rétroactif... Car il y a Bcp trop de new fortunes parmi ce gouvernement dont on ne connait Pas du tout d’où leur vient leur argent actuel, ce qui nous fait inévitablement penser que c’est en détournant l’argent du pays ET de La Corruption...??? Pour le reste, je ne connais pas vraiment ce qu’elle contient ? Et pour cela il serait intéressant que cette Proposition de new Constitutions soie connue du Public, hum...?
    Alexis B

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 12:08, par tony En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    On n’aurait pas pu aider Halidou à s’asseoir aussi dans un fauteuil plutôt que sur son fauteuil roulant ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars à 21:16, par tanga En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Monsieur le president je vous propose pouvont nous faire notre referendum sans l’aide exterieur cela ferra honneur du burkina faso et nous eviter une election telequider.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars à 23:17, par Baldr Ahmadou En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    J’espère que Me Halidou Ouedraogo a parlé des exécutions sommaires et extrajudiciaires de Kain-Ouro avec monsieur Le Président du G5 - Sahel !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars à 23:19, par Oly En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    Ils sont tout mignons, tout joyeux ! Coucou, papy !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars à 14:04, par SOME En réponse à : Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire

    C’est vraiment decevant dans tous ces gens il n’y a meme pas un seul qui ait un minimum une pensee quelconque pour le pays
    A T ON BESOIN DE CHANGER DE CONSTITUTION ? NON CECI N EST PAS LE SOUCI DES POPULATIONS
    la constitution n’est pas la cause de nos soucis au burkina, c’est vous le probleme du burkina. deja il faut commencer par respecter ne serait-ce que l’esprit de base de la constitution : c’est votre mentalite qu’il faut changer
    Ca ne m’etonne plus de halidou
    SOME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Elections de 2020 : « Il est hors de question de découpler la présidentielle et les législatives », déclare l’opposition
Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo
40 ans de vie politique et syndicale : Dr Emile Paré prépare ses mémoires
Eddie Komboïgo à des étudiants : « Si vous n’avez pas confiance en l’avenir, vous aurez un comportement négatif »
Réseau libéral africain : Gilbert Noël Ouédraogo désigné président délégué
Décès de Jean-Baptiste Natama : Un an déjà
Bobo-Dioulasso : Les responsables de l’URD échangent avec leurs militants
Programme d’urgence pour le Sahel : Plus de 47 milliards de FCFA investis en 2018
Vie des partis : Le RPR annonce 200 nouvelles adhésions
Elections de 2020 : Le CGD pose une batterie de défis à relever
Passage à une Vè République : La Constitution sera adoptée par voie référendaire
Simon Compaoré à Ouahigouya : Ce qui s’est passé, selon le MPP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés