Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Coopération internationale : L’Union européenne fait le point de ses relations avec l’Afrique de l’Ouest

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Etienne Lankoandé (stagiaire) • samedi 2 mars 2019 à 22h50min
Coopération internationale : L’Union européenne fait le point de ses relations avec l’Afrique de l’Ouest

Les présidents des commissions de l’UEMOA et de la CEDEAO ont échangé avec le directeur général de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne, le samedi 2 mars 2019. La rencontre a permis de faire le point des différents projets qui ont été engagés dans le cadre de la coopération entre l’Union européenne et l’Afrique de l’Ouest et de dégager des perspectives dans le cadre du renforcement de cette coopération.

La rencontre tenue le samedi 2 mars 2019 a été l’occasion pour les deux chefs d’institutions ouest-africaines (UEMOA et CEDEAO) et le directeur général de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne, de rappeler l’excellence des relations de coopération qui existent entre les trois institutions et les résultats atteints.

L’Union européenne (UE) appuie l’Afrique de l’Ouest à travers la mise en œuvre d’un Programme indicatif régional (PIR) d’un montant de 1,075 milliards d’euros, soit environ 705 milliards de F CFA, financé par le 11e Fonds européen de développement (FED). A ce jour, 97,8% de ce programme régional a déjà été exécuté, soit environ 1,053 millions d’euros engagés. Les parties se sont félicitées du niveau d’engagement très satisfaisant.

La seule situation déplorée est la dégradation de la situation sécuritaire qui a fortement impacté le climat social et l’efficacité des initiatives visant le développement et le bien-être des populations. Sur la question, les différentes parties ont pris l’engagement d’œuvrer à accélérer la mise en œuvre du projet Wapis-Sipao (Système d’information policière de l’Afrique de l’Ouest) dont l’objectif est d’accroître la capacité des services de détection et de répression ouest-africains à lutter contre la criminalité transnationale et le terrorisme, en améliorant la gestion et le partage de l’information.

« C’est un système dans lequel on investit beaucoup d’argent avec Interpol comme opérateur et pour lequel la nécessité absolue de renforcer la coopération reste forte, au regard de l’ampleur des attentats terroristes », a déclaré Stefano Manservisi, directeur général de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne.

D’autres sujets d’intérêts politiques et économiques ont été abordés à cette rencontre. A sa sortie d’audience, Stefano Manservisi a confié que des questions telles que la construction de l’autoroute Abidjan-Lagos, l’interconnexion électrique entre le Burkina et le Ghana et le système portuaire du Cap-Vert, ont été évoquées à cette rencontre.

Il conclut en disant : « Nous avons aussi parlé du processus de réforme du système sous-régional et de notre disponibilité à travailler avec les banques de développement ouest-africaines afin qu’elles puissent travailler directement avec les banques de l’Union européenne dans le système blending ou dans le système de garantie des investissements privés ».

Le président de la Commission de l’EUMOA, Abdallah Boureima, et celui de la CEDEAO, Jean-Claude Brou, ont tenu à remercier l’Union européenne pour l’intérêt particulier qu’elle porte à l’espace communautaire ouest-africain pour qu’à ce jour, près de 98% du PIR financé par le 11e FED soit totalement exécuté et que d’autres types de projets soient déjà envisagés.

La rencontre a eu lieu en présence du commissaire de l’UEMOA en charge du marché régional et de la coopération, Joaozinho Mendes ; du commissaire de la CEDEAO pour l’éducation, la science et la culture, le professeur Leopold Amado ; de l’ambassadeur de l’UE au Burkina et du directeur de la coopération de l’UEMOA.

Etienne Lankoandé (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 mars à 14:17, par le prophète khamit En réponse à : Coopération internationale : L’Union européenne fait le point de ses relations avec l’Afrique de l’Ouest

    C’ est bien et même tres bien mais qu’à cela ne tienne.
    Il faudra que l’union européenne milite pour que cesse la "france-afrique". Pour nous la question du Fcfa demeure et la génération consciente revendiquera toujours haut et fort cette souveraineté monétaire.
    voyez-vous comme le disais Gustave Lebon "Les grands changements de civilisation sont la conséquence de changements dans la pensée des peuples,une modification profonde dans les idées des peuples." Concernant donc le Franc CFA, c’est de cela qu’il s’agit.
    La jeune génération n’entend plus se laisser flouer par les subterfuges de la "france-afrique".Les destinées des nations se préparent et se forgent dans l’âme des peuples.Que ceux qui braillaient comme quoi l’Afrique n’est pas suffisamment encore rentrée dans l’histoire se préparent car c’est avec fracas, qu’ils devraient désormais constater notre présence historique, hier, aujourd’hui et demain. Ce n’est que le début du commencement. Wait and see !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Air France : « Je pars triste mais confiant », Philippe Maciocia, ex-représentant au Burkina
Organisation ouest-africaine de la santé : Vers la mise en place d’un observatoire régional sur la résistance antimicrobienne
Rétablissement des relations sino-burkinabè : Un séminaire pour dresser le bilan du premier anniversaire
CIP-G5 Sahel : Alassane Bala Sakandé tient le bâton de commandement
Coopération : Roch Kaboré reçoit des messagers du président béninois
Lutte antiterroriste : Le Qatar offre des blindés à l’armée burkinabè
Coopération parlementaire : Le Burkina Faso et l’Arabie Saoudite s’y emploient
Angela Merkel aux Burkinabè : « Il faut avoir la volonté de se réconcilier et ne jamais croire qu’une ethnie est supérieure à une autre »
Lutte anti-terroriste : L’Allemagne annonce une aide de 46 millions d’euros
Luc Hallade, futur ambassadeur de France au Burkina Faso : Un diplomate qui conseille aux politiques de « savoir quitter le pouvoir »
Coopération germano-burkinabè : Angela Merkel est à Ouagadougou
Coopération : Le gouvernement et ses partenaires passent en revue les programmes de développement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés