Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Renforcement de la coopération Burkina-Italie : Les principaux acteurs italiens en concertation avec l’Ambassadeur

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • mardi 13 mars 2018 à 15h25min
Renforcement de la coopération Burkina-Italie : Les principaux acteurs italiens en concertation avec l’Ambassadeur

Le vendredi 9 Mars 2018 s’est tenu à Rome, un atelier de concertation organisé par l’Ambassade du Burkina Faso en Italie, sur les voies et moyens de renforcement de la coopération entre l’Italie et le Burkina Faso.

Le Burkina Faso est un partenaire historique de la Coopération italienne depuis plus de 25 ans. Les projets de coopération, en grande majorité initiés par des ONG, des associations caritatives, des collectivités locales et des entreprises sont concentrés dans le secteur de la santé, de l’agriculture, de l’éducation, des actions humanitaires et du développement rural.

Depuis ces cinq (5) dernières années, l’Italie cherche à imprimer un nouvel essor à sa coopération avec le continent africain à travers une présence politique marquée par l’ouverture de nouvelles ambassades. L’Italie initie des dialogues ouverts et directs avec les pays africains tout en inscrivant de nouveaux axes d’interventions, notamment dans le secteur économique, la sécurité et le champ migratoire.

Tout récemment, les autorités du Burkina et de l’Italie ont multiplié les signaux qui indiquent leur volonté réciproque de renforcer leurs relations de coopération. Le Plan national de développement économique et social (PNDES) côté burkinabè, offre un cadre de référence holistique et stratégique pour tous les acteurs des secteurs publics et privés. La décision toute récente de l’Italie d’ouvrir une Ambassade au Burkina indique clairement la nouvelle dimension que devra revêtir dorénavant la coopération bilatérale.

C’est dans ce nouveau contexte que l’Ambassade du Burkina Faso à Rome a lancé une initiative de concertation avec les partenaires italiens afin d’impulser plus de cohérence et d’efficience aux multiples interventions en cours, susciter des idées originales et porteuses de perspectives plus larges pour de nouveaux chantiers de coopération à moyen terme.

Cet atelier restreint est la première étape d’un processus qui impliquera tour à tour les acteurs burkinabè et italiens et devrait aboutir à terme sur des accords de financement et de mise en œuvre de projets et programmes multisectoriels de coopération.
Initiée par l’Ambassade du Burkina Faso à Rome et co-organisée par l’Association "le Réseau" et la Fédération des Organisations des Bénévoles d’inspiration chrétienne présente en Italie (FOCSIV), la réunion a connu le soutien du Ministère italien des affaires étrangères, et a mobilisé pendant une journée une vingtaine de représentants d’ONGs, de collectivités communales et régionales, d’institutions universitaires et de réseaux d’entreprises du secteur privé, opérant au Burkina Faso.

Les participants ont salué l’initiative en confirmant sa pertinence parce qu’elle répond à leurs attentes. Ils se sont engagés à soutenir la réalisation des objectifs qui lui sont assignés. A cet effet, ils ont insisté pour la tenue d’un prochain atelier au mois de mai prochain avec un public plus large, qui aura pour objectif d’approfondir l’analyse des actions, des résultats et des contraintes des interventions italiennes au Burkina Faso afin d’inspirer des propositions sur de nouvelles pistes de coopération.

C’est avec un sentiment de satisfaction et de gratitude à l’endroit de tous les participants pour leur forte adhésion à cette initiative, que l’Ambassadeur Joséphine Ouédraogo a clos le premier atelier de concertation pour le renforcement de la coopération entre l’Italie et le Burkina Faso.

Léonard SANDWIDI
Service Presse/Ambassade du Burkina Faso à Rome

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération franco-burkinabè : Le président du Faso en visite officielle à Paris
Institut 2iE : « Un outil précieux au service du développement socio-économique de notre continent » (président tchadien Idriss Déby Itno)
Coopération : « Le Burkina et le Maroc se sont accordés à supprimer la formalité du visa à leurs ressortissants respectifs » (Farhat Bouazza, ambassadeur du Maroc)
Coopération sino-burkinabè : Séjour instructif pour 29 journalistes à Pékin
Une demi-douzaine de recommandations pour promouvoir l’industrie extractive dans les Etats membres de la CEDEAO
Interdiction des armes chimiques : Le Burkina veut créer un centre de compétence
Relations sino-burkinabè : Bilan satisfaisant après six mois de coopération
Coopération : Bientôt l’ouverture de la chancellerie du Burkina à Pékin
Programme d’investissements prioritaires du G5 Sahel : Partenaires et bailleurs de fonds ont délié le cordon de la bourse !
Espace G5 Sahel : La parole à la jeunesse des pays membres
Sécurité transsaharienne : Les parlements du G5 Sahel renforcent leur coopération
UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social examine l’égalité en milieu professionnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés