Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Education : La société minière Wahgnion Gold Operation offre 650 tables-bancs à la province de la Léraba

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • jeudi 14 février 2019 à 16h02min
Education : La société minière Wahgnion Gold Operation offre 650 tables-bancs à la province de la Léraba

La société minière Wahgnion Gold Operation (WGO), filiale de Teranga Gold Corporation, a offert 650 tables-bancs scolaires à la province de la Léraba, dans la région des Cascades. La cérémonie officielle de remise du don a eu lieu le mercredi 13 février 2019, dans la commune de Sindou. Ce don permettra d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves et de travail des enseignants.

Cette cérémonie de remise de tables-bancs est la deuxième du genre. En effet, elle intervient après celle qui a eu lieu dans la commune de Niankorodougou en décembre 2018. L’entreprise avait fait également don de 330 tables-bancs à des écoles de la localité et d’un équipement complet de la salle de réunion de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Niankorodougou, pour un montant global de 12 millions de francs CFA.

A travers la remise des 650 tables-bancs, la société minière Wahgnion Gold Operation veut consolider son ancrage territorial dans la Léraba. Elle a choisi le secteur de l’éducation car elle estime que c’est la base de tout développement socio-économique d’un pays. Ainsi, le directeur général de la société WGO, Adama Barry, a indiqué que c’est au regard des difficultés que connaît le système éducatif dans la province de la Léraba, que son entreprise a souhaité apporter sa contribution à l’élargissement de l’offre éducative par un don de 650 tables-bancs, le tout pour un montant de 20 millions de francs CFA.

Directeur général de WGO, Adama Barry

Selon lui, cette contribution permettra d’améliorer le cadre d’apprentissage des élèves et d’offrir de meilleures conditions de travail aux enseignants pour permettre une amélioration significative des résultats scolaires. Il a affirmé que la mine est en phase de construction et, donc, elle ne génère pas de revenus à ce stade. Malgré cela, en tant que citoyen corporatif, WGO déploie des efforts non-négligeables, pour apporter son soutien à l’effort de développement des communautés de sa zone d’implantation, afin de garder une bonne collaboration avec elles. Laquelle collaboration a permis l’avancement des travaux sur le chantier.

« Teranga Gold Corporation est une entreprise multinationale canadienne spécialisée dans la recherche et l’exploitation aurifères. Partout où elle opère, elle s’efforce de concilier son activité avec le développement des communautés hôtes. Les secteurs d’intervention au profit des communautés hôtes sont prioritairement l’éducation, l’accès aux soins de santé adéquats, l’accès à l’eau potable, le soutien à la production agro-sylvo-pastorale et le renforcement des capacités dans les secteurs d’activités. Wahgnion Gold Operation qui est une filiale de Teranga, s’est inscrite dans cette politique d’intervention communautaire », a laissé entendre le directeur général Adama Barry.

C’est ainsi que de nombreuses réalisations ont été exécutées, à savoir : la réalisation de dix forages, la réalisation de cinq puits maraîchers et de quatre forages en vue de promouvoir l’agriculture de contre-saison. Le montant de ces réalisations est de 91 millions de francs CFA. Il convient de noter également le développement de la culture du manioc dans le cadre de la restauration des moyens de subsistance des populations affectées par le projet.

Au plan sanitaire, le centre médical de Niankorodougou a été électrifié pour accroître la qualité des soins offerts aux patients et améliorer les conditions de travail des agents de santé de jour comme de nuit. Une ambulance neuve d’un montant de 24 millions de francs CFA hors taxes est en cours de transfert à la commune de Niankorodougou pour permettre l’évacuation des malades en cas d’urgence vers des centres de santé plus spécialisés.

Haut-commissaire de la province de la Léraba, Kientéga_Ouédraogo Adjara

A cette ambulance s’ajoutera du matériel médicotechnique de plus de 8 millions de francs CFA devant permettre d’améliorer significativement le plateau technique des centres de santé de la commune de Niankorodougou. Au cours de l’année 2018, des appuis institutionnels divers d’un montant total de 4 millions de francs CFA ont contribué à la mise à niveau des services administratifs stratégiques de la commune de Niankorodougou. Il s’agit notamment de l’électrification de la mairie, de la gendarmerie, du commissariat de police ainsi que du centre médical.

Ces actions envers les services publics de l’Etat traduisent le souci de WGO d’accompagner l’administration publique à offrir des services modernes de qualité aux administrés de sa communauté hôte. « Notre objectif est qu’à la fin de l’exploitation de la mine, ces populations hôtes soient dans de meilleures conditions sociales et économiques qu’au début du projet », a indiqué le directeur général. Toutefois, il rassure que la mine progresse conformément au calendrier prévu grâce aux actions de paix posées par les populations.

DPEPPNF de la Léraba, Lazard Bayé

La province de la Léraba a acquis ce don grâce à l’engagement personnel et inconditionnel pour la cause de l’éducation de madame le haut-commissaire de la province, Adjara Kientéga/Ouédraogo. Elle a affirmé que ce geste entre en droite ligne des ambitions du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Selon elle, cet accompagnement de la société minière WGO est une bouffée d’oxygène pour l’Etat dans sa mission régalienne d’assurer une éducation de qualité à chaque Burkinabè. C’est pourquoi, elle a salué le geste à sa juste valeur. Par ailleurs, le haut-commissaire a relevé la qualité managériale et les rapports de saine collaboration que l’équipe opérationnelle en poste à Niankorodougou entretient avec les autorités et les acteurs locaux.

Les bénéficiaires quant à eux, ont exprimé leurs sentiments de joie et de satisfaction. Djénéba Ouattara, élève en classe de CM2 à l’école de Sindou A, a pris la parole au nom de l’ensemble des élèves des 156 écoles de la province de la Léraba, pour témoigner toute sa gratitude à la société minière Wahgnion Gold Operation pour ce don de 650 tables-bancs. Selon elle, ce geste contribuera sans nul doute à améliorer leurs conditions d’études.

Elle a pris l’engagement, au nom de ses camarades, de bien travailler pour faire honneur au donateur et surtout de bien entretenir ces tables-bancs. Embouchant la même trompette, le directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle de la Léraba, Lazard Bayé, a exprimé sa joie. « Ma joie est d’autant plus grande que c’est le milieu de l’éducation qui se trouve ainsi rehaussé par non seulement cet appui inestimable de la part Wahgnion Gold Operation, mais aussi pour cet égard que vous manifestez à notre endroit en étant à nos côtés », a-t-il lancé au directeur général de WGO.

Pour lui, la volonté affichée des plus hautes autorités de l’éducation d’accroître l’offre éducative par, entre autres, le rapprochement des infrastructures scolaires des populations bénéficiaires, s’est traduite par la réalisation de plusieurs établissements scalaires. Cette situation a naturellement accru la demande des écoles en tables-bancs, un besoin auquel l’administration scolaire, sous la houlette de l’Etat et des collectivités, essaie tant bien que mal de faire face.

La province de Léraba avait ainsi un besoin de 800 tables-bancs. C’est pourquoi, il a souligné que « cet appui viendra répondre à ce besoin de plus en plus croissant pour ce type de matériel dans notre province ». Il donne l’assurance au donateur du bon usage et de la répartition judicieuse qui sera fait de ce don. Il prend l’engagement aussi d’en prendre soin pour que cette dotation puisse servir le plus longtemps possible la cause de l’éducation.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sit-in des avocats : Matinée de plaidoirie devant la MACO
Mouvement des GSP : « Nous attendons le rétablissement de la carrière des GSP et la reprise de service par les 10 », selon le représentant SYNAGSP à la MACO
Santé : Le SYNTSHA maintient sa grève du 21 au 25 mai 2019
3ème Assemblée RECOWA-CERAO : Les évêques de l’Afrique de l’Ouest condamnent « ceux qui tuent au nom de Dieu »
RECOWA-CERAO : L’intégralité de la lettre pastorale des évêques de l’Afrique de l’Ouest à la clôture de leur 3e Assemblée plénière à Ouagadougou
Grèves dans le secteur de la santé : Le gouvernement appelle les syndicats à un « esprit de patriotisme »
Métiers d’ingénieur : 2iE veut briser les stéréotypes sur la performance des femmes
Agences de l’eau du Mouhoun et des Cascades : Du matériel pour appuyer la gestion des ressources en eau
Violence dans les langues : Un colloque international pour un meilleur décryptage
Réhabilitation de l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso : Les travaux officiellement lancés
Solidarité nationale : SAP Olympic au secours des personnes vivant avec un handicap
FONRID : Douze porteurs de projets reçoivent des chèques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés