Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

8-Mars 2019 à Vienne : En communion avec les victimes de l’extrémisme violent au Faso

Accueil > Diasporas • Par Simon YAMEOGO • mardi 12 mars 2019 à 13h00min
8-Mars 2019 à Vienne : En communion avec les victimes de l’extrémisme violent au Faso

A Vienne, la capitale autrichienne, les femmes de la communauté burkinabè ont, à l’instar de leurs sœurs du Burkina Faso et du monde entier, célébré la 162e édition de la Journée internationale de la femme. Elles ont joint leur voix à celle de l’artiste-musicien Adama Dicko à l’occasion d’un concert organisé, le vendredi 8 mars au Schwarze Kirche à Donau-City. Les fonds récoltés serviront à soutenir les victimes de l’intolérance et de l’extrémisme violent au Burkina Faso.

L’Organisation des nations unies (ONU), qui a institué cette Journée en 1977 à la suite de l’initiative mémorable en faveur des droits des femmes du Parti socialiste d’Amérique, le 28 février 1909 à New York, a proposé cette année le thème : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Adama Dicko (point levé) a remercié l’assistance pour la mobilisation

En effet, de par le monde et singulièrement dans les pays africains, les filles et les femmes ont besoin d’une plus grande ouverture à l’innovation et à la technologie. Leur accès à une éducation de qualité dans la durée et leur autonomisation en prenant en compte l’égalité des sexes demeurent des objectifs à atteindre. Pour y parvenir, elles ont besoin du soutien et de l’accompagnement des hommes mais aussi d’un changement des mentalités.

C’est sans doute dans cette dynamique que le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a lancé dans son message cette invite : « En cette Journée internationale des femmes, veillons à ce que les femmes et les filles puissent concevoir des politiques, des services et des infrastructures ayant un effet sur notre vie. Et apportons notre soutien aux femmes et aux filles qui suppriment les obstacles à la création d’un monde meilleur pour toutes et pour tous ».

L’Ambassadeur Kéré n’a pas manqué de féliciter les femmes

Les filles et les femmes au Burkina Faso œuvrent pour un monde meilleur pour tous malgré les nombreuses pesanteurs. Elles sont malheureusement les premières victimes et la célébration du 8-Mars vient rappeler que beaucoup reste encore à faire pour donner la place qu’il faut à l’autre moitié du ciel.

Cette vision est largement partagée par des membres de la communauté burkinabè à Vienne, en l’occurrence les femmes et l’artiste-musicien Adama Dicko, qui ont décidé de marquer leur solidarité avec les victimes de l’intolérance et de l’extrémisme violent au Burkina Faso en leur dédiant les fonds générés par le concert.

Cette action entre également en droite ligne du thème national de la Journée 2019 qui est : « Contribution de la femme à l’édification d’un Burkina de sécurité, de paix et de cohésion sociale ». En effet, les initiateurs de l’activité à Vienne estiment que les femmes peuvent et doivent apporter leur contribution à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale mais également à la résolution des problèmes liés à l’insécurité et à l’intolérance. Une contribution qui pourrait se faire de manière multiforme et qui commence par une prise de conscience individuelle et collective de la nécessité d’œuvrer ensemble à bâtir un destin commun.

Photo de famille de l’Ambassadeur avec les femmes de l’Amicale

Ce message a été porté par Adama Dicko et le Seno Blues ainsi que les nombreux artistes qui se sont succédé sur la scène. Dicko et son groupe ainsi que Karim Thiam alias Aka Mr Ambassador, Nisondiya, Seydou Traoré, Louis Sanou, Moneka et Carla Urban ont fait vibrer le public. L’artiste-musicien burkinabè Mamadou Diabaté a également marqué sa présence pour soutenir son jeune frère qui est en train de faire progressivement son entrée dans la cour des grands.

Membres de la communauté burkinabè et amis du Burkina Faso ont participé nombreux à l’événement, qui a également connu la présence de l’Ambassadeur Dieudonné Kéré. Le chef de mission, en faisant le déplacement, a tenu à apporter ses encouragements et ses félicitations aux initiateurs de l’activité, conduite par Adama Dicko. La date et surtout l’objectif majeur de la manifestation ont conduit l’Amicale des femmes de l’Ambassade du Burkina Faso à Vienne à s’associer à sa mise en œuvre.

Vue partielle des participants au concert

Dirigée par Jeanne d’Arc Zoungrana, cette jeune association a salué l’initiative de Dicko et n’a pas hésité à y adhérer. La déléguée CSBE, Irène Hochauer Kpoda, qui multiplie également les initiatives en vue de hisser haut le drapeau du Burkina Faso dans cette partie du monde s’y est aussi investie. Ce concert, qui fut également un moment de retrouvailles et de communion, a tenu toutes ses promesses, à la satisfaction des participants et des initiateurs.

Enfin, l’Amicale des femmes de l’Ambassade du Burkina Faso à Vienne a convié époux et enfants le samedi 9 mars à la résidence du chef de mission diplomatique pour échanger sur le thème national et pour un repas fraternel. A l’issue de la petite présentation de la présidente Jeanne d’Arc Zoungrana, l’Ambassadeur Dieudonné Kéré a salué la pertinence du thème national de cette Journée, célébrée cette année à Koupéla sous la présidence de la Première dame.

Il a, pour terminer, réitéré ses félicitations aux femmes pour les multiples initiatives et les a exhortées à poursuivre dans ce sens, tout en invitant les hommes à suivre le bon exemple.

Simon YAMEOGO
Attaché, Ambassade du Burkina Faso à Vienne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie des partis : Le MPP à la rencontre de la diaspora des Etats-Unis
Abdel Kader Ouédraogo, un ambassadeur de la culture burkinabè à New York
CDP/Canada : « Nous ne nous lasserons pas de mobiliser et d’œuvrer à la victoire du CDP en 2020 », promet Marcel Yaméogo
Burkinabè de France : Journée de solidarité avec les victimes du terrorisme au Burkina Faso
Moumouni Pograwa, leader de la diaspora : « Roch Kaboré a juré qu’il va protéger la vie des Burkinabè et défendre l’intégrité du territoire »
Burkina Faso-Côte d’Ivoire : Bourèma Ki installé dans ses fonctions de Consul général du Burkina à Bouaké
Ambassade du Burkina Faso à Paris : le personnel se retrouve autour du 9e café
Burkina Faso -Gambie : L’ambassadeur Jacob Ouédraogo présente ses lettres de créance au président Adama Barrow
Diaspora : « Ici au Congo, la nationalité burkinabè est un avantage dans le monde des affaires », explique Lassina Ouattara, homme d’affaires burkinabè
Ambassade du Burkina en Libye : Des compatriotes dénoncent un « comportement anti-Burkinabè » de l’ambassadeur
Africa Day Slovénie 2019 : Une grande participation du Burkina Faso attendue
Burkina Faso-Côte d’Ivoire : Benjamin Nana prend les commandes du consulat général du Burkina à Abidjan
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés