Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Loi de finances 2019 : Voici pourquoi l’UPC a voté « contre »

Accueil > Actualités > Politique • • samedi 22 décembre 2018 à 00h12min
Loi de finances 2019 : Voici pourquoi l’UPC a voté « contre »

Lors de la séance plénière consacrée à l’examen de la loi de finances, exercice 2019, les membres du groupe parlementaire UPC (Union pour le progrès et le changement) ont voté « contre ». Ci-dessous, les explications de la position du 1er parti d’opposition du Burkina.

Excellence, Monsieur le Président de l’Assemblée nationale ;
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;
Mesdames et Messieurs les journalistes ;
Chers collègues ;

Le groupe parlementaire Union pour le Progrès et le Changement (UPC) entend rompre avec la classique déclaration faite à l’occasion du vote des lois de finances.

La déclaration de notre groupe puise toute sa substance dans le débat général auquel nos camarades ont activement participé et ont fait des observations et exprimé des préoccupations auxquelles le gouvernement n’a pu apporter des éléments de réponse entièrement satisfaisants.

• En effet, le projet de loi qui nous est soumis ce matin pour adoption, n’est visiblement pas celui qui a été déposé sur le bureau du Président de l’Assemblée nationale à l’ouverture de la session parlementaire et ventilé à l’ensemble des députés.

• Les modifications substantielles qui ont été apportées au projet initial sans que l’exposé des motifs ne soit revu, ne permettent plus aux parlementaires que nous sommes, d’apprécier la pertinence des programmes, des actions et des indicateurs de performance.

• Par ailleurs, ce projet de loi de finances qui consacre la création de contribue dangereusement à l’érosion du pouvoir d’achat dans un contexte de vie déjà difficile.

• Aussi le recours plus accru aux projets PPP pour la construction des bâtiments administratifs, fait courir à notre pays, le risque de surendettement qui pourrait compromettre le développement durable tant prôné.

• Le recours intempestif aux régulations érigé en règle d’exécution du budget de l’Etat, nous fait douter de la sincérité des prévisions budgétaires.

• Par ailleurs, nous constatons une augmentation de 13% des ressources propres essentiellement composées des recettes fiscales suite à la création de nouveaux impôts et pendant ce temps, l’épineuse question de fonds communs qi a fait couler beaucoup d’encre et de salive, demeure sans solution satisfaisante.

Malgré les propositions faites par les députés de la commission des finances et du budget allant dans le sens de régler globalement ce problème à travers une loi, nous constatons que le gouvernement persiste dans une erreur qui risque d’être fatale à l’exécution du budget de l’Etat, exercice 2019. Le groupe parlementaire UPC ne prend pas en compte les amendements furtifs faits par le gouvernement qui dénotent la non maitrise par celui-ci, du contexte socio-économique dans lequel le budget est élaboré.

Le gouvernement se contente de se congratuler sur fond des agrégats macro-économiques présentés en termes de performances et signe de bonne gouvernance ; mais rappelons lui, que le peuple ne mange pas les chiffres comme l’a dit dans cet hémicycle, le Président Salif Diallo, paix à son âme.

• Comme Madame la Ministre de l’économie, des finances et du développement nous a rappelé dans sa note introductive, que le budget est l’instrument de mise en œuvre de la politique du gouvernement, et au regard de ce qui précède, le groupe parlementaire Union pour le Progrès et le Changement, ne donnera pas son aval pour l’adoption du présent projet de loi de finances.

Je vous remercie !

Vos commentaires

  • Le 22 décembre 2018 à 04:36, par Django En réponse à : Loi de finances 2019 : Voici pourquoi l’UPC a voté « contre »

    Pourquoi L’UPC va voter pour ? Vous n’avez pas besoin d’expliquer. La vie de la nation concerne le parti au pouvoir. Il fallait ajouter que tous les militants UPC doivent rester à la maison en attendant que L’UPC arrive au pouvoir. Le MPP à échoué. Le rôle de l’opposition au Faso est systématique. S’OPPOSER à tout et pour tout ce que le MPP fait.

    Répondre à ce message

    • Le 22 décembre 2018 à 19:14, par Sasa En réponse à : Loi de finances 2019 : Voici pourquoi l’UPC a voté « contre »

      Sacré Django. "La vie de la nation concerne le parti au pouvoir" pourtant si vous aviez eu la patience et la clairvoyance de lire la déclaration l’honorable ou encore de suivre le point de presse du gouvernement sur la loi des finances vous auriez peut être compris que cette loi concerne tout le monde.

      Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2018 à 11:21, par Konkona En réponse à : Loi de finances 2019 : Voici pourquoi l’UPC a voté « contre »

    En effet, le peuple ne mange pas des chiffres. Pourquoi le pouvoir semble cité Thomas SANKARA mais refuse de faire comme Thomas SANKARA ? Le train de vie du gouvernement n est pas celui d un pays comme le Burkina Mme le Ministre. Commençons par là d abord SVP. Vous aurez pu construire combien d écoles avec la somme utilisée pour acheter les voitures des ministres ? Mme le Ministre, soyons sérieux, vous faites semblant ou vous vous foutez du peuple ? Même les bailleurs de fonds ne sont pas à ce niveau de vie. Si vous pensez que vous voulez être avec les plus pauvres, appliquez la politique de SANKARA. Vous parlez beaucoup trop pour rien. En principe, on ne devrait pas aller chercher de l argent pour exécuter les programmes. On doit exécuter les programmes avec ce que le pays dispose comme ressources. Ce qui devrait être fait en plénière, c est discuter des grandes lignes en termes d investissement et affecter les budget possible. Tailler jusqu’à ce que ça corresponde. Dites moi, combien de ministres, conseillers, DG, sg, conseillers, députés savent monter un budget ? J ai honte. L élaboration du budget est exactement comme ce que vous faites chez vous à la maison. On mange quoi aujourd’hui ? Du riz sauce. Ok. Bien, nous avons combien comme nansongo ? 10 000. Ok bien. On fait la liste du nécessaire en tenant compte de ces 10 000. Si ce montant permet un kilo de viande, on va de l avant sinon, on diminue ou on change soit en poisson, soit en autre type de viande (chien, canard, porc etc...) puisqu’elles n ont pas les mêmes prix. Si le budget ne permet de prendre en charge les frais de salubrité, alors, l autorité discute franchement avec l ensemble des acteurs et ce volet peut être pris en charge autrement comme par exemple des travaux d intérêts commun où il n y a ni ministre,ni DG, ni sg, ni ni... tous au même niveau et on travaille. Réduisez les missions, réduisez les inutilisés. Encourager les acteurs du travail par la hausse des salaires et demandez la contrepartie et vous verez. La chose est très simple et vous passez votre temps, à nous pourrir l air avec de gros discours. Sachez une chose, c est le Président que vous embrouilles, ce n est pas le peuple. C est quoi un budget "pro pauvre" gros français pour rien . Même ceux à qui appartient cette langue n invente pas comme vous. Allez seulement à 15km de Ouaga de part et d autres et vous comprendrez que le pays ne se construit pas. C est triste et honteux Mme. Parmi vos ministres, y aura combien qui rouleront dans des voitures pareilles quand ils ne seront plus ministre ? Y aura combien qui seront assis derrière et un garde de corps devant quand ils ne seront plus ministre ? Vous n avez pas pitié de ce peuple. Que Dieu protège ce peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2018 à 18:46, par jeunedame seret En réponse à : Loi de finances 2019 : Voici pourquoi l’UPC a voté « contre »

    Bravo ! c’est ça l’autonomie et la responsabilité. Mieux vaut se retirer à temps d’un projet de finance flou et vulnérable que de se laisser dépersonnaliser en cas de cas.

    Répondre à ce message

  • Le 24 décembre 2018 à 10:13, par MS En réponse à : Loi de finances 2019 : Voici pourquoi l’UPC a voté « contre »

    Après avoir lu, les déclarations des deux principaux groupes parlementaires de l’opposition (CDP et UPC) sur le vote de la loi de finances,mon constat est que (très objectivement) l’UPC n’est pas du tout à la hauteur...

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2018 à 15:26, par YAAM SOBA En réponse à : Loi de finances 2019 : Voici pourquoi l’UPC a voté « contre »

    Internaute numero 1, il faut éviter de faire des analyses pareilles. Si l’UPC a voté contre ce projet de loi, c’est tout simplement parce que c’est un parti républicain qui veut le bien-être des fils et filles du Burkina Faso. L’UPC ne votera jamais de lois qui conduiront les burkinabé dans la précarité !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !
Burkina : 2020, c’est parti !
Situation nationale : Le CISAG constate que le président Roch Kaboré n’est pas aidé par ses proches
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés