Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

Procès du putsch du CND : "Le Président Jean Baptiste Ouédraogo nous déçoit", regrette Paul Ouangrawa de l’Association des blessés du coup d’État

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 13 mars 2019 à 13h10min
Procès du putsch du CND :

L’appel à la réconciliation lancé par l’ancien président lors de sa déposition au tribunal militaire n’est pas du goût de l’Association des blessés du coup d’État de septembre 2015. Réunis autour de Paul Ouangrawa, le secrétaire à l’organisation, ses membres l’ont fait savoir ce mercredi à la suspension de l’audience à 13h.

"Ses propos ne nous ont pas plu et nous ont vexé", a fulminé Paul Ouangrawa. Et de poursuivre : "Il a demandé la clémence du tribunal pour les accusés, a demandé de laisser le passé au passé pour aller à la réconciliation. Ce n’est pas le lieu indiqué pour le président Jean Baptiste Ouédraogo de faire de telles déclarations. S’il voulait le faire, il aurait pu convoquer une conférence de presse chez lui. Le faire ici, cest se moquer de nous. Comme si ce procès n’avait aucune importance. Il ne se soucie pas des blessés et des morts et il demande une clémence. Nous n’avons pas demandé de condamner quelqu’un. Ce n’est pas un procès de vengeance. Nous avons juste demandé justice pour les morts et les blessés. Depuis le début, personne ne s’assume dans ce procès. Et comment voulez vous qu’on aille à une réconciliation ? Le président Jean Baptiste Ouédraogo nous déçoit. Depuis l’insurrection et le coup d’État, a-t-il soigné un blessé dans sa clinique ? A-t-il offert un bol de riz à une veuve ou un veuf ? Qu’il ne se moque pas du peuple !".

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch : « Rien […] ne montre que c’est le mien » (Gilbert Diendéré à propos d’un ordinateur)
Procès du putsch du CND : Le parquet militaire communique plusieurs autres pièces à conviction
Procès du putsch : L’expert Younoussa Sanfo, le lieutenant Jacques Limon et les 146 millions
Procès du putsch du CND : "C’est impossible de tripoter des données et avoir des résultats fiables", dixit Younoussa Sanfo, ingénieur en informatique
Procès du putsch du CND : Des témoins déchargent le sergent Nobila Sawadogo et le sergent-chef Médard Boué
Procès du putsch du CND : Trois témoins déchargent le sergent Sawadogo Nobila
Procès du putsch du CND : Diendéré se prononce sur la controversée loi portant statut général des personnels des forces armées nationales
Procès du putsch du CND : Les écoutes téléphoniques entre Djibril Bassolé et Guillaume Soro refont surface
Procès du putsch du CND : Chérif Sy, l’homme qui a vu venir le coup d’État
Procès du putsch du CND : "Le Président Jean Baptiste Ouédraogo nous déçoit", regrette Paul Ouangrawa de l’Association des blessés du coup d’État
Procès du putsch du CND : Me Jean Dégli taxe le bombardement du camp Naaba-Koom II « d’acte de vengeance »
Procès du putsch du CND : L’intégralité de la déclaration liminaire de Jean Baptiste Ouedraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés