Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Nicole OUEDRAOGO • mercredi 21 février 2018 à 23h58min
Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le  continent africain

L’Organisation des peuples africains- Burkina Faso (OPA-BF). C’est le dernier né de la scène politique burkinabè, qui a été présenté ce mercredi 21 février 2018. A l’origine de ce parti qui prône la création des Etats-Unis d’Afrique, des « patriotes burkinabè anti-impérialistes, qui ont des convictions révolutionnaires ». Le nouveau parti entend travailler à l’édification d’une société nouvelle, débarrassée de l’injustice sociale et de la domination impérialiste.

‘’L’Afrique aux africains, le marché africain aux africains, les richesses africaines aux africains ‘’ c’est ce que réclament les militants du l’OPA-BF. A la tête de cette nouvelle organisation qui se réclame déjà de l’opposition, Me Ambroise Farama, un ancien militant de l’Union pour la renaissance/ Parti sankariste (UNIR-PS). ‘’Nous ne nous reconnaissons pas dans le système de gouvernance actuelle. Nous sommes de l’opposition et nous l’assumons entièrement » a déclaré le président de l’OPA-BF.
A en croire les dirigeants du parti, 58 années après son indépendance, le Burkina Faso, à l’instar des autres pays africains, est resté une société néocoloniale. Le néocolonialisme ayant succédé au colonialisme, l’OPA-BF entend venir à bout de ce système et de ses « valets locaux », en se fondant sur le néopanafricanisme. L’objectif étant de créer les Etats-Unis d’Afrique, dont le Burkina ne sera que l’un des Etats fédérés.

Et pour cela, l’OPA-BF souhaite faire table rase du passé et mettre en place un système authentique en l’Afrique et au Burkina. Si cela peut paraitre utopique, Ambroise Farama soutient : « Nos devanciers ont créé dans les années 1960, un mouvement panafricain qui leur a permis de venir à bout de la colonisation. Depuis 1960 à nos jours, nous continuons de parler de ce système colonial, mais personne ne propose quelque chose de fondamental pour s’attaquer à ce système. Nous avons osé, on peut nous prendre au mot, mais nous disons, que l’avenir nous donnera sans doute raison ».

‘’ Nous avons plus à perdre en politique qu’à gagner’’

Clamant qu’il n’est plus question de s’enfermer dans une camisole de « sankarisme » mais d’aller au-delà, en poursuivant les idéaux du père de la révolution burkinabè, Ambroise Farama et ses camarades martèlent « Ce que nous prônons, les Burkinabè peuvent nous regarder individuellement et collectivement, personne d’entre nous n’a déjà trahi ces valeurs. On doit accorder le bénéfice du crédit à ceux-là qui n’ont pas encore gouverné, à ceux là qui portent des garanties de vérité et de probité pour notre pays ». Puis de renchérir : « Nous n’avons pas besoin de créer un parti politique pour rejoindre l’opposition pour espérer avoir des dossiers judiciaires en vue de nourrir nos familles ; bien au contraire, je pense que nous avons plus en perdre en politique qu’à gagner. C’est au pied du mur qu’on nous jugera ».

A la conquête du pouvoir…..

Si la révolution de l’OPA-BF ne s’attaque pas à un parti, encore moins à un président, le nouveau bébé qui dit lutter contre un système, envisage la conquête du pouvoir. Ainsi, le premier chantier du parti sera son implantation sur toute l’étendue du territoire national, suivi de la formation de ses militants. A ce sujet, notons que lors du congrès constitutif de l’organisation le 11 février dernier, la Convergence pour la démocratie sociale (CDS), a matérialisé sa dissolution et l’OPA-BF compte déjà dans ses rangs, le SG de la CDS, Ernest Compaoré, qui occupe le même poste au sein du parti. « Nous avons analysé le contexte national et international, et nous avons dit qu’on pouvait construire quelque chose de nouveau » a dit Ambroise Farama. Parmi les figures connues de cette nouvelle organisation, on note la présence de Mahamadi Sawadogo, un ex militant de l’UNIR /PS.

Ce parti qui veut réinventer l’avenir est symbolisé par un phoenix de couleur rouge et blanc qui prend son envol à partir du Burkina, pour répandre la renaissance africaine sur tout le continent.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 février 2018 à 23:30, par Nomwendé En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Félicitations. Je sens l’éloquence et la clarté de Feu Camarade Thomas SANKARA dans votre déclaration liminaire. Bon vent à OPA.

    Répondre à ce message

    • Le 22 février 2018 à 11:23, par PIONG YANG En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

      Dommage Nomwendé . C’est un parti d’idéologue naïfs et aventureux. J’aime que les ligne bougent et qu’on ose.mais pas dans un saut dans le vide. L’unité africaine ne se fera pas comme vous l’imaginez. Non. Sankara l’a compris quant il appelais ses paires à l’union d’action. Même si nous supprimons les frontières aujourd’hui même, tant que nous ne gagnons pas le combat contre la corruption, le népotisme, les détournements et les injustices sociales, nous n’irons nul part d’ici 100 anS. Le secret pour aller à l’union, c’est que chaque pays règle d’abord ces cas là avec efficacité.

      Répondre à ce message

    • Le 22 février 2018 à 21:54, par RV En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

      Aucun continent n’a pu fédérer tous ces États !
      Soyons raisonnables et réalistes.
      Essayons de federer l’UEMOA. Ce serait déjà un grand pas !
      OPA n’est pas une nouveauté car le Burkina compte beaucoup de parti panafricain.

      Répondre à ce message

  • Le 21 février 2018 à 23:34, par Nomwendé En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Félicitations ! "Osons inventer l’avenir." Bon vent à OPA !

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 07:09, par Loblo En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    J’y adhère tout de suite et maintenant. Dites moi où aller pour prendre la carte ?
    Je fais confiance à maître FARAMA.

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 07:44, par YAMITIORE En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Bien venu Maitre la jeunesse consciente, révolutionnaire, intère vous votera en 2020 INCHA ALLAH vous avez bien fait de quitter l’unir-ps qui n’a pas su incarner les valeurs de notre cher président THOMAS SANKARA que des criminels de la trempe compaoré blaise et compagnie qui sont actuellement au pouvoir. J’invite le Ministre Tahirou BARRY a vous rejoindre ou bien je vous invite aussi à le voir afin de vous unir et faire front en 2020 Car nous voulons une nouvelle classe politique avec politiciens honnete, sincère et intègre L’actuelle classe politique est très vieillissante elle ne pourra plus faire quelque chose de bon Du courage
    DIEU vous accompagne

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 08:13, par joel ouedraogo En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Merci maître fofana , pour cette clairvoyance , je suis convaincu que la bénédiction de tout le peuple épris de paix , et de justice vous soutiendra , et feux sankara vous écoute , mon souhait est que vous garder cette détermination le seul combat contre l’impérialiste et ces valets locaux , et surtout faire une table rase de tout ceux qui ce passe actuellement au Burkina , et ce lancer pour des chantiers nouveau car notre pays souffre , et pour cause , des règlement de comptes , soyons unis comme la dit ( MARLEY ) l’AFRIQUE UNISSEZ VOUS )

    Je voudrais avoir les cordonner de ce partis enfin de demander mon adhésion .
    Joel depuis Nice 00336201411281

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 08:13, par Desperado En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Je vois « Songui Managré » Ernest Compaore de la CDS de Valère Somé à coté. Est-ce que cela veut dire que la CDS qui a évolué ainsi ou c’est quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 08:28, par le vigilant En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Valère somé est mort pour une seconde fois. on vient de liquider son parti la CDS et prendre une direction contraire à ses idéaux... Quand on a été incapable de faire se élire comme député ou simple conseillé dans sa commune , c’est pas en créant un pseudo-parti qu’on peut faire quelque chose.. juste pour faire du marchandage politique... vous manquez de vision....il parait votre congrès s’est tenu dans une opacité totale comme OPA...huun

    Répondre à ce message

    • Le 22 février 2018 à 10:13, par Boinzem En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

      Je croyais être le seul à avoir votre vision critique de cette initiative. Il fallait s’y attendre Maitre Farama est allé à l’école de Maitre Sankara Beneribo. On le voyait venir car il maintenant sur tous les fronts. Mais tout de même, il aurait pu choisir un nom moins explicite pour son parti. OPA !!!! Ce sigle OPA a une signification dans le monde des affaires. L’OPA est une Offre Publique d’Achat. C’est une offre d’acquisition payable au comptant, à un prix donné, du capital d’une entreprise cible. Les offres publiques peuvent être de plusieurs types : offre publique d’achat (OPA) pour un paiement en numéraire, offre publique d’échange (OPE) pour un paiement en titres, offre publique mixte pour un paiement en numéraire et en titres, offre publique alternative pour un paiement en numéraire ou en titres. Dans tous les cas, il y a un paiement à faire.

      Avec son OPA, Maitre Farama ne fait pas mystère de ses intentions. Maitre Farama lance un OPA sur le BF. Soit c’est lui-même il va vendre, soit c’est le pays il veut vendre. Dommage pour lui, les ainés ont déjà tout vendu. Comme tous ceux ont animé l’inssurection, est-ce qu’il se positionne pour entrer dans les marchandages politiciens ? Il a inventé son machin pour se faire acheter au plus offrant en argent ou pour avoir un titre à savoir un poste ministériel ou que sais-je encore ?

      Sur le plan idéologique, on ne peut faire du SANKARA sans Thomas SANKARA. Même SANKARA Bénèribo a compris que le fait de porter le nom ne suffit pas. Thomas SANKARA incarnait des valeurs de renoncement et de sacrifices de soi que personne ne peut aujourd’hui appliquer. A moins de mettre d’avoir en forme l’idéologie sankariste pour dire en quoi consiste vraiment la vision politique promue.

      Répondre à ce message

      • Le 22 février 2018 à 14:25, par Lyno En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

        Vous ne dites rien de pertinent si ce n’est diffammer.
        Le Burkina et l’Afrique n’a cure de cette intoxication morbide.
        Me FARAMA Ambroise, a toujours servi ce pays avec les dons, les talents et les moyens que Dieu lui a donné par le biais de sa brillante carrière d’avocat.
        Si vous ne le connaissez pas ce n’est pas grave, si vous ne comprenez pas la vision actuelle du parti ce n’est tout aussi pas grave.
        Le plus grave c’est refuser de le connaitre, ni de connaitre mieux le parti naissant.
        Merci pour vos observations pertinentes.

        Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 08:55, par nabakiba En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Mes amis l’OPA, l’idéologie que vous prônez est très bien mais le contexte actuel
    de la démocratie , on va très difficilement épouser votre pensée, déjà votre patron dit que le pouvoir peut être pris même par la violence . Donc nous voyons déjà qu’il se trompe de période et de peuple en question. Ce qui est inquiétant c’est que c’est un avocat même qui voudrait inculquer une idée d’un pouvoir même par la violence. C’est grave !!!!!!!!!même très grave .

    Répondre à ce message

    • Le 22 février 2018 à 11:38, par Lyno En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

      L’idée exprimé par Me FARAMA Ambroise est claire et sans ambage, rien de grand ne peut se construire sans sacrifice. Toutes les nations dévéllopés qui nous opprime l’ont expérimenté et ont parachuté sur la démocratie comme modèle de gouvernance.
      Afin d’assouvir leur sale bésogne en Afrique et de la ténir dans un état de précarité et de domination, ils nous impose tout système qui puissent nous empecher un jour de remettre en cause certaines pratiques.
      Vous l’aurez compris que si les fils dignes de ce pays n’avaient pas fait recours à la violence la dynastie COMPAORE se serait perpétué au pouvoir sous le couvert de la démocratie.
      Si des hommes bien averti des questions juridiques et politiques comme Me FARAMA Ambroise, laisse cette phrase c’est pour dire jusqu’ou ils sont décidé de méner le combat.
      La violence n’est l’arme première, mais il averti qu’elle n’est pas a exclure lorsque les intérets des peuples africains dont burkinabé seraient mis en mal.
      J’estime que l’idée est noble et très louable et mieux, nous devons resserrer les rangs apporter notre expertise afin qu’elle se positionne comme une vrai force neopanafricaine.

      Répondre à ce message

    • Le 22 février 2018 à 13:12, par Agir En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

      si toutes fois il prône la violence c’est qu’il est digne heritier de valère. la violence c’est l’ADN même des regimes totalitaristes dites revolutionnaires. c’est pas ce petit dictateur megalo à la petite semaine de thomas qui aurait dit le contraire

      Répondre à ce message

      • Le 22 février 2018 à 17:27, par KOBINABA En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

        Mr Agir d accord avec toi pour rejeter toute prise de pouvoir par la violence.Seulement je trouve exagere ta haine envers Sankara.Je suis convaincu que tu es un licencie de la revolution mais tout de meme.Les morts sous nos tropiques ont droit au respect.Bien que Megalo comme vous le pretendez lui au moins s est oublie dans le partage pour penser au plus grand nombre.Je ne doute pas que vous etes d un certain age et sauf respect je vous dirai que la haine n est pas bien pour la sante et le pardon grandit l Homme.

        Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 09:47, par somda Beyinir En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Félicitations Ambroise
    Enfin un homme politique qui ne va as se servir de la politique comme un fonds de commerce
    Reste intègre. ça va être dure mais tu réussira.
    Le Burkinabé ont besoins d’hommes politiques qui veulent vraiment servir le peuple et je pense que tu peux en faire parti.

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 09:54, par Kidevine@gmail.com En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Les idéologies de ce parti sont très nobles mais difficiles à appliquer à court terme car les pères fondateurs de l’unité africaine, tel Nkwame kruma....... ont trop soufferts pour la cause et récemment les révolutionnaires tels patrice lumumba, Thomas sankara,kadafi etc...en ont payé de leur vie ; espérons que cette fois -ci , s’agissant d’un parti politique et si ce genre de parti de la jeunesse naissait partout dans le continent africain,la lutte porterait ses fruits. Bon vent à ce parti ( OPA-BF).

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 10:03, par Inoussa sank En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    C’est vrai que l’Afrique a besoin de telles idées pour se pencher vers un bon avenir . en particulier, au Burkina Faso, d’autres ne partent pas aux urnes voté non seulement, pas pour accomplir leurs devoir de citoyenneté,mais quel sal putain de merde voté. En Afrique, près qu’en général ; nos chefs d’État personne n’est prête pour le développement du continent (près de 99,97%).je pense que avec ce qu’il dit Mnre Faramana pouvons-nous déjà espérer un bon avenir du BF l’Afrique en général. ( l’impérialisme ahba ,néocolonialisme ahba ,capitalisme américains ahba. Bon vent a l’OPA-BF

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 10:27, par Soleil82 En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Enfin, voici le parti pour lequel je voterai sans hesitation. Nous avons besoin d’independance réelle et de renouveau. Osons réinventer notre avenir basé sur des valeurs africaines propres. Ne nous faîtes pas rêver pour rien. Ne trahissez jamais cet idéal. Bon vent à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 10:33, par Nacoubala En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    DESPERADO VALERE NE PAS POUR UNE DEUXIEME FOI NON. OPA-BF C’EST SONT SOUHAIT AVANT SA MORT.
    DONC SI TU VEUX VIENS REJOINDRE OPA-BF PARTIE DE L’AVENIR .

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 11:11, par sylas En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Félicitation à l"opa-bf. Il faut comprendre qu’il n"ya pas de domaine où l’on s’est développé par la démocratie. La mentalité doit changer

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 12:00, par zongo En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Enfin nous avons la jeunesse qui ose,c est xa on attadait depuis belle lurette,c est comme il le dit ,il n y aura pas de salut pour nous burkinabé et africain si nous restons tjrs ds ce système de soi disant developpement conçu et vendu par les cerveaux des occidentaux,nous devons oser coute que coute tourner le dos a ces menteurs a ces charlatents d occidentaux pour tracer notre propre chemin de developpement avec nos propres valeurs burkinabé pour enfin inventer l avenir,personne ne detient le monopole du developpement,nous n avons pas a attendre que les autres viennent nous dire que cecì est bon,cela n est pas bon,c est finï toutes ces hypocrisies occidentales,
    beaucoup de courage les gars,on vous crois on vous suit,je suis deja un militant de Bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 12:12, par Bynahou En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Enfin un parti politique digne de représenter les masses populaires africaines dans leurs aspirations profondes. La jeunesse consciente est avec vous. Vivement une rupture avec l’administration coloniale encore présente en Afrique et ses préfets qui sont nos dirigeants actuels.
    Pour l’avenir de nos enfants, développons nous par nous même (Non au francs CFA, non au libéralisme sauvage, non à la france-afrique, non aux affairismes d’Etat au détriment des masses laborieuses).
    Bravo et bon vent à l’OPA !

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 12:15, par Toxda-sida En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Avec le pluralisme des partis politiques,on verra tout. Rien que du chantage. Houm ! comment un parti peut prétendre révolutionner tout un continent à ce XXIè siècle. La révolution de l’Afrique ne peut parvenir que par prise de conscience et changement de mentalité de nos dirigeants. Tant qu’il n’y aura pas une tournure décisive dans la pensée de nos présidents africains, la reforme tant voulue par tous (Etats unis d’Afrique) ne verra pas le jour.
    Chacun doit avoir à l’idée que diriger un pays c’est apporté sa pierre angulaire à son édification efficace et efficient et non piller ses richesses et tuer impunément ses fils et filles.
    Que Dieu bénisse l’Afrique. Amina

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 14:28, par Saw En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Félicitations à vous.
    Je suis partant pour votre parti qui met en avant les causes réelles du sous développement de notre continent. Je réside dans l’arrdt 2 de Ouaga.je vous attends pour militer.

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2018 à 16:32, par sidsomde En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Non,Non, Non votre logo est grave ! Pour un parti qui, enfin, dit haut ce que je pense bas, il ne faut pas d’un dragon rouge comme emblème ! On sent le diable !

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2018 à 10:54, par Real Situation En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Dites moi où je dois prendre ma carte d’adhésion ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2018 à 11:28, par Hien Lamoussa En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Maître, ce parti est vraiment né au moment oppotun, car on ne voit que des discours, sans aucune action préalable dans la scène politique Burkinabè.comment nous pourrions nous aider à étendre le parti en Afrique en particulier et dans le monde entier en général. Le Burkina n’est pas seulement le seul pays en Afrique et dans le monde à n’avoir que des démagogues et dinosures politiques quii ne pensent qu’à remplir leur porte-monnaie. Que l’OPA-BF atteigne son apposée quand son implantation sera effectuee dans une grande partie de la planète

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 09:35, par KOKOBO Ali En réponse à : Burkina : L’OPA-BF, ce parti qui veut révolutionner le continent africain

    Bonjour Camarades.

    Nul besoin de dire que je partage vos idéaux ; je voudrais appartenir à ce parti. Comment m’y affilier ?
    Ce parti est ce dont j’ai rêvé depuis des lustres et Dieu merci, il est enfin créé. J’aimerais pouvoir y consacrer toute ma vie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !
Burkina : 2020, c’est parti !
Situation nationale : Le CISAG constate que le président Roch Kaboré n’est pas aidé par ses proches
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou
Présidentielle de 2020 : Un « taureau » nommé Abdoulaye Soma dans l’arène !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés