Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 18 février 2019 à 08h43min
Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

Le samedi 16 février 2019 à Bobo-Dioulasso, Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2020. Il a donné cette information au cours d’une assemblée générale tenue avec ses militants dans la région des Hauts-Bassins, qui se sont fortement mobilisés. A travers cette candidature, KDO dit vouloir s’engager à construire un Burkina Faso de paix et d’entente.

La maison de la culture Monseigneur Anselme Titiama Sanon a refusé du monde dans la matinée du samedi 16 février 2019. Hommes, femmes, jeunes, vieux et enfants, tous se sont mobilisés pour apporter leur soutien à celui-là qu’ils estiment être « le sauveur du Burkina Faso ».

A l’unanimité, ces militants sont convaincus que leur candidat, Kadré Désiré Ouédraogo, pourra conduire le pays vers un lendemain meilleur. C’est fort de cela qu’un vaste mouvement est né dans tous les quatre coins du pays, dénommé « Mouvement pour la candidature et l’élection de son excellence monsieur Kadré Désiré Ouédraogo (MKDO-2020) », afin de susciter et promouvoir sa candidature à l’élection présidentielle de 2020.

Au cours de cette rencontre, les adeptes de KDO ont souligné des manquements au niveau de la gestion du pouvoir par les dirigeants de la majorité politique qui gouvernent le pays depuis 2015. Selon eux, leur gestion est en deçà des attentes des Burkinabè. « Aujourd’hui, une grande partie de la population nourrit même le sentiment du regret, traduisant ainsi sa très grande désolation. Aussi, force est de constater que la fracture sociale entretenue ne permet pas un développement harmonieux de notre pays », a indiqué Aboubakar Yahya Diallo, porte-parole des militants.

La maison de la culture de Bobo a refusé du monde

Il a énuméré certains maux qui entravent le développement de notre pays notamment, l’insécurité croissante, l’incivisme galopant à tous les niveaux de l’État, une morosité économique, le manque de cohésion sociale, de justice et la défiance vis-à-vis de l’État, etc.

C’est au regard de cette « triste réalité » et soucieux de l’avenir radieux du Burkina Faso, que ces militants ont décidé de mener des réflexions visant à proposer une alternative pour une meilleure gouvernance au Burkina Faso. Ils affirment que « pour un Burkina Faso post-insurrectionnel, le développement doit être notre leitmotiv ». Pour ce faire, le peuple burkinabè a besoin d’une politique qui promet entre autres la paix, la justice sociale, le rassemblement, l’emploi, d’une politique où la voix du Burkina compte dans le concert des nations. « Et l’homme qu’il faut, capable de dessiner le développement du Burkina Faso sur une projection de plusieurs décennies est Kadré Désiré Ouédraogo. Il détient le meilleur profile pour conduire le Burkina Faso vers le développement », a dit Aboubakar Yahya Diallo.

Kadré Désiré Ouédraogo annonce sa candidature pour l’élection présidentielle de 2020

Suite à l’appel des militants, Kadré Désiré Ouédraogo accepte ainsi de se présenter à l’élection présidentielle de 2020. Présent à cette assemblée générale, il a affirmé être prêt pour être candidat. Selon lui, lorsqu’on parle de l’avenir de notre pays, cette question est tellement importante qu’elle transcende le cadre partisan. C’est pourquoi, il pense que c’est un devoir pour chaque citoyen, de mettre ses principes et ses valeurs au service de notre pays. D’où sa candidature à l’élection présidentielle prochaine.

« Pour l’élection présidentielle, on n’est jamais seul. On est accompagné par une volonté, par un ensemble d’hommes et de femmes, de vieux et de jeunes qui pensent et qui ont un projet pour notre pays. Nous avons des idées, des principes et des valeurs. C’est pourquoi, nous avons exposé à nos frères et sœurs ce que nous pensons, ce que nous devons faire à cet instant précis de l’histoire de notre pays. Il est temps que tous les Burkinabè, chacun à son niveau, apportent au Burkina Faso ses talents, ses connaissances et son expérience. Ils doivent agir pour le bien commun et pour l’intérêt suprême de la nation. C’est la raison pour laquelle j’ai accepté d’être prêt à être le candidat de tous ceux qui partagent ces idées, qu’ils soient des hommes, des femmes, des associations, des partis politiques ; ils sont les bienvenus s’ils partagent nos principes. J’ai la conviction que beaucoup d’hommes partagent ces idées. C’est pourquoi, je me suis fait le devoir de dire oui. Je suis prêt à défendre ces idées à l’élection présidentielle de 2020 », a-t-il laissé entendre.

Kadré Désiré Ouédraogo

Selon lui, le pays traverse une situation politique, économique et sociale difficile. « Tous les fléaux qui minent notre société, doivent être revus et corrigés », a dit KDO.
Il s’engage ainsi à travailler pour le développement du pays, à construire un Burkina Faso de paix et d’entente. « Le pays est dans une situation inacceptable. Ce n’est pas le moment de baisser les bras. C’est le moment de se mettre debout, de travailler pour que nous puissions traverser cette situation difficile. Et chaque Burkinabè à sa contribution. Nous avons des options différentes, mais nous devons dans notre diversité savoir que s’il y’a quelque chose qui nous dépasse tous, c’est notre pays le Burkina Faso et que nous devons le servir avec foi, sincérité, honnêteté. Nous devons avoir cet engagement à cœur », a indiqué Mr Ouédraogo.

Et comme cette candidature n’est pas appréciée par tous les ténors du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) (parti dont KDO est issu et qui a déjà un président), Kadré Désiré Ouédraogo a affirmé que cette candidature n’est pas dans le cadre partisan. Il a souligné que l’élection présidentielle est un engagement entre un homme et son peuple. C’est pour cela qu’il dit privilégier les idées plutôt que le « jeu d’appareil » qui est normal dans tous les partis politiques. « Vous ne pouvez pas obtenir que tout le monde pense la même chose. Si vous être convaincu d’une chose, vous le faites et vous demandez aux autres de vous accompagner. S’ils vous accompagnent tant mieux, s’ils refusent de vous accompagner tant mieux aussi », a martelé ce dernier.

Salia Sanou, ancien maire de la commune de Bobo-Dioulasso, quant à lui, a exprimé ses sentiments de joie et de satisfaction face à la candidature de KDO qu’il a pendant longtemps prônée. Il dit être convaincu qu’il est la vision d’une jeunesse pour un Burkina nouveau. « C’est un homme neutre qui est très attaché à l’intérêt général de son pays. Il est celui qui pourra restaurer la sécurité et la réconciliation nationale, les conditions nécessaires pour amorcer de véritables politiques de développement en faveur des Burkinabè », a-t-il souligné.

Salia Sanou

Les militants présents à cette cérémonie se sont engagés « à travailler sans relâche pour assurer une victoire éclatante à Kadré Désiré Ouédraogo en 2020 ».

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 février à 08:55, par Bigbalè En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Est-ce le même Kadré Désiré Ouédraogo ? Eeehhh !! Enfin l’avenir nous dira s’il a pris le risque inutile de dilapider tout le capital de considération et d’admiration qu’une partie de ses compatriotes lui vouaient ! On lui souhaite bonne chance !

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 09:21, par Samuel En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Hééé, vous les partisans de Kadré Désiré Ouédraogo. Etes-vous sûrs de votre type ? Kadré Désiré Ouédraogo et la CEDEAO. Il y a laissé des casseroles bruyantes, très bruyantes même. Renseignez-vous ! Allons doucement.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 09:27, par Hussein En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    C’est le Programme pour un Burkina meilleur qui intéresse. Le culte de la personalité et la concentration sur des individus, ces soi-disants "messis ou sauveurs" conduiront inexorablement aux abus et à la descente aux enfers de tout le pays. Celui qui n’est pas à mésure d’apprendre du passé restera perdu à jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 09:31, par kenfo En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    OK. C’est déjà bien parti pour un double échec : celui de Komboigo et de Kadré ; ils sont entrain de se géner de la belle manière, et bonjour l’échec.... Et le MPP va passer. Il aurait fallu que chacun d’eux déclarasse sa candidature, quand Blaise était toujours aux affaires.

    Pauvres de nous.

    Kenfo

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 10:01, par Nabayouga En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    La presence du soutien de djamila montre qu’il sagi du cdp de kouassi blaise compaore qui apres avoir été chassé au grand jour veut revenir par la petite porte. Le peuple doit demeurer vigilant. Ce kdo n’est qu’un sinistre personnage sans conviction . Il sera combattu comme ses compères du cdp et de la nafa.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:18, par Réfléchissions En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Les jeunes qui invitent tel ou tel personnalité à se présenter pour la présidence du Burkina, je vous propose que nous réfléchissions ensemble à la logique de cette démarche.
    1- Avons-nous besoin d’un projet de développement ou d’un sauveur ?
    2- La personnalité que vous réclamez vous a-t-elle proposé un programme qui vous a convaincu ?
    3- Que gagnons nous en tant que jeune si un tel gagnait les élections si nous n’avons même pas pris la peine de nous enquérir de sa lecture de la situation nationale actuelle et de son plan pour améliorer la situation ?
    Pour ma part, je ne suis pour ou contre une personne ou un parti politique. Je demande à voir les différents projets des candidats. Après cela, j’aviserai sur la question de savoir qui recevra ma voix le moment venu. Ne nous trompons pas de combat une fois de plus...

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 14:04, par JK En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      Pauvre de nous. Merci Mr.
      Cette jeunesse qui refuse de s’assumer et de toujours voir son avenir dans les mains de l’autre. Pas de leçons apprises, pas de discernement (adéquation entre l’idée et le vrai, l’objectif...), dommage ! J’ai l’impression que le pays peine à trouver l’homme qu’il faut pour gérer ce pays. Toute la racaille de politiciens est mouillée de l’intérieur comme de l’extérieur. Une jeunesse qui se moule dans tous les moules... Un personnage "type Sankara" ou révolutionnaire pure et dure est plus indiqué pour balayer la maison et la cour et restaurer le pays dans ses droits et sa tranquillité d’antan. N’en déplaise aux gens du sud. Cet exemple me paraît très concluant (Ghana, Rwanda, Algérie...) ; mais ne me prenez pas comme un truant ni fauteur de trouble ; c’est un point de vue pour agrémenter le débat. On s’en fout des ambargos ou de ces sadiques de droits de l’homme (placeurs de bombes, fouteurs de merdes démocratiques), etc.

      Répondre à ce message

    • Le 19 février à 11:25, par Gwandba En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      bonjour cher frère réfléchissons.
      votre message est vraiment à féliciter et à encourager car, ce message traduit l’esprit d’une personne mesurée. Ce n’est que de cette manière que nous pouvons nous élevés à la hauteur de nos préoccupations. J’invite humblement les autres autres intervenant à la même clarté d’esprit. Je ne suis pour aucun parti si ce n’est celui du Burkina. ce n’est plus les hommes qu’il faut suivre mais les plans de développement qu’ils auront à nous proposés.

      Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:21, par La Banciculture 1er En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Si moi j’étais ce Monsieur Kadré Désiré OUEDRAOGO, je me retire tranquillement dans mon village ou dans ma ferme pour profiter de ma retraite et espérer avoir une longue vie après une très brillante carrière. Mais comme l’Homme est un être insatiable, Kadré va se faire mordre les couilles, surtout qu’il a à faire aux mêmes hypocrites, sorciers et affamés de longues dates. Je n’ai pas dit le nom de quelqu’un

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:21, par Desperado En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Mon cher, respecte d’abord le règlement intérieur de ton parti avant de prétendre défendre notre pays. voilà quelqu’un qui piétine son propre parti mais dit vouloir réguler les institution du pays. après l’echec de la prise de controle du CDP par les férus de Compaoré, ils passent par ce "pauvre" technocrate (qui ne sait pas dans quoi il s’engage) pour contourner leur propre formation politique. le forcing est vraiment la nature du CDP

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:22, par PARA En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Suis déçu du oui de Mr Kadre . Je ne crois plus aux dires des gens . Avec votre âge ,aller vous reposer tranquillement . Laisser les jeunes maintenant prendre le relève . qu’est-ce que avez vous encore à démontrer .Votre carrière est finie .

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:22, par Boanga-Carga En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    J’étais de ceux qui pensaient qu’il pouvait être un bon président, mais depuis que j’ai vu sa femme à la télé...

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:32, par wendlassida En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    N’EST IL PAS UNE ERREUR POUR LE CDP ? LA DIVISION NE VOUS ARRANGERA PAS

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:35, par Juste En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Léonce KONE était de la partie aussi ; donc le procès de coup d’état est terminé ou quoi ? Je veux juste comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 11:57, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    - Les planqués sortent de leurs trous ! Aux heures chaudes, personne ne les a entendus à fortiori les voir. Maintenant qu’il s’agit de venir tenter sa chance pour le pouvoir, il ressort toute honte bue, flanqué de quelques rapaces comme alias Djamila, et de manges-mils aux gros jabots insassiables. Il faut être des burkinamoutons pour les voter. Et comme il y a plein de moutons dans ce pays, ils trouveront d’autres moutons comme eux, des ânes et des bovins pour les voter !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 12:35, par Dedegueba Sanon En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      Ça ! C’est le Koro que j’aime lire...pas celui de ses derniers postes, dans lesquels ses propos s’apparentaient à ceux d’un "multideçu" du système.
      Effectivement, tout comme certains présidents aiment soigner leurs images en se faisant photographier avec des stars, ce n’est vraiment pas adroit de montrer qu’un Salia ou Léonce sont de votre bord...

      Répondre à ce message

      • Le 18 février à 15:20, par Mafoi En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

        @Dedegueba Sanon,n’empêche que toute action qui contribuerait à l’implosion en plein vol de ce Conglomérat De Punaises (cdp) ne me laisserait pas indifférent,au contraire je serai très ravi.D’ailleurs dans un lointain post,je prédisais sa disparition avant 2020 à défaut de sa dissolution pure et simple qui aurait pu être entérinée sous la transition car c’est un parti de sauvageons.Donc j’espère que c’est le début du commencement de cette descente aux enfers

        Répondre à ce message

    • Le 18 février à 16:36, par jan jan En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      BIEN PARLE KORO, tu as tout dit en quelques phrases

      Répondre à ce message

    • Le 18 février à 18:14, par Yako En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      Dommage que l’eclaireur d’opinion koroyamyele verse dans le denigrement marque deposee des elites Ougalasises.Parsonnellement je pense que la candidature de Mr KADO est une candidature d’une grande qualite a saluer bien que j’attends voir son progrogramme.Cette candidature a une double signification.1- Elle est une reaction de grande colere face a la situation dramatique que vit notre pays depuis 2014. 2- Mr KADO veut bien mettre son experience au service de son pays en dehors d’appareil politique puisque la maison mere CDP est deja occupee par Eddy, un epicier qui est loin de faire l’unanimite.Personnellement je salue cette candidature avec enthousiasme c’est une candidature patriotique.Cordialement

      Répondre à ce message

    • Le 19 février à 11:38, par Gwandba En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      Bonjour Kôrô
      je pense qu’au delà de la qualification que vous avez choisis pour décrire le mal de notre démocratie qui est le vote sans tenir compte des programmes de développements des candidats, je pense que nous pouvons tous ensemble faire en sorte pour améliorer la manière avec laquelle nos élisons nos dirigeants. C’est certain que cela est une tâche vraiment énorme mais qui n’est pas inaccessible. Personnellement je suis burkinabé mais, je participe humblement sur pas de forum africains pour bien sûr critiquer mais, aussi faire des propositions pour que les choses changent positivement en Afrique au niveau de sa politique. Organisons nous. on a la possibilité aujourd’hui avec internet d’échanger, de proposer et surtout critiquer lorsqu’on pense que les choses ne vont dans la direction qu’il faut.
      Amicalement, Ton cadet.

      Répondre à ce message

  • Le 18 février à 12:22, par Deafnot En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Peuple du Burina Faso. Vigilance, vigilance ! il n’ y a pas de division au CDP. C’est une technique pour récupérer les : hostiles au CDP, les déçus du MPP, UPC et consorts et les non alignés.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 12:36, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Où se trouve l’instance dirigeante du parti cdp ? On note visiblement une absence totale des dirigeants du cdp à cette assemblée. Nous pouvons simplement conclure qu’il y a une division totale au sein du cdp. Les exilés politiques basés à Abidjan ont fait leur choix en la personne KDO sans l’aval du parti chassé en 2014 car Eddie Komboigo ne fait pas l’unanimité au cdp. On se rappelle lors du congrès passé du cdp certains congressistes(Badini...) n’ont pas terminé la séance après le vote d’Eddie à la présidence ont précipitamment joint Abidjan.
    Cette fracture au cdp n’est guère une surprise. Tout le monde voyait venir cette tempête certains militants jugent Eddie d’arrogant et de zélé achetant la conscience des jeunes pour se faire accepter au sein du cdp. Autre chose qui contribue au morcellement du parti, les intérêts égoïstes minent douloureusement la formation politique parce que chacun(caciques) ne calcule que les données chiffrées qui lui permettront de fourrer substantiellement son compte bancaire.

    La question que l’on se doit se poser, KDO se présentera-t-il sous étiquette ? Indépendante ? cdpiste avec un passage en force ?

    Apparemment, 2020 ne sera pas un fleuve tranquille à traverser pour le cdp et ses dissidents c’est-à-dire les fils égarés du parti. La guerre est présentement ouverte. Nous attendons les jours à venir la réponse d’Eddie et son équipe faut-il se résigner aux diktats d’Abidjan(Blaise Kouassi Compaoré) ?

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS (pur produit de Thom SANK et de Norbert ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 12:44, par Abdou En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Vous les burkinabè, toute personne raisonnable ne vous comprendrait plus. Kadré est un burkinabè comme tous ceux qui investissent déjà le terrain politique. C’est son droit le plus absolu de se présenter. Où se trouve votre problème ? Juste le voter ou ne pas le voter, ce qui est votre droit le plus absolu également. Vous faites dans le dénigrement, dans la haine sans projet alternatif pour le pays. Votre champion Rock qui a échoué sur tous les fronts devrait humblement reconnaître qu’il n’est point capable de diriger le Burkina Faso, et par conséquent en tirer toutes les conséquences politiques ( terminer son mandat et se tirer tête haute) .

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 12:49, par Sidpassata Veritas En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Il ne suffit d’avoir été un fonctionnaire international compétant pour être tout naturellement un bon président de la république. Le succès mitigé ( pour ne pas dire l’échec cuisant) de ADO en Côte d’Ivoire est là pour inviter à ce méfier des ’’technocrates’’ qui, après une longue absence du pays, débarquent au sommet de l’État. La fonction présidentielle est avant tout politique. Zéphyrin Diabré, de retour de AREVA, avait eu la prudence de ne pas se présenter à la présidentielle de 2010, pour d’abord s’imprégner de la complexité des réalités politiques aux législatives et au sein de CFOP avant d’être candidat en 2015. Moyennant quoi il a aidé le BF à se débarrasser du régime prédateur de Blaise. Ce la ne l’a pas empêcher de se faire doubler par les rusés RSS, qui connaissaient mieux le terrain politique que lui. Si la jeunesse Burkinabé ne fait pas très attention, elle va se faire flouer à nouveau par des rusés de l’ancien régime qui vont leur proposer un candidat de faire-valoir qui, lui-même n’aura que ses yeux pour pleurer quand il comprendra qu’il a été utilisés de manière cynique.
    Ne soyons pas amnésique : ceux qui avaient repris des anciens en votant le MPP sont maintenant en train de regretter leur eurreur. Notre pays a besoin d’un vrai changement, alors ayons le courage de choisir de vrais nouveaux hommes politique.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 12:49, par MKouka En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Je me suis toujours demandé quelle était sa position lors du putch de Diendere, lui qui était secrétaire général de la cdeao à l’époque. Pas sûr de ses convictions mais ambitions pas étonnantes. Et puis que feront-ils de mieux tous ces gens là sauf que d’ordonner leur terroristes de se calmer maintenant qils sont au pouvoir. Et liberté à tous ceux qui sont en jugement en ce moment puisque c’est leur gens, évoquant la réconciliation nationale . Les dossier des crimes seront classés. Retour à l’impunité. Que feront-ils de mieux pour améliorer la vie quotidienne des burkinabè des villes et des villages. Le MPP a certes des lacunes des faiblesses mais la bonne intention de servir tout le monde est là et il en fait pas mal déjà en 3ans. Nous devons simplement le surveiller de pres, le rappeler à l’ordre s’il faut , lui rappeler nos attentes, afin d’éviter les possibles dérives de l’être humain.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 13:16, par caca En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Vivement la candidature de KDO. Le championnat des candidatures sont ouverts, et maintenant 2020 s’annonce avec de belle couleur. Les jours avenir nous dirons que la bataille pour 2020 sera le retour à une vie démocratique sans exclusion. Le salut se désigne bien avec l’arriver de KDO pour la présidence.

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 16:38, par Mechtilde Guirma En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      Cette fois mon cher caca, je ne suis pas de votre avis. Et Kadré Désiré sait pourquoi.

      Répondre à ce message

    • Le 19 février à 16:31, par Dedegueba Sanon En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      Holala ! Mon cher Caca, là tu m’embrouille un peu. Je te croyais plus proche d’Eddie qui eut " son ticket présidentiel" d’Abidjan. Mais qui sait tu es pour les deux, sans doute sommes nous juste aux " échauffements" ? Surtout si c’est toujours Abidjan qui est à la manœuvre ? Parce que si c’est pour les "dribles politiques" je ne vois personne ici le battre. Yoda fut un de ses plus farouches adversaires politiques qui a surfé sur la fibre ethnique lorsqu’il était MDS, la perte des Lingani et autres, il en a fait le président de la journée nationale du pardon, le lion lui a fait du bruit à cause du 17 Octobre, il a fini par l’apprivoiser, Herman a fini par être " sa troisième épouse ", alors qu’il lui pompait l’air...Même Bado a pris ses "feuilles".
      Il y a eu juste cet article... et les mauvais griots qui l’ont trompé....
      C’est bizarre que KDO choisisse d’annoncer les couleurs à partir de Bobo, et avant Eddie.... Bon on racontait que KDO était le candidat virtuel consensuel du CDP, et qu’il avait l’aval du chef. Eddie c’était pour plus tard. Mais si Eddie s’est montré trop pressé et à posé des actes qui ne rassurent pas la vieille garde, alors....ce qui se passe actuellement s’explique.
      Mais je ne crois pas à une division du CDP....tant que Abidjan sera à la manœuvre.... Et c’est toujours le cas, politiquement, économiquement et socialement.

      Répondre à ce message

      • Le 19 février à 20:58, par Caca En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

        Et si on organisait une primaire au CDP pour trouver un candidat consensuel ça sera une bonne marque de la démocratie. Sinon j’ai peur des frustrations et le manque de pardon pour les noirs. A mon humble analyse KDO par ses expériences peut bien changer la donne du pays, mais Eddie est vivace et dynamique dans la mobilisation et maitrise bien le secteur économique et financier. En plus, il est jeune et beau pour représenter le Burkina après l’absence du beau Blaise. S’il y a possibilité avec les primaire ça sera une démarche honorable pour le parti qui revient de très loin.

        Répondre à ce message

  • Le 18 février à 13:25, par Bassou En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Pauvre tonton ! Tu vas foutre par la fenêtre, le peu d’estime du peuple. Cdp =racine du terrorrisme

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 13:44, par LE CITOYEN En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Il ne reste que l’annonce des "funérailles " du CDP !

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 14:10, par Panongziri En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    A Internaute N° 2, KDO n’a trainé aucune casserole à la CEDEAO même si c’est ce que vous auriez souhaité.
    Renseignez-vous bien, il a été décoré quelques jours après son départ d’ABUJA par tous les Présidents membres de la CEDEAO. C’est un citoyen honnête, soucieux du respect du bien public.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 17:13, par Ka En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Voilà un parti entièrement tourné vers le passé, sans aucune perspective d’avenir et sans aucune base idéologique, hormis un très malsain "culte de se confier à des personnes périmées et détesté par 80% du peuple’’ comme un certain Kadré Ouédraogo, un valet des faiseurs de la CEDEAO ADO et MAKY qui avaient voulu dupé le Burkina avec leur justice a la con.

    Au lieu de se rassembler derrière Eddie et la jeunesse pour conquérir le pouvoir en 2020, les voilà avec la Salamanie Djemèladiste pour s’enterrer décisivement. Pourquoi ce parti n’a pas été dissout ? Un vrai cataclysme politique se forme à l’horizon. Voilà des politiciens incapables de s’entendre et de s’engager a unisson. Quand Je lis cette analyse de la sortie de Kadré Ouédraogo a BOBO avec des déclarations aussi fallacieuses, je me demande si vraiment c’est de la maturité politique qui nous fait défaut, ou tout simplement le manque total de la volonté de progresser ? Pourquoi tant de vacarme ! Pourtant le parti a des jeunes potentiellement rodés en politique pour la relevé le défis en 2020 en appui avec les vieux clous comme conseillers !

    Le Burkina de 2020 n’a pas besoin comme candidat au fauteuil présidentiel un loup aux dents longues sorti des griffes d’un introverti qui veut se venger, ni de vieux cheval de retour rompu à l’en farinage et aux détournements de fonds et d’idées. On veut des gars compétents, intelligents, dynamiques, ouverts, avec du charisme, dotés d’une intégrité absolue, capables de s’entourer de gens de la même veine et de déléguer les tâches dans un véritable esprit d’équipe, sans arrière-pensée ethnique, tribalisme, régionaliste ou politicienne (en particulier pas un individu tordu qui va promettre je ne sais quel "rattrapage" à une sous-population de mafieux). A part cette personne, le peuple est obligé de garder son mouta-mouta et attendre que cette personne sorte de terre.

    Répondre à ce message

    • Le 18 février à 22:40, par Un Burkinabê En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

      Tonton Ka, le Burkina a seulement besoin de quelqu’un qui va s’attaquer á la corruption et mettre les Burkinabê au travail (être à l’heure au bureau, produire des résultats au bureau, faire travailler les 80% de paysans pendant la période de contre saison, etc...). Je pense que le défi sécuritaire est derrière nous. Nos FDS ont eu le medicament de ces bandits et mécréants de terroristes.

      Répondre à ce message

  • Le 18 février à 23:05, par Harouna En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    C’ est cet article sur la candidature de KDO, revèle le vrai visage des burkinabè . Blaise Compaoré, vous ne voulez pas , Zida , Kafando, Roch Kaboré , Eddie K., Ablassé Ouedraogo, Me Gilbert O. KDO... Vous ne voulez pas. Alors qui voulez - vous ?
    Kôrô Yamyélé , Presentez vous alors !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 février à 23:27, par ce que je crois En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Ce que je crois , c’est que le débat sur ce forum doit être menée sur la base de la critique et d’analyse des idées

    Ceux qui insultent ne sont pas dignes de se melanger aux intellectuels

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 04:01, par Sitting bull En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Si j’étais Eddie, j’allais retourner à mes affaires en attendant la marée basse

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 08:22, par ZAMER En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    KADRE DESIRE OUEDRAOGO ? AH !!! QUEL GACHIS !!!!!! si kdo pouvait ne pas se ridiculiser ?

    soum ponsong ka boot yé, nabiga !!!!!!!!!!!!!

    roeug zou weoka ya a nangoun wan !!!!

    roulg san kouf ma, kn sabl fan tchinsdf la rabeem

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 08:59, par NIPOUKRI En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Internaute 23 dites-nous en quoi votre Eddi KOMBEOGO peut-il se comparer à un citoyen burkinabè comme Kadré.
    On comprend votre douleur mais de grâce soignez plus poli envers les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 10:07, par HUG En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    SI KDO peut améliorer nos conditions de vie, que DIEU fasse qu’il devient président. Si KDO peut mettre fin aux traitements injustes entre les travailleurs que DIEU fasse qu’il devient président , s’il peut nous emmener la paix et la cohésion sociale qu’il devienne président

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 13:45, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    - Harouna, internaute 24, si moi je me présente je vais râfler la mise et aller m’installer à Kossyam ! La première des choses que je vais faire, c’est de faire broutter tout le gazon de Kossyam par mes bovins. La deuxième je fais labourer la Place de la Révolution et tous les ministres y compris RMCK président actuel y iront pour cultiver, et à la daba en plus ! Ensuite je procède à une affection des ministres et des DG chez des paysans pour :

    - Répandre du fumier dans les champs des paysans (Rémy Fulgance Dandjinou sera chef d’équipe ici et il sera secondé par Antoine Niouga, Vincent DABILGOU et Salif OUEDRAOGO. Ils porteront le fumier à la tête avec des grands paniers),
    - Aller en brousse chercher des termites pour les poussins et pintadeaux (Abdoul Karim SANGO y sera affecté. Son second sera Bachir Ismaël OUÉDRAOGO ),
    - Abreuver les moutons et les ânes (Chef d’équipe, Soumanogo KOUTOU ensemble avec Oumarou IDANI),
    - Conduire le bétail au pâturage (Chérif SY sera affecté ici et de tout manière avec ses accoutrements blancs cette tâche lui conviendra mieux, et je vais lui doter d’une flutte en plus. Ses seconds seront Alpha BARRY et Alkassoum MAIGA),
    - Faucher les herbes et tresser des seckos pour recouvrir les toîts des cases des paysans (Le PM sera chef ici et il sera secondé par Ousséni COMPAORÉ. Ils sont tous de grande taille et ils pourront mieux voir à travers les hautes herbes. Siméon SAWADOGO va être du groupe parce qu’il connait bien la brousse pour les orienter. Et Stanilas OUARO en bon bwaba sera affecté à la tresse des seckos),
    - Pétrir le banco pour confectionner des briques (Maurice Dieudonné BONANET sera affecté à cette tâche et René BAGORO va puiser l’eau en charrette au marigot pour lui afin qu’il piétine bien le banco),
    - Chercher du bois mort en brousse et des sauces pour les femmes des paysans pour qu’elles se reposent aussi (Madame Maminata OUATTARA née OUATTARA est cheffe pour ce job. Elle sera assistée par Batio BASSIÈRE qui va lui indiquer le bois à ne pas toucher)
    - Piler le mil chaque jour du matin au soir pour les femmes des paysans et aller puiser de l’eau pour elles (Madame Hélène Marie Laurence ILBOUDO née MARCHAL sera Cheffe et sera secondée par Hadja Fatimata OUATTARA née SANON)
    - Laver les habits des paysans, nettoyer désinfecter leurs cases et donner la bouillie aux petits enfants (Mme Léonie Claudine LOUGUE née SORGHO sera affectée ici comme Cheffe de groupe. Séni Mahamadou OUÉDRAOGO va puiser de l’eau pour elle),
    - Bébroussailler et nettoyer les passages dans les villages et entre les villages (Éric Wendenmanegha BOUGOUMA est le Chef ici et Salifo TIEMTORÉ tout comme Daouda AZOUPIOU vont faire équipe avec lui et c’est Édith Clémence YAKA qui va les amener chaque fois de l’eau à boire pendant les travaux parce que c’est du HIMO !),
    - Faire les commissions et les achats des paysans chaque matin et toute la journée d’un marché à un autre avec un vieux vélo sans frein (C’est Lassané KABORÉ qui va trôner à ce poste avec Harouna KABORÉ et Madiara SAGNON née TOU sera chargée de les surveiller et de tout noter afin qu’ils ne trompent pas les paysans),
    - Vaner chaque matin les céréales destinées au pilage (Urbain Ibrahim COULIDIATI sera patron ici et son adjointe sera Pauline ZOURÉ. C’est un travail qui n’est pas difficile et quand ils vont finir, ils iront aider les OUARAO-là).

    Et pour tout courronner, chaque matin jusqu’au soir et sur la place du forrage, c’est RMCK qui va laver les vieux volos et les vieilles mobylettes et motos des paysans !! Yehiii !! Et le Contrôleur d’État LMI va tout contrôler chaque soir et aller faire le point au Chef de village pour qu’il décide des sanctions pour ceux qui doivent l’être.

    Avec moi Kôrô Yamyélé, c’est tous au boulot et vite !!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 20 février à 16:09, par Cheikh En réponse à : Présidentielle de 2020 : Kadré Désiré Ouédraogo annonce les couleurs

    Ici en tout cas, soutien total à Kôrô Yamyélé qui a tout dit. Mais ce qu’il ne faut pas omettre d’important, c’est que si autour de lui on ne voit que des CDPistes, il y" a aussi tapis dans l’ombre et à ses pieds, des soi-disant MPPistes qui se gardent bien de se montrer. Ce sont d’ailleurs eux qui ont organisé l’accueil, et tout préparé sur plateau d’or, pour la réussite de l’événement. Mais dans tous les cas, ils finiront un jour par se montrer.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !
Burkina : 2020, c’est parti !
Situation nationale : Le CISAG constate que le président Roch Kaboré n’est pas aidé par ses proches
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou
Présidentielle de 2020 : Un « taureau » nommé Abdoulaye Soma dans l’arène !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés