Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 21 décembre 2018 à 01h09min
Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté  pauvre », selon le ministre de l’Economie

Le ministre de l’Economie, des finances et du développement, Hadizatou Rosine Coulibaly, était face à la presse ce jeudi, 20 décembre 2018 à Ouagadougou. Cette sortie, qui s’inscrit dans le cadre de la traditionnelle conférence de presse du gouvernement, a essentiellement porté sur le budget 2019. A la modération, le ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, qui a, pour part, abordé quelques points de l’actualité.

Adopté le mardi, 18 décembre 2018 (http://lefaso.net/spip.php?article87052), le budget 2019 a été élaboré dans un contexte difficile, situe le ministre de l’Economie, des finances et du développement, Hadizatou Rosine Coulibaly. Elle fait observer que malgré ce contexte d’élaboration, le gouvernement a décidé de maintenir le défi de réussir un taux de croissance d’au moins 6% en 2019 (le pays ayant enregistré un taux de croissance de 5,4% en 2016 ; 5,9% en 2017 et plus de 6% en 2018).

A en croire Mme le ministre, la situation de détérioration de l’indicateur s’explique par l’héritage des engagements et conséquences de la loi 083 et les conséquences des engagements du gouvernement vis-à-vis de ses partenaires sociaux.

« Ils (les Burkinabè) se sont battus pour que la démocratie soit installée dans ce pays, ils se sont battus pour demander à ce qu’il y ait beaucoup plus de justice sociale et d’équité... », rappelle-t-elle avant d’ajouter que, dans sa volonté, le gouvernement, à travers le Plan national de développement économique et social (PNDES), s’est heurté à une contrainte majeure (l’insécurité) qui plombe l’élan amorcé depuis 2015.

Le budget 2019 est aussi caractérisé par une baisse des investissements de l’ordre de 30%, car la majeure partie du budget est absorbée par le fonctionnement de l’administration burkinabè, dit-elle. Le ratio de la masse salariale est de 55% à cause des engagements pris par le gouvernement sur la loi 083 et envers certains secteurs sociaux.

Cependant, des investissements dans les « secteurs stratégiques » sont maintenus. C’est le cas des secteurs de l’eau, de la santé et de l’agriculture (pôle de croissance de Bagré, aménagement du périmètre de Di, cantines scolaires, barrage de Samandéni, gratuité des soins de la mère et de l’enfant de moins de cinq ans, les collectivités de base, etc..

Tout en se félicitant du taux d’exécution du budget 2018, qui est de plus de 85% (un taux que de nombreux pays n’arrivent pas à atteindre, selon le ministre), Hadizatou Rosine Coulibaly a présenté les nouvelles dispositions qui seront en vigueur en 2019, notamment en matière fiscale.

« Des réformes seront mises en place pour lutter contre la fraude. Egalement, de nouvelles mesures fiscales, notamment les taxes sur les engins à quatre roues, les débits de boisson, les boissons sucrées et les billets d’avion seront instaurées. Pour ce qui est de la taxe sur les engins à quatre roues, elle sera de 7000 F CFA pour les véhicules à huit chevaux, 10 000 FCFA pour les véhicules qui ont entre neuf et quinze chevaux, 20 000 F CFA pour ceux qui ont entre seize à 20 chevaux et 30 000 F CFA pour les véhicules qui ont plus de 20 chevaux », a expliqué le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement.

Dans les questions liées à l’actualité nationale, le ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a annoncé le nouveau « compact régional » auquel le Burkina a été déclaré éligible. Il concernera les secteurs de l’énergie, des transports et de l’économie numérique. Ce compact, un nouveau concept du Millenium Challenge Corporation (MCC), est focalisé sur des projets fédérateurs entre le Burkina et ses voisins. Il vient ainsi s’ajouter au compact conclu entre le Burkina et le MCC en décembre 2016 (http://lefaso.net/spip.php?article74716).

Le ministre a également présenté les chiffres de la campagne céréalière prévisionnelle nationale 2018-2019, estimée à près de cinq millions de tonnes. Ce qui représente une augmentation de 21,91% par rapport à la dernière campagne et 11,77% sur la moyenne des cinq dernières campagnes.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 décembre 2018 à 05:47, par Atrap Le Moize En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    C’est fini, on ne peut plus rien attendre de ces gens qui nous dirigent. Comment en est on arrive avec une telle bande d’incapables qui dirigent le pays ? Ainsi, pendant que le ministre Vincent Dabilgou parle de redynamiser le secteur du transport, le gouvernement parle de taxe sur les engins à 4 roues. C’est quoi cette cacophonie. Il n’est pas de votre gouvernement ? Au Burkina le transport c’est les véhicules à 4 roues. Comment peut-on redynamiser un secteur des transports déjà beaucoup affecté par une augmentation du prix des hydrocarbures et auxquels on impose de nouvelles taxes tout en lui demandant de ne pas augmenter le prix des billets de transport. Etes-vous certains d’être bien portants ou alors ce sont vont cervelles déjà de moineaux qui commencent à défaillir ? Est vraiment un luxe aujourd’hui de se déplacer en voiture ? Est-ce un luxe que de voyager en avion de nos jours sachant que nos braves commerçants qui font vivre notre Economie voyagent beaucoup pour s’approvisionner vers des pays lointains comme la Chine, Dubaï, la Turquie etc. ? Est-ce un luxe que de se faire plaisir en consommant des boissons sucrées ? Puisque vous êtes si bien inspirés, pourquoi ne pas mettre des taxes sur les cosmétiques, les chambres de passe, les préservatifs, et même sur les orgasmes pourquoi pas ? etc. Ça aurait plus de sens et serait plus logique que vos élucubrations actuelles.
    Et madame la ministre de dire que cela permettra de procurer des soins de santé à la vieille qui est au village et qui est démunie. Pourquoi ce sont ceux qui roulent en voiture qui doivent payer pour les soins de santé d’une vieille qui est au village ? Cette vieille qui est au village n’a pas de famille ? Ceux qui roulent en voiture n’ont pas aussi dans leur famille de vieilles personnes qu’ils prennent en charge médicalement ? La vieille qui est au village et pour laquelle vous vous ressentez subitement des élans de solidarité et de philanthropie, si elle a atteint cet âge c’est vous qui lavez soignée jusque-là ?
    Pourquoi dans votre incurie imaginative vous n’avez pas pensé à ne pas acheter les véhicules Renault Laguna dans lesquels vous vous pavanez et ce malgré les protestations des syndicats et organisations de la société civile ? Quel geste avez-vous fait pour donner l’exemple à partir du haut en renonçant aux nombreux privilèges que vos fonctions vous procurent ? Le Burkina est-il devenu un état socialiste ou bien c’est un début de régime marxiste que vous annoncez. Si c’est le cas, vous êtes mal inspirés et très loin d’être de bons exemples vu que celui qui a voulu nous enseigner ces doctrines, le vrai et l’unique digne président Thomas Sankara a été lâchement tué avec la complicité de certains de ceux qui dirigent le pays actuellement. Ce n’est pas plus de 30 ans après son assassinat lâche que vous allez vous ramener avec ce genre d’artifices factices pour pressuriser d’avantage des populations qui déjà n’en peuvent plus. C’est vraiment lâche, irresponsable et honteux de votre part de vouloir opposer les citoyens de ce pays en faisant croire que des soi-disant riches doivent payer pour des soi-disant pauvres. Les populations ciblées ne sont nullement riches mais ont plutôt de la dignité en acceptant d’être dirigés par des bras cassés comme vous et en acceptant tous les jours de continuer à aller au travail malgré un environnement aussi délétère. Le pouvoir n’a pas été mis sur la tête de quelqu’un par force. Vous êtes venus vous-même demander à le prendre et en toute sincérité, des gens vous ont votés en espérant des lendemains meilleurs. De façon minable et pathétique, vous avez réussi à faire de leur vie un cauchemar en plein jour et à ciel ouvert.
    Le comble du ridicule est que vous ne semblez même pas avoir les critères basiques pour gérer une salle de classe de CP1 et vous êtes venus sournoisement vous mettre à la tête de ce pays. Depuis la naissance de notre pays anciennement appelé Haute Volta jusqu’à nos jours, on n’a jamais connu des dirigeants si nuls et incompétents. (En plus, on dirait que ce gouvernement a été mis sur le pied avec pour critère primordial d’éligibilité l’incompétence et la laideur. Bon on me dira que je suis subjectif sur ce point mais je crois que la réalité est sous les yeux de tous). Le pire est que vous ne pouvez même pas anticiper les conséquences de vos arguties. Alors que la tension sociale n’est pas encore retombée et que vous êtes toujours en négociations avec les syndicats et autres, vous enfoncez le clou avec de nouvelles mesures impopulaires. Si la mendicité du ministre des relations extérieures n’a rien ramené dans le grenier du pays, démissionnez. Vous en êtes arrivés à nous faire regretter ceux qui sont partis alors qu’ils étaient détestés au moment de votre avènement. Comment peut-on être aussi nul ? Quel genre de personnes êtes-vous ? Quittez et laissez-nous tranquille. Y en a marre à la fin ! Tchourrrrr

    Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2018 à 09:12, par MS En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

      Internaute "Atrap Le Moiz"
      On a beaucoup souffrance. On est souffert... On est vraiment souffert. Ce commentaire nous a fait trop la tort

      Répondre à ce message

      • Le 23 décembre 2018 à 13:20, par Ka En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

        Comme je le dis très souvent, les internautes loin de notre pays et qui ne suivent pas la situation nationale du jour, doivent s’abstenir de vomir des salades. Sans parti pris pour le régime Kaboré qui fait de son mieux, remontons l’histoire récente de notre pays et représentons-nous ce pays sous Blaise Compaoré, son frère François, leur belle mère A. Gando ? Qu’aurions-nous vécu sous ces vendeurs d’illusions, dans un cas ou un autre ? Des fonds qui rentre comme maintenant mais restent dans les mains de cette famille, soit par des contrats des réalisations bidons et autres. Monsieur ou madame Atrap Le Moize, ces miettes que nous recevons aujourd’hui est utilisé pour l’émergence de notre pays, c’est pourquoi cette sortie du gouvernement pour nous éclaircir sur le budget de 2019, dont le peuple peut leur demandé des comptes par la suite, ce qui était rare avec la famille Compaoré au pouvoir.

        Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2018 à 09:46, par kwiliga En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

      Monsieur ou Madame Atrap le Moïze, je suis moi même persuadé que notre gouvernement est très loin de répondre aux espoirs et aspirations du peuple du Faso.
      Néanmoins, à vous lire, j’ai l’impression que nous ne vivons pas dans le même pays, voire dans le même monde.
      Quand vos interrogations sont les suivantes : "Est vraiment un luxe aujourd’hui de se déplacer en voiture ? Est-ce un luxe que de voyager en avion de nos jours sachant que nos braves commerçants qui font vivre notre Economie voyagent beaucoup pour s’approvisionner vers des pays lointains comme la Chine, Dubaï, la Turquie etc. ?..."
      Les miennes seraient plutôt : Est-ce un luxe de pouvoir accéder à des soins corrects, pour soi et pour sa famille ? Est-ce un luxe de pouvoir scolariser ses enfants dans des conditions correctes ? Est-ce un luxe de manger trois repas par jour ? ...
      Je vais arrêter ici une énumération beaucoup trop longue et bien inutile, car démonstration est déjà faite que, contrairement à ce que vous semblez penser, oui " des soi-disant riches doivent payer pour des soi-disant pauvres.".
      Ouvrez donc un peu les yeux et vous enlèverez vos "soi-disant".

      Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2018 à 10:41, par Un Burkinabê En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

      Je trouve que votre écrit n’est pas digne de quelqu’un qui comprends les choses.
      1- tout bon citoyen doit être fier de payer ses impôts.
      2- Avec l’assiette fiscale actuelle il sera difficile de s’en sortir d’où la nécessité d’expansion avec la création de nouvelles taxes.
      3- La proportion des salaires est très élevé. Il va falloir que le gouvernement trouve une solution à cet état des faits. Il faut purifier notre fonction publique (réduction de personnel ; opter pour la qualité au détriment de la quantité, trouver des idées inovatrices).
      4- Tous les maux que vous citez sont présents dans notre société à tous les niveaux (dirigeants vs bas peuple, scolarisés vs analphabêtes, fonctionnaires vs paysans, etc...). Pourquoi nous burkinabê ne pouvons pas dêcider du changement par la base. Lorsque la base sera clean les dirigeants le seront (soyons en sûr) pourtant même si les dirigeants sont clean tandis que 99% de la base ne l’est pas ce sera toujours du surplace.

      Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2018 à 13:55, par AH LA ! En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

      En effet apres l’augmentation du prix du carburant on ne devrait plus taxer le volet transport. Je ne sais qui a fait cette cette proposition mais elle a manqué d’analyse.
      Prenons par ex une 10 chevaux. Avec 75f d’augmentation du carburant ce dernier voit son budget carburant augmenter en moyenne de 54 000 f /an. Je m’explique.
      Pour une moyenne de 10 000f de carburant par semaine soit 40 000f le mois nous avont 60 litres de carburant consommé, soit 720 litres par an. en multipliant par 75 f nous tombons sur 54 000 f par an.

      Donc comment comprendre que le gouvernement pour ce vehicule de 10 chevaux vienne taxer encore 10 000 f. Soit un total de 64 000 f / an d’augmentation de depense pour cet individu !

      Pour la taxe sur le thé/café c’est imcomprehensible si l’alcool n’est pas dans la liste ????

      Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 07:11, par sidbala En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Pour ce qui concerne les nouvelles taxes c’est sur quelle base que vous avez calculez tout cela ?.
    Il faudra que vous donnez une explication exacte sur ces taxes. Parce que les esprits avertis veulent comprendre ce n’est pas en fin de mandat que lance tout azimut des collectes de sous qui s’apparente a de l’arnaque.
    Si vous avez suffisamment pompe les caisses de l’État pour construire vos villas et faire vos voyage de noces ce n’est pas au contribuable de rembourser cela.
    Autrement dit il vous faudra acheter beaucoup de gaz lacrymogène parce que nous n’allons jamais payer ce que nous n’avons pas prix.
    Taxe de résidence abusivement prélevé augmentation du prix du carburant de l’électricité ce qui entraîne une élévation du coup de la vie déjà insupportable et vous voulez nous imposer des nouvelles taxes en fin de mandat pour quoi faire ?
    En tout cas le peuple est prêt et je pense que ca risque d’être votre fin.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 07:18, par tengen En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Vives félicitations Madame la Ministre

    Je tire mon chapeau à Madame la Ministre de l’Economie , des finances et du développement. Que de travail abattu ! Quelle femme courageuse !

    J’espère que tous ceux et celles qui ne sont pas encore convaincus que la femme est supérieure à l’homme ont commencé à se remettre en cause.

    Que Dieu vous protège Madame !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 07:21, par sidbala En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Beaucoup pensait que c’est le régime COMPAORE qui a mis le pays a genoux je pense que le régime mpp est venu l’enterrer. Ce n’est en imposant des taxes n’importe comment que l’on améliore l’économie d’un pays.
    Ce la dénote la limite intellectuelle de ceux qui nous gouvernent.
    En tout ces cancres sauront qui sont les burkinabé.
    Il suffit qu’on vous dise qu’il faut élargie l’assiette fiscale pour collecter de l’argent et vous lancer bêtement sans savoir où vous êtes ? Et avec qui il faut prendre cet argent et dans quelle condition ?
    La où ce vraiment de l’arnaque c’est en fin de mandat que vous voulez nous voler d’avantage ça ne va pas se passez ainsi. On verra bien.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 07:36, par SAINT LASS En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Merci a Mme la Ministre de l’économie pour tout ce qu’elle fait entrant dans le cadre de l’assainissement des finances publiques. Le plus important c’est d’investir pour l’intérêt général. Vos actions ne peuvent pas plaire a tout le monde,mais l’essentiel est que la majorité des Burkinabè bénéficient des retombés de vos actions. Courage a vous et que DIEU vous accompagne.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 07:54, par Neekre En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Nous sommes tous d’accord qu’aucun pays ne peut avancer s’il n’y a pas de sacrifices des citoyens. Ce n’est pas une mauvaise chose de mettre en place toutes ces taxes, mais il y a des conditions auxquelles il faut faire attention.
    Pendant qu’on n’a pas fini de digerer cette histoire d’augmentation du prix du carburant et des taxes abusives de residence, on annonce d’autres. Tout politique averti devrait savoir que cela devrait aller progressivement par dose homeoptahique pour permettre aux familles d’ajuster la gestion de leur budget.
    2eme condition qui n’est pas remplie, c’est le manque d’exemple par le haut. Pendant que les membres du gouvernement et les fonctionnaires aux postes "strategiques" vivent dans un luxe opulent, on demande au citoyen lambda de serrer la ceinture. Par exemple une reduction des salaires et des grands commis de 20% aurait été un signe fort que le sacrifice est a tous les niveaux et les gens tolereraient mieux.
    3eme condition qui n’est pas remplie, c’est l’utilisation de cet argent qui tombe dans l’escarcelle de l’Etat. Je n’ai pas besoin de savoir quoi ma taxe de 4 roues de 7000 F a servi a payer, mais nous devons sentir que la lutte contre la corruption et les dilapidations de l’argent de l’etat est bien menée. Combien de rapports de l’ASCE et du RENLAC dorment à poings fermés dans les tiroirs ?
    Rien qu’a penser que je paie ma taxe pour que quelqu’un puisse voyager en première classe, parce qu’il n’est pas n’importe qui me rend malade. Bref, l’Etat doit donner l’exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 08:54, par sidbala En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Il faudra que le gouvernement commence par supprimer les fausses institutions créés au hasard pour pomper les maigres ressources du pays.
    Il faudra aussi supprimer les postes de charges de missions créés n’importe comment il faudra supprimer les indemnités des ministres et de ces institutions pompe sous.
    Quand le ministre des finances seule perçoit près de 10 000 000 de francs par mois et demander aux fonctionnaires qui ne peuvent même pas payer le loyer de 17 500 le mois c’est vraiment triste il n’arrive même pas a scolariser les enfants et ce sont ces derniers qui doivent encore payer vous vos loisirs vraiment les dieux sont tombes sur la tête.
    En tout que chacun prenne conscience car ce ne sera pas ceux qui vont battre qui pourront faire le bonheur de tous c’est ensemble que l’on peut arriver.
    Il faudrait qu’on empêche par tous les moyens ce gouvernement pour ne nous empoisonne pas la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 09:04, par saam En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    les impôts et taxes diverses ont toujours été prélevées par l’état. Là, les salariés notamment on toujours respecté leur part du contrat, à savoir contribuer par ces taxes à la construction du pays. Qu’en est-il de vous les dirigeants ? Où va cet argent collecté ?? Dans des achats de V8, de talismans, des vacances au frais de l’état masqués en mission, des créations d’institutions inutiles et budgétivores des détournements avec des villas qui poussent genre à Manga, des salaires de 5 millions sans compter les avantages, le carburant qui coule à flot pour les proches etc...
    Tant que les ressources financières de l’état seront mal gérées, vous trouverez toujours un moyen de mordre dans les poches du pauvre salarié qui trime comme un beau diable pour avoir une vie relativement décente mais le problème restera posé.
    les mêmes causes produisant les mêmes effets (insurrection), mettez de l’eau dans votre champagne pour la paix au pays. saches que si ton voisin meurt de faim, toi le repu là, tu ne seras jamais en sécurité du haut de tes richesses.
    Déceptions sur déceptions depuis la prise de pouvoir par ce régime. Où conduisez-vous notre pays ??? regrets, regrets, regrets....

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 09:26, par konkona En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Madame le Ministre, avez vous vu ce message ? Les Burkinabé vivent des réalités que vus semblez ignorez.

    midi sur la forte délégation gouverne-et-mentale en séjour actuellement à Paris, le président Roch en tête. La diaspora burkinabè serait majoritairement très mécontente de nos autorités et des prestations médiocres de nos représentations diplomatiques en France, et ils ont tenu à le faire savoir devant qui de droit. Tous réunis dans une salle exigüe où Papou tenait le crachoir pour un show dont il croyait au début avoir le contrôle(erreur monumentale😅), ko plusieurs de nos compatriotes vivant en France ne seraient pas passés par quatre chemins pour dire merde💩 . Leur indignation tout d’abord était dirigée contre nos représentations diplomatiques et surtout contre Alpha Barry le ministre des affaires étrangères lui aussi présent aux côtés du P.F:le précieux passeport étant désormais le seul document valable pour voter en 2020, ce serait selon nos compatriotes la croix et la bannière pour le renouveler ou se le faire établir à Paris au sein de nos représentations diplomatiques. Certains poiroteraient depuis 06 mois quand d’autres, les plus fortunés ne prennent pas simplement leur vol pour venir se le faire établir directement ici à Ouaga. Si ce n’est pas honteux pour tout un pays en ce 21è siècle. Franchement quoi ! Ça même ce n’est rien : pour les urgences où un passeport valable est"vital", ce serait plus malheureux. Il parait qu’un jeune burkinabè travaillant à la Nasa, las et surtout désespéré d’avoir tapé à toutes les portes possibles pour renouveler à temps son passeport sous peine d’être viré de son boulot, aurait exposé en live et presqu’en larmes devant toute l’assistance son cas. Tout penaud(couvert de honte et de gêne) le ministre Alpha Barry aurait séance tenante promis de vite régler ce problème alors qu’il y avait a peine quelques minutes il se vantait comme à son habitude qu’il n’y avait aucun soucis dans son ministère sauf quelques blocages qui très vite seraient solutionnées. Rien que des bobards et encore"comme d’habitude". Ko un intervenant dans la salle, après avoir comparé la qualité et la rapidité des prestations dans les autres consulats africains à Paris a tout simplement craché devant la délegation qu’en tout cas vu vu et vu tous ces problèmes le Burkina est partout et sur tous les plans le bon dernier. Mieux, en voulant aussi aborder le cas des koglweogos et signifier aux compatriotes que désormais ils seraient mieux encadrés, formés et bla bla bla, le P.F aurait également fait face à des questions très pertinentes auxquelles il n’aurait absolument pu répondre. Pour terminer, un de nos ressortisants en France, un Teng-biiga très déçu de la gouvernance actuelle aurait clairement dit à Roch :"Mr le président vous avez de très mauvais conseillers !" Ko presque toute la salle aurait applaudi"wara-wara-waraaa"👏
    Kouma ba na !

    Ps : La plupart des compatriotes sont surtout scandalisés par l’importance de la délégation qui séjourne actuellement dans l’Hexagone au frais du contribuable. Pour qui connait la chèreté de la vie Parisienne surtout en cette fin d’année, ce ressentiment des notres est justifié et légitime. N’ko je vous dis que les gars sont juste allés faire leur shopping de Noël sur les Champs Elysées c’est tout... et c’est encore nous qui allons payer l’addition. Pian !
    Ce qui m’a enfin tiqué auprès de mes nombreuses sources c’est le fait qu’ils/elles s’intéressent beaucoup à l’actualité nationale. Je pourrais même affirmer sans oser me tromper qu’il y en a qui sont mieux informés que la plupart de nous autres vivant ici au bled. Normal donc que Papou et ses papounis ne réussissent pas à les habler. Bien au contraire ils ont reçu leur dose de douche froide. Propre les benguistes conscients. On est ensemble ! 😉
    Fiaaaaaaaaaaaaaaaa !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 09:36, par sylas En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Ce budget est incomplet. Il faut voir du côté de certains bailleurs qui ne déclarent pas leurs loyers. Pour un véhicule à 4 roues coûte combien par rapport une cour mise en location. Il faut tout de suite agir et pas attendre fin 2019.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 09:41, par NZ En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    LES IMPOTS DIRECTS
    • Impôt sur les sociétés (IS) ;
    • Impôt sur les Bénéfices Industriels, Commerciaux et Agricoles (BIC) ;
    • Impôt sur les Bénéfices des professions non Commerciales (BNC) ;
    • Impôt Unique sur les Traitements et Salaires (IUTS)
    • Impôt sur les Revenus des Valeurs Mobilières (IRVM)
    • Impôt sur le Revenu des Créances, dépôts et cautionnements (IRC)
    • Impôt sur les Revenus Fonciers (IRF)
    • Contribution des patentes
    • Taxe sur les Plus-values Immobilières (TPVI)
    • Taxe Patronale et d’Apprentissage (TPA)
    • Taxe de résidence (TR)
    • Retenue à la source sur les gains des paris

    LES IMPOTS SUR LA PROPRIETE
    • Droits d’Immatriculation et d’Inscription Foncières (DIIF)
    • Droits de Mutation (DM)
    • Droits de Succession (DS)
    • Droits de Donation (DD)
    • Droits d’enregistrement
    • Taxe spécifique sur les revenus de transaction de titres miniers
    • Contribution foncière sur les propriétés bâties et non bâties

    LES TAXES SUR LES BIENS ET SERVICES

    • Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)
    • Taxes Sur les Boissons de fabrication locale (TSB)
    • Taxe sur les tabacs, cigares et cigarettes (T/Tabacs)
    • Contribution du Secteur Boissons (CSB)
    • Contribution des Micro-entreprises (CME)
    • Contribution du Secteur Elevage (CSE)
    • Taxe Unique sur les Assurance (TUA)
    • Taxe sur les jeux de hasard
    • Licence de débit de boissons à consommer sur place
    • Droits de Timbre (DT)
    • Taxe de Développement Touristique (TDT)
    • Taxe sur les produits pétroliers (TPP)
    • Taxe sur le café et le thé
    • Taxe intérieure sur les colas
    • Taxe sur les armes
    • Taxe de soutien au développement des activités audiovisuelles de l’Etat
    • Taxe de voirie
    • Taxe de balayage
    • Taxe sur les chiens
    • Taxe sur les spectacles
    • Taxe de développement de l’électricité
    • Taxe parafiscale au profit des agences de l’eau
    • Taxe spécifique sur les entreprises de télécommunication
    • Taxe spécifique sur les produits de parfumerie et cosmétique
    • Taxe à l’importation sur les véhicules de tourisme
    • Prélèvement sur les billets d’avion

    LES TAXES DOMANIALES ET FONCIERES
    • Taxe de Jouissance (T/J)
    • Taxe de constat de mise en valeur et d’évaluation
    • Taxe de publicité foncière
    • Taxe percue pour services rendus

    A METTRE A JOUR

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 09:45, par caca En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Malgré les critiques, ces ministres ne connaissent pas la notions de simplicités de vie. Même en conférence de presse leurs fauteuils indiquent toujours la notion du luxe. C’est quand vous allez comprendre que même les occidentaux qui nous envoient de l’argent parfois marchent à pieds ou mangent avec les ouvriers afin de signifier leurs solidarités. Vous augmentez les taxes et vous n’avez pas la sagesse de faire votre conférence de presse dans une salle modeste. Regardez bien dans les fauteuils où vous êtes logés et posez vous la question quel lien vous unis avec le peuple. Le peuple débout dans les activités doivent vous apportez l’argent dans vos bureaux. L’image est assez frappant de l’idée que vous faites sur la bonne gouvernance. Augmentez des taxes pour financer le développement est une bonne chose,mais elle doit impliquer tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 09:53, par le sage En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    je croix qu’un peuple a besoin de se sacrifier pour aller de l’avant. on ne peut pas développer ce pays sans aller au sacrifice. il faut que tous les burkinabés acceptent aller au sacrifice et au dur travail. les taxes, c’est bein. mais faut-il qu’elles soient bien utilisées. c’est la crédibilité des gouvernants qui pose problème dans ce pays. sinon tu as une voiture et on te demande 7000f ou 10.000f pour réaliser des routes ou des hôpitaux tu dois être de fier de réaliser cela. mais qu’on demande cet argent pour aller soigner des maux de têtes à Val-De Grasse, on est pas d’accord pour cela. donc c’est la gouvernace qui pose problème.tout le monde doit se sacrifier en commençant par le gouvernement. plus de V8 pour les ministres et les DG mais des véhicules moins couteux pour le contribuable burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 09:58, par zemosse En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Mci Rosine, je suis pleinement Ok pour ces mesures, surtout celle sur les boissons sucrées. En effet,le diabète fait des ravages au Burkina, cette mesure peut réduire la consommation des boissons sucrées et sauver les potentiels diabétiques. Le Burkina n’a pas de pétrole, seules ses idées pertinentes, dont la mobilisation des ressources internes propres peuvent lui permettre de se développer à condition que ces voraces que sont les fraudeurs, voleurs, délinquants qui commence à saliver au vu de la manne qui sera récoltée. Bonne chance Rosine.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 10:00, par Le réaliste En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Il faut un peu de réalisme dans la vision du gouvernement pour éviter les frustrations des populations. Dans les difficultés financières à tout moment évoquées par les dirigeants et visibles par tout citoyens, les institutions dites issues des votes du peuples ne donnent pas l’exemple ? En effet, c’est dans ce tohu buhu que le budget de l’assemblée est passé du simple au double en 2018, ce qui fait que même l’agent de liaison ou le chauffeur de cette institution est rénuméré 100 fois plus son correspondant dans les autres administrations. C’est également le cas à la CENI où la bagarre des commissaires a mis sur la place publique, les émoluments faramineux des agents de cette institution dont tous les membres des familles de tout degré sont pris en charge à 100 pour cent sur le plan sanitaire même à l’hôpital de Tingandogo (ex Blaise COMPAORE) ou à l’extérieur du Burkina sans parler de leur traitement. Le brave peuple est à l’affut et il sied d’en tenir compte afin d’éviter .............................................................................................................................................................................

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 10:08, par SS En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Félicitation madame ROSINE ! je vous admire par votre esprit de combativité. Une femme de carrure toujours constante dans sa lancée. Même les agents de son département après avoir aboyé n’ont pas pu la terrassé.
    Madame, faite en sorte que nos parents qui ont dejà coupé la queue du diable ( car de trop tirer) puisse bénéficier aussi des fruits du pays.
    On vous suit on vous croit.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 10:12, par Michel En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Merci Madame la ministre courage pour vos actions. Le développement pour une nation est la saine gestion des fonds émanant des sacrifices consentis par les citoyens. A l’inauguration de l’échangeur du nord la mobilisation fut totale et cela s’est poursuivie deux semaines après la mise en circulation de l’ouvrage. Ceci est une preuve que nous aimons les belles réalisations et surtout celles qui contribuent à faciliter la mobilité urbaine dans nos villes. Toute bonne réalisation a un prix. A ce sujet l’administration étant une continuité il faut avoir une pensée positive pour le gouvernement sous lequel l’ouvrage a été initié et également une autre pour le gouvernement qui a permis sa réalisation. Sachons que les prêts et dons que nous recevons pour le développement de ce pays émanent de citoyens contribuables d’autres nations.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 10:14, par huuuuuumm En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Mr l’internaute Atrape le Moise, notez que le ministre Dabilougou parle de transport public (SOTRACO, train, Air Burkina ect...) et non de véhicules individuels. Il faut d’avantage taxer les nantis en véhicules bien que le véhicule prive soit nécessaire et développer le transport en commun pour que tous puissent se déplacer (le vice président d’Obama, Joe Biden est pris en exemple car en 20 ans de carrière au parlement Américain il s’est toujours déplacer en transport public pour aller au bureau et en missions internes).
    S’est désolant de constater qu’ on demande augmentation de salaires, augmentation des capacités des FDS, des investissements dans l’éducation et autres secteurs et quand on parle d’impôts on crie et on insulte le gouvernement. Burkinabé que voulons nous ? Le niveau de taxes au Burkina est largement en dessous de la norme UEMOA (qui demande une pression supérieure a 20% du PIB) et la part des salaires dans le budget dépasse largement les normes (55% contre 30%) et on continue de refuser de payer des taxes tout en grevant pour demander augmentation de salaires. On veut le niveau de développement des pays dont veut s’affranchir sans vouloir payer le prix qu’ eux ont paye. Considérez le niveau de taxes en Norverge, Suede, ect.. et tous ses pays qui nous aident. C’est honteux ! Je crois plutôt qu’on a actuellement la frange intellectuelle la plus nulle et la plus inconsciente de l’histoire du Burkina !!! Si on a fait l’insurrection pour refuser notre part d’ effort, c’est dommage. J’aurais compris qu’on dénonce la mauvaise utilisation des taxes mais non l’effort du gouvernement d’accroitre les taxes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 10:23, par oulé En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Ah ! peuple du BF ce gouvernement nous a tous floué avec son soit disant mise a plat des salaires ; dialogue social etc... IL parle de hausse des salaire en janvier 2019 et avant même 2019 c’est des hausses de taxes partout ce qui aura pour conséquence directe une hausse généralisée des prix des biens et pire encore en 2019 les commercants dès qu’ils vont constatés l’augmentation des salaires ils auront aussi tendance a augmenter les prix des biens. De ce fait, les pauvres fonctionnaires resteront toujours pauvres..pauvres..pauvres..

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 10:26, par HUG En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Ce n’est pas vrai. Ce n’est pas un budget orienté pauvre car le ministère de la femme qui s’occupe en grande partie des gens pauvre n’ a même pas 1% de votre budget donc ne dites pas que c’est un budget orienté pauvre. Quant aux nombreux taxes que les gens doivent doivent saigner pour payer c’est bien pour ceux qui ont voté ces gens là car il ne peut pas faire du nouveau avec du vieux, c’est pas possible.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 11:00, par Yiikiian ! En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Donc avec mon France au-revoir.
    - j’ai pris mon salaire avec 20% d’uits
    - prendre un crédit avec 18%de TVA
    - Acheter ma vieille caisse avec 48% de douane et TVA
    - Je paye du carburant chaque jour avec des taxes terribles
    - Je paye la taxe routière
    - j’entretiens ( ccva, assurances, huile, pièces de rechange...) avec la douane et TVA
    - ......

    ABA !! Rosinedi, fo sora la woto ?

    CCVC à vos marques, vous avec indéniablement de nouveaux adeptes, jusqu’a ce que mort s’en suive. On ne nous donne plus le Choix. On veut appauvrir la classe moyenne, contrairement au gouvernement qui paye de grosses caisses, du carburant gratuit,salaire exorbitant, crédit sans intérêt et sans taxe... J’avais voté Rock mais je croix que si on le laisse jusqu"en 2020 ca sera la catastrophe. YIIKIIAN SAMBISSI !!!

    Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2018 à 11:26, par Pousga En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

      Mon cher YIIKIAN donc comme ça toi tu as France-au-revoir. Voilà un petit bourgeois qui se plaint de payer 20% d’IUTS (donc gros salaire) et qui refuse de contribuer à la santé de nous autres qui sommes en bas de l’échelle. C’est vrai la petite bourgeoisie se radicalise lorsqu’on touche à son portefeuilles. Tantie Rosine, il faut bien taxer car nous voulons des écoles normalisées, des CSPS , de la gratuité des soins des femmes et des enfants, des routes et des barrages. Comme le gouvernement n’a pas une machine ou l’arbre à produire de l’argent il viendra le prendre dans les poches de la petite bourgeoisie exploiteuse, égoïste et inconsciente

      Répondre à ce message

      • Le 21 décembre 2018 à 20:01, par boury En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

        Pousga, tu n’as rien compris de ce que YIIKIIAN veut dire.
        Avoir un France au-revoir à la sueur de front n’est pas forcement un luxe. Et ce qu’il a dit est valable pour un propriétaire de P50 qui doit travailler dans ton CSPS de taxe. Il veut te faire comprendre que le gouvernement doit donner l’exemple en changeant leur mode de vie (gaspillage à outrance). Tu connais combien d’ecoles et de CSPS, un véhicule (commandé) de ministre peu construire ? On doit plutôt travailler à créer les conditions d’entrée de devises pour ensuite taxer et non pas harceler le citoyen qui ne s’en sort déjà pas et qui sera obliger d’abandonner. On ne cherche pas une promotion en soutenant sans arguments.

        Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 11:02, par silence En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Ha l’oiseau rare sabari. Budget de pauvre mon œil, c’est pas avec ce gouvernement que nos parent auront des plats chauds. Même ceux qui ont un salaire en mange difficilement. Le problème est que le salarié a déjà vendu sont salaire à la Banque et travaille sans salaire. Aussi c’est pas l’agrandissement de l’assiette fiscale qui va améliorer les conditions des pauvres. Pour preuve Rosi regarde l’historique du budget du Burkina et tu comprendras que la politique d’aujourd’hui c’est d’augmenter le nombre de pauvre.
    Pour que les pauvres puissent avoir des plats chauds il faudra que la politique soit du bénévolat. C’est à dire Rosi dès que tu faits la politique tu t’engage à servir ton peuple et non te servir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 11:47, par La Visite Technique des Automobiles En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Pas de problème pour les taxes sur les quatre roues avec une puissance administrative de plus de 7 chevaux. Une doléance à la Mme la Directrice du CCVA. pour les camionnettes double-cabine (Toyota, Mitsubishi, Nissan, etc.) au lieu d’une visite chaque 6 mois à 10500 CFA, si possible faites une visite par an à 21000 CFA. Car 6 mois c’est vite arrivé et on doit repartir pour la même visite. Or ces camionnettes sont couramment utilisées comme les autres voitures d’une visite par an. Au moins la difference sera au niveau du coût par rapport aux autres qui sont de 8000 CFA par an. Merci Madame la Directrice du CCVA pour la prise en compte de ma preoccupation. Il faut aussi prévoir le CCVA comme lieu où on peut profiter de la visite technique de nos voitures pour payer ces fameuses taxes sur les automobiles.
    Signé : Conscience du Faso

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 12:23, par bédjou En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Avait-on besoin de créer de nouvelles charges aux citoyens pour renflouer les caisses de l’Etat. Je ne le pense pas du tout. Une gestion rationnelle des ressources publiques aurait permis disposer de suffisamment de ressources pour couvrir les charges d’investissement. Si la volonté politique était là, il suffisait d’opérer par une réduction véritable du train de vie de l’Etat. Par exemple suppression des voyage en classe affaires, réduction de moitié des avantages aux personnalités(carburant, tel, eaux, électricité), réduction de moitié des véhicules du parc des personnalités(président, ministres, présidents d’institutions) ; suppression de certaines institutions inutiles et budgétivores ; rationalisation des missions (certaines sont improductives) ; vérifications et contrôles des présences des fonctionnaires à leurs postes de travail aux heures de service. Ce n’est pas tout, mais ca peut rapporter beaucoup.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 12:44, par Lionceau En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    J espère que la grand mere du village ne verra pas le prix de son sac de riz et de son soumbala augmenter parce que son petit fils commerçant du marché du village aurait vu son coût de transport augmenter ?

    Je ne suis pas un économiste de la trempe de Mme le ministre mais je suis presque sur que si mon cousin commerçant depense plus pour le transport de sa marchandise, il va diminuer la quantité de sel à 25 f, ma cousine en fera de même pour son tas de tomate fraîche et d ognon et ladji n en parlons pas.

    Donc la grand mère pourra certes avoir une meilleure prise en charge de son palu, mais devraiment en contre partie devoir mieux supporter la faim et la soif. D autant plus que le petit fils impecteur des impôts, ne pourra plus l arroser abondamment de ses fc.

    Mme le ministre ça risque de ne pas être la joie pour grand mère comme vous le prévoyez deeh !
    Par contre ladji et mon cousin commerçant viennent d avoir un argumentaire de taille pour augmenter leurs marge. Je devine deja ce qu ils vont me dire " mon frère ce n’est pas de notre faute oooh, toi même tu sais que le prix du transport à augmenté. On va faire comment ?"

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 13:54, par Barracuda En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Chaque peuple mérite ses dirigeants..BIEN FAIT pour tous ceux qui ont voté le MPP. Pendant que eux ils continuent à senrichir a travers le blanchiement dargent ( création de sociétés au nom de leurs proches,et autres manoeuvres ) le citoyen lamda se meurt. Laurent Bado disait que si le MPP prenait le pouvoir nous allions vivre lenfer. Très bien fait. Vous n’avez rien compris d’abord.en 2020 votez le MPP encore. Pendant que certains ministres (Simon COMPAORE, Alpha BARRY ) se déplacent en jet privé pour aller saluer le décès du père de Hamed BAKAYOKO, ou encore les commissaires de la CENI qui sont en tournée présentement dans 38 pays avec comme budget près de 200 millions ( si jai bon souvenir ), le pauvre citoyen crève de faim...A bas ce régime de merde. Cela doit faire réflechir afin de voter utile lors des prochaines elections

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 14:06, par Mafoi En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Comme disait l’Abbé Pierre un Homme de cœur et paix à son âme,"les hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques.On ne pleure pas devant les chiffres”.Ceci pour dire que cette histoire de taux de croissance qu’on nous brandisse à la moindre occasion comme un trophée de guerre me laisse pantois:6% pour 2019,6% en 2018,5,9% en 2017,5,4% en 2016 etc...pour ma part,c’est du grand n’importe quoi.Peut-être que ces chiffres sont vrais mais malheureusement pour 95% de Burkinabè,c’est du charabia puisqu’ils ne croissent pas mais maigrissent d’année en année.C’est dire que ce fruit ou ce taux de croissance est inégalement réparti puisqu’il ne concerne qu’une infime minorité de la population appelée caste.Plus sérieusement comment un Etat qu’on peut comparer à une entreprise peut croître quand elle engloutit 55% de son budget pour festoyer ?Indéniablement elle déposera son bilan tôt ou tard.Néanmoins je reconnais que Mme Hadizatou Rosine Coulibaly est le meilleur ministre de ces 20 dernières années.Dommage qu’elle n’a pas totalement les coudées franches pour redresser la barque Faso

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 14:17, par Sphinx En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Qui comprend ce que veut 20 chevaux et 30 chevaux. Il faut prendre des exemple pour qu’on comprenne mieux. Dans quelle catégorie on range une TOYOTA Yaris ou encore une Lamburgini Puntchack.???

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 14:25, par VERITE En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    FEMME BATTANTE ! UNE TRÈS BELLE INITIATIVE. LES PLUS RICHES PAYENT PLUS L IMPÔT. CAR LE DIABÈTE EST DEVENU AUJOURD’HUI UN PROBLÈME DE SANTE PUBLIQUE.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 14:39, par Substance Grise En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    D’accord Mme la ministre.
    Et votre salaire qui est comme un contrat avec le Burkina si non vous ne travaillez pas.
    Qu’appelle t on sacrifice par patriostisme ?
    Faites le menange à votre niveau(gouvernement) et on sera prèt pour le sacrifice
    Autrement dit acceptez que les gouvernés soient mécontents.
    En effet tout se sait dans ce pays où vos propres agents ne peuvent pas faire un redressement fiscal à certaines SARL car ce sont vos collegues ministres et DG et autres qui sont cachés derrière.
    On finit par dire à l’agent des impots qui veut bien faire son travail que le dossier est suivi du haut.
    Consequences:des milliards de cfa passent à côté.
    Donnez l’exemple et le peuple suivra.
    Thomas Sankara nous manque pour ça

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 15:35, par SAAFI En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    C’est sur que ce qui arrive à Macron avec les gilets jaune arrivera bientôt à ROCK.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2018 à 15:41, par SAAFI En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Qui est content aujourd’hui dans ce pays.
    Vous êtes sortir mentir qu’il y avait eu une entente avec les transporteurs. Voila que TSR et STAF commence à faire du bruits. Et d’autres sont prêt à les rejoindre. Rester là. 2019 risque d’autre chaotique pour ce gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2018 à 07:53, par Abas oued En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Vivement l’exécution du budget programme ! Les DAF, les petits CESAF gonflés vont perdre ce qu’ils volent et ça fera du gain pour tous. A y penser, pourquoi ne pas retirer les biens mal acquis, les vendre aux enchères et donner de l’aide aux plus démunis ? Il ta plein de fonctionnaires qui vivent au dessus de leurs salaires. Jugez les delis d’apparence. Debout ASCE !

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2018 à 08:55, par Atrap Le Moize En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Nous les noirs nous allons toujours être les derniers de l’humanité. Même les pseudos intellectuels que nous élisons pour nous diriger sont malhonnêtes à tel point qu’ils se ridiculisent en se comportant comme des adolescents des cours de collèges. Au lieu de prendre en compte les critiques qui leur sont faites pour vous corriger et vous construire, ils reviennent sur les forums comme celui-ci en utilisant des pseudos pour se féliciter eux mêmes. Pitoyable et pathétique ; tout simplement. C’est pourquoi, comme vous connaissez déjà ce qui vous attend dans le futur, vous voulez nous terminer avant de partir. Si ceux qui ont été obligés à vous céder la place avant de partir n’ont pas pu mettre les burkinabè à terre, ce ne sera pas vous. Un dernier mot, vous avez intérêt à remettre le territoire burkinabè dans les proportions dans lesquelles vous l’avez pris. A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 22 décembre 2018 à 09:55, par Oeil En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Si vous parlez de budget orienté pauvre, Dieu interviendra aux côtés de ces pauvres qui sont pour la plupart des opprimés des gouvernements africains. Le cri de cœur de l’opprimé, savez-vous son importance auprès de Dieu ?. Si vous les léser, Dieu agira directement sur vous les gouvernants si vous mêmes, vous n’êtes pas exemplaires.
    Ce pays la, le peuple souffre et du fond du cœur. Faites gaffe.
    Pourquoi le petit fonctionnaire recevant son petit salaire devrait-il honorer tous ses impôts et ses factures ? Mais, on ne voit pas de cet angle, les autorités et des fonctions d’opulence qui ont des salaires 8 à 10 fois plus.
    Même si je n’ai pas connu Thom Sank, je crie ceci : Papa Thom Sank, où es-tu ? Je pleure.
    Vous avez vu le port du faso danfani qui est devenu populaire et les gens se sentent à l’aise en le portant au Faso ?. Tout simplement, les premières autorités ont donné l’exemple. Pourquoi vous ne donnez pas l’exemple en payant les mêmes poids lourds d’impôts et de factures qui pèsent sur ces pauvres fonctionnaires ?
    Pourquoi, vous ne décidez de vivre de façon modeste comme ce pauvre qui n’a pas 03 repas chauds chaque jour dans l’espoir que la situation soit meilleure pour tous ?
    Le meilleur avocat d’un prisonnier c’est bien un prisonnier comme disait l’autre. N’oubliez pas que chacun rendra compte de ses actes sur terre ici et dans l’au-delà.
    Je m’arrête pas.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2018 à 01:07, par Cequejenpense En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Quand les dirigeants decident de taxer certains produits qui sont deja soumis aux droits de douane et a la tva, chaque consommateur doit operer des choix lorsque c’est possible s’il ne veut pas encourager ces taxations sauvages.
    D’ailleurs je pense qu’on pourrait consommer plus local pour y echapper.
    Cafe, et the vous avez dit ? Je bois desormais du kinkeliba.
    Boissons sucrees (je suppose qu’il s’agit des produits importes ou manufactures au Burkina : fanta, coca, jus de fruits, etc). Bah, je ne bois plus que du zom-kom, bissap, gingimbre fabrique par la voisine au quartier.
    D’ailleurs trop de sucre est dangereux pour la sante, reduisons nos consommation en sucrerie.
    Les boissons alcoolises, je n’en bois pas. Que les amateurs reduisent leur quantite. Moins d’alcool, plus d’economie, moins de probleme, moins de maladie.
    Lorsque ce genre de boycotte est mise en application, au bout de quelques mois non seulement ils n’auront pas les taxes instaurees mais aussi il y aura un manque a gagner au niveau des droits de douanes et de la tva. Puisque le produit ne marche plus qui va l’importer ? Les societes qui fabriquent ces produits ici verront leur chiffre d’affaire baisser egalement avec toute ses consequences. L’Etat finira par lever ces taxes.
    Tu as achete ta voiture a 900.000f, l’autre sa moto a 1.300.000f, tu paie taxe chaque annee, pas lui. Bah, tu vas pas vendre on va acheter moto koom ?
    Ils ont ajoute 20.000f de taxe aux billets d’avion, c’est le meme Etat qui va se payer a lui meme une grande part avec les missions a l’etranger qui ne finissent pas.
    Deja frappe par le terrorisme notre pays n’attire plus suffisament de touristes, vous surtaxez le billet d’avion encore alors que nos taxes representent environs 50% du prix du billet (dans les pays de la sous region y compris le Burkina). Finalement les taxes avoisineront 55% a 60% du tarif des compagnies. Qui viendra chez vous ?
    Si c’est sur les voyages de nos commercants vous comptez, sachez qu’ils le repercuteront toujours sur le prix des produits....
    Je m’arrete la avant que dame Sory se fache pour surtaxer l’eau en sachet, les connexions internet, les sandales (tapettes),zom-koom du quartier, etc.
    Mais avant de m’arreter la, pour les cosmetiques ce serait bien que les produits qui depigmentent soient tres tres surtaxes parce qu’aujourd’hui l’odeur d’une tchatcho m’a trop fatigue dans le bus.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2018 à 09:42, par ahmed En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Le peuple burkinabè ne peut pas se développer. Il est trop mesquin et hypocrite...Il ne fonctionne que selon les rapports de force et pas suivant la vertu....Il ne sait reconnaître le mérite qu’aux morts. De votre vivant, il ne lèvera pas le petit doigt pour vous soutenir dans le sacrifie que vous consentez pour lui. Alors que d’autres peuples doivent simplement lutter contre la corruption pour avancer, au Burkina il faut absolument trouver une solution à la mesquinerie, sournoiserie, méchanceté et lâcheté en plus de la corruption pour espérer voir le bout du tunnel.....

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2018 à 10:21, par Gorko En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Je suis complètement d’accord avec l’internaute HA LA qu’il ne fallait plus taxer le transport à nouveau. En effet, l’augmentation du prix du carburant plombait déjà le niveau de vie des propriétaires de véhicules et tous ceux qui possèdent un véhicule se reconnaissent dans les calculs qu’il a faits. Je d’accord qu’il faut des taxes pour qu’un pays fonctionne, mais il ne faut pas doubler dans un domaine et oublier ou ignorer d’autres domaines. Il y a de l’injustice quand on refuse des investigations dans des domaines que nous connaissons tous porteurs mais, cachés par leurs propriétaires : les "CELIBATERIUMS"

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2018 à 12:19, par Sapience En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    Des réalités et non des mots. Le gouvernement manque de vision dans plusieurs domaines de la vie publique. Je passe sous silence, les incohérences et autres absences de rigueur du genre dans un mois les policiers radiés auront une suite. Le Ministre porte parole du gouvernement a certainement oublié cet engagement.

    Ceci étant, je suis convaincu que les recettes publiques connaîtront une baisse en 2019 ; la fraude sera plus grande pour les produits taxés ; Mieux

    Madame Rosine oublie une règle de vie. On n’est responsable de soi et des autres. Dans une société digne de ce nom, chaque citoyen agit en toute responsabilité, prend soin de sa santé, gagne sa vie dignement (par l’effort dans le travail, la persévérance l’engament etc) C’est ainsi qu’on se protège en protégeant les autres. Combien de Burkinabé sont malades parce qu’ils volent l’argent du contribuable, se nourrissent mal et se font évacués aux frais encore du pauvre citoyen.

    La relation entre l’État et le citoyen est de nature : "multa et gravia vulnera"

    Tout citoyen digne n’a pas besoin de votre vision misérabiliste de l’être ( des populations). Respectez vos concitoyens et évitez d’insulter l’intelligence des bonnes gens. Sapience.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2018 à 14:39, par Christian En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    C’est ça. Il fallait s’y attendre. Si la masse salariale est de 55 pour cent du budget, le gouvernement n’a pas autre solution que de trouver des moyens pour récupérer celà.

    Répondre à ce message

  • Le 26 décembre 2018 à 14:42, par YAAM SOBA En réponse à : Conférence de presse du gouvernement : Budget 2019, un « budget orienté pauvre », selon le ministre de l’Economie

    C’est quoi le projet ???
    Vous taxez notre petit déjeuner(café) et vous parlez de budget de pauvre ??
    Foutaise, même pas un peu de respect...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement
Examens scolaires : « Nous ferons l’état des lieux pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie », informe le ministre Stanislas Ouaro
Gouvernance du MPP : Le coup de « Balai citoyen »
Le ministre de la communication au sujet du général Bassolé : « Si son conseil estime qu’il y a nécessité qu’il soit ré-évacué quelque part, il va l’être »
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés