Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Premier ministère Le Haut-conseil du dialogue social présente ses activités au chef du gouvernement

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Christophe DABIRE, Premier ministre • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • jeudi 7 février 2019 à 16h00min
Premier ministère  Le Haut-conseil du dialogue social présente ses activités au chef du gouvernement

Le président du Haut-conseil du dialogue social (HCDS), Domba Jean-Marc Palm, et sa délégation ont été reçus en audience, ce jeudi 7 février 2019 à Ouagadougou, par le Premier ministre, Christophe Dabiré. Au cours de cette rencontre, il a été question de présenter au chef du gouvernement l’institution, ses activités, ses difficultés et ses perspectives pour l’ancrage du dialogue social au Burkina. Cette rencontre a aussi permis au président du HCDS de demander l’accompagnement du gouvernement pour la réussite de sa mission.

A sa sortie d’audience, le président du Haut-conseil du dialogue social (HCDS) a confié avoir présenté son institution, ses activités, ses difficultés et évoqué plusieurs questions d’actualité avec le Premier ministre Christophe Dabiré.

Actualité oblige, la grogne sociale au Burkina n’a pas été occultée par Domba Jean-Marc Palm.

Sortie d’audience du HCDS

A la question de savoir quel dossier est actuellement sur la table de l’institution, le président du HCDS confie qu’au niveau de sa structure, il n’y a pas de priorisation de dossiers et que l’institution va embrasser l’ensemble des problèmes pas à pas, avec la participation et le concours de la presse.

Le président du HCDS a poursuivi en interpellant les journalistes à jouer leur rôle pour contribuer à la cohésion sociale et à la baisse de la tension dans le pays. L’institution, dans son programme d’activités, va bientôt initier une session de formation avec les journalistes pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans la paix sociale.

Le Prémier ministre et le président du HCDS

Sur la question du système de rémunération, le président du HCDS indique que son institution ne conduit pas seul le travail. C’est un ensemble de mécanismes qui a été mis en place pour le faire, avec la participation du HCDS. « Ce dossier du système de rémunération n’est pas notre dossier exclusif » a confié le président du HCDS.

Le rôle du Haut-conseil du dialogue social (HCDS) est d’œuvrer à implémenter une culture de dialogue social au Burkina. L’institution doit faire en sorte qu’au sein des populations, le dialogue puisse prévaloir.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation de la nation : Un contraste entre le discours et la réalité du terrain
Situation nationale : Le Premier ministre salue les avancées du pays, malgré l’instabilité sécuritaire
Situation nationale : « Nous avons bien perçu ce projet de déstabiliser le pays en provoquant le chaos », relève le Premier ministre Christophe Dabiré
Discours sur la situation de la Nation : « Qu’on nous rassure que malgré la guerre, il y a de l’espoir », dixit Benewendé Sankara
Situation nationale : Christophe Dabiré attendu à l’assemblée nationale ce jeudi
KDO reçu en audience par le Premier ministre
Vie des institutions : En 2018, le Premier ministère a saisi le Conseil constitutionnel à 21 reprises
Mémorial Thomas-Sankara : Le comité international prend les conseils du Premier ministre Dabiré
Premier ministère : Christophe Dabiré sollicite la bénédiction des évêques
Burkina Faso : Le Premier ministre en visite chez le Mogho Naaba
Déclaration de politique générale du Premier ministre : « Le signe d’un profond patriotisme ? »
Déclaration de politique générale : Réactions des députés Bienvenue Ambroise Bakyono (MPP) et Moussa Zerbo (UPC)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés