Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Consommation : Prix estimatifs des produits agricoles au Burkina

Accueil > Actualités > Economie • • mardi 13 mars 2018 à 23h46min
Consommation : Prix estimatifs des produits agricoles au Burkina

Prix des produits agricoles pour la semaine du 26 février au 4 mars 2018 selon la SONAGESS

1. Banfora

Mil local
-  Grande boîte de tomate : 500 F CFA
Maïs blanc
-  Grande boîte de tomate : 275 F CFA
Sorgho blanc
-  Grande boîte de tomate : 400 F CFA

2. Dédougou

Maïs blanc
-  Grande boîte de tomate : 310 F CFA

3. Diapaga

Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 500 F CFA

4. Dori

Mil local
-  Grande boîte de tomate : 575 F CFA
Maïs blanc
-  Grande boîte de tomate : 400 F CFA
Sorgho blanc
-  Grande boîte de tomate : 475 F CFA

5. Fada

Mil local
-  Grand Yoruba : 700 F CFA

Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 550 F CFA

Sorgho blanc
-  Grand Yoruba : 550 F CFA

6. Gaoua
Mil local
-  Grande boîte de tomate : 600 F CFA
Maïs blanc
-  Grande boîte de tomate : 350 F CFA
Sorgho blanc
-  Grande boîte de tomate : 500 F CFA

7. Kaya

Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 550 F CFA

8. Manga

Mil local
-  Grand Yoruba : 650 F CFA

Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 575 F CFA

Sorgho blanc
-  Grand Yoruba : 500 F CFA

9. Koudougou

Mil local
-  Grand Yoruba : 740 F CFA
Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 500 F CFA
Sorgho blanc
-  Grand Yoruba : 615 F CFA

10. Léo
Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 395 F CFA

11. Tenkodogo

Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 490 F CFA
Sorgho blanc
-  Grand Yoruba : 610 F CFA

12. Yako

Mil local
-  Grand Yoruba : 700 F CFA
Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 500 F CFA
Sorgho blanc
-  Grand Yoruba : 550 F CFA

13. Niéneta

Mil local
-  Grande boîte de tomate : 450 F CFA
Maïs blanc
-  Grande boîte de tomate : 300 F CFA

Sorgho blanc
-  Grande boîte de tomate : 400 F CFA

14. Koupéla

Mil local
-  Grand Yoruba : 800 F CFA
Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 550 F CFA

15. Sankaryaré

Mil local
-  Grand Yoruba : 800 F CFA
Maïs blanc
-  Grand Yoruba : 550 F CFA
Sorgho blanc
-  Grand Yoruba : 700 F CFA

16. Solenzo

Mil local
-  Grande boîte de tomate : 350 F CFA
Maïs Blanc
-  Grande boite de tomate : 250 F CFA
Sorgho blanc
-  Grande boîte de tomate : 288 F CFA

Vos commentaires

  • Le 13 mars à 17:01, par Voltaïque indigné En réponse à : Consommation : Prix estimatifs des produits agricoles au Burkina

    Hey le Faso ! Quand est ce que on va être émergent avec des unités de mesure en boîtes de tomate en yorouba.....etc . Partout dans le monde les céréales se vendent au Kilo sauf chez nous. 30 ans après avoir changé le nom du pays on est toujours arrieré comme le mogo de Neandertal. Tchru ...pays de merde en insurrection permanente.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 01:30, par Tindano Kili En réponse à : Consommation : Prix estimatifs des produits agricoles au Burkina

    C’est la réalité du terrain ainsi : les commerçants de céréales utilisent depuis des décennies dans les campagnes les instruments mentionnés par la SONAGESS. Le milieu du commerce des céréales reste traditionnel et imprégné d’analphabétisme. Cela traduit notre niveau de (sous)développement : l’analphabétisme ambiant en milieu rural. Mais les agents de la SONAGESS auraient pu faire l’effort de convertir ces unités/instruments de mesure en sac de 100 kg (il existe une équivalence ou correspondance).

    Répondre à ce message

    • Le 14 mars à 08:25, par Karlane En réponse à : Consommation : Prix estimatifs des produits agricoles au Burkina

      Bonjour M. Tindano
      Effectivement, le milieu du commerce des céréales est assez complexe. Plusieurs structures tentent d’amener les détaillants et les grossistes à l’utilisation d’unités conventionnelles telle que le Kg. Mais ce n’est pas chose simple du moment ou les commerçants prétendent gagner mieux avec les unités de mesures locales. Dans certaines localités (Ouest du Burkina) par exemple, utilisation de la bascule au niveau des grossiste a pris du terrain et chaque sac est pesé avant la vente. C’est au niveau détaillant que ça devient assez difficile.
      Pour revenir aux prix, la SONAGESS convertit les prix de ces unités en unités conventionnelles et les diffuse. Je ne sais pas pourquoi lefaso.net a tenu a diffuser les prix par unité de mesure locale. Peut être parce que c’est ce que l’on constate directement sur les marchés. Sinon ces prix par kg sont bel et bien disponibles. Merci

      Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 08:39, par Kaka En réponse à : Consommation : Prix estimatifs des produits agricoles au Burkina

    Quelle est la nécessité de donner des prix après la période ? Pas de prévisions ??

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 08:42, par EL CAPO En réponse à : Consommation : Prix estimatifs des produits agricoles au Burkina

    Je partage vos avis. Les agents de la SONAGESS auraient pu faire les estimations et publier les prix en kilogramme ou en sac de 100 Kg. Par exemple, une grande boîte de tomate avec du maïs blanc fait environ 4 kilo. De cela, nous saurons que le kilo fait peut-être 125 F ou 110 F selon la localité.
    Nous sommes au XXIème siècle et il faut se conformer aux réalités du temps présent.

    LA PATRIE OU LA MORT. NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars à 23:40, par brakibra En réponse à : Consommation : Prix estimatifs des produits agricoles au Burkina

    Eh, yaako. Au Burkina Faso, les gens aiment parler de ce qu’ils ne connaissent pas. Avez vous une fois fait le tour a la sonagess pour avoir ces informations ?A connait pas, a demander. L’etalonnage des prix, ça connait la sonagess.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) : Le nouveau bureau installé
Taxe de résidence : Des dispositions pour corriger les erreurs de son application
Evaluation des politiques et institutions en Afrique : Au Burkina, le poids de la masse salariale évince les investissements publics
Fonds commun : Le Syndicat national des agents du ministère en charge de l’économie et des finances (SYNAMEF) dénonce une injustice dans la répartition
Ouagadougou : L’UEMOA rencontre ses partenaires techniques et financiers
Financement de l’agriculture familiale au Burkina : L’ONG SOS Faim prône l’inclusion financière agricole
Accès à l’eau potable au Burkina : Un coup de pouce venu de la Belgique
Projet d’urgence pour les dépenses récurrentes (PUFDR) : La Banque mondiale apporte plus de 57 milliards de francs CFA au Burkina
Ministère de l’Economie : Le bilan de 2018 passé à la loupe
Coris Bank international : « La Banque autrement » lance Coris Money, un nouveau porte-monnaie électronique
Commerce hors-UEMOA : Des opérateurs économiques sensibilisés sur les procédures règlementaires
Commercialisation du sésame : Comment tirer le meilleur profit de la filière ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés