Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

LEFASO.NET | Par Milaine Goretti Tiendrebeogo (stagiaire) • dimanche 11 février 2018 à 22h00min

Comment venir en aide aux populations burkinabè vivant dans les quartiers périphériques et urbains de la ville de Ouagadougou qui ont un grand besoin en eau potable ? Pour trouver une solution à cette préoccupation bien importante, le ministre en charge de l’eau Ambroise Niougou Ouédraogo avec ses collaborateurs ont rencontré le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba ce vendredi à Ouagadougou. A la sortie de cette rencontre, des propositions ont été faites afin de répondre aux besoins des populations concernées. Il s’agit entre autres de la mise en place des points d’injection d’eau au niveau de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) afin de renforcer le débit de l’eau et l’examen des phases en ce qui concerne la réalisation du projet Ziga II.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

Venir en aide aux populations vivant dans les zones périphériques et urbaines en approvisionnement en eau potable, c’est le défi que s’est fixé le ministère de l’eau et de l’assainissement. Il a tenu une rencontre avec le Premier ministre Paul Kaba Thiéba ce vendredi où il a été question de trouver des solutions afin de répondre aux besoins en eau potable de ces différentes localités dans le besoin. Ainsi donc, à la sortie de cette rencontre, de nombreuses préoccupations ont été soulevées.

Il s’agit entre autres selon le ministre en charge de l’eau Ambroise Ouédraogo :

• De la réalisation de quarante-trois forages actuellement à un taux d’exécution de 42% ;
• De l’examen des phases restantes pour la réalisation du projet de Ziga II dont la première phase est planifiée jusqu’en fin 2018 et la dernière phase en fin 2019 qui vont se concrétiser par la finition de deux châteaux d’eau ;
• De la mise en place d’un réseau de canalisation d’environ cinq mille deux cent kilomètres ;
• De la réalisation au niveau de l’ONEA, des points d’injection d’eau afin de renforcer le débit de l’eau ;

A l’en croire, ces différents dispositifs qui sont en cours de réalisation permettront aux populations de pouvoir un tant soit peu avoir de l’eau potable.

JPEG - 64.9 ko
le premier ministre Paul Kaba Thiéba au cours de la rencontre

Cependant, force est de constater plusieurs difficultés qui ne jouent pas en faveur de la réalisation de ces différentes infrastructures. « Nous sommes engagés sur l’exécution de quarante-trois forages dans les quartiers périphériques avec un taux d’exécution de 42%. Je peux vous expliquer pourquoi ces forages ont des difficultés à être atteints. C’est parce que dans la ville de Ouagadougou, à cause des problèmes de géologie, on n’a pas de l’eau partout dans la ville. Nous avons des forages qui font seize mètres cubes et nous avons des forages qui font zéro mètres cubes donc il faut effectivement résoudre ce problème ». Explique le ministre en charge de l’eau. A l’en croire, le manque d’eau dans certaines localités de la ville de Ouagadougou constitue une entrave à l’exécution de ces forages.

JPEG - 70.5 ko
Le ministre en charge de l’eau en compagnie de ses collaborateurs

En ce qui concerne l’exécution des points d’injection d’eau, le ministre en charge de l’eau a également relevé entre autres obstacles rencontrées qui selon lui, réduisent le taux d’avancement de certains projets. Il s’agit entre autres des zones qui ne possèdent pas assez d’énergie compte tenu de l’absence de la Société nationale d’électricité dans ces localités. « Nous sommes obligés de mettre de l’énergie solaire, c’est beaucoup plus cher. Avec le budget disponible, il n’est pas sûr de pouvoir réaliser le nombre de forages prédits à cause des zones non accessibles à l’énergie » a laissé entendre Ambroise Ouédraogo.

Cependant, malgré toutes ses contraintes énumérées, le ministre en charge de l’eau affirme pouvoir résoudre ce cauchemar que vivent les habitants des zones en matière d’eau potable. « Nous pensons que probablement quand nous finirons de mettre en œuvre le barrage Ziga II, ce sera la fin des pénuries d’eau à Ouagadougou et théoriquement c’est pour échéance jusqu’à 2030 » a déclaré Ambroise Ouédraogo, ministre en charge de l’eau et de l’assainissement.

Milaine Goretti Tiendrebeogo (stagiaire)
Le faso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 février à 14:57, par adama
    En réponse à : Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

    Mais Ambroise c’est un plaisantin, avec ce type le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement est en net recul. Tout le monde le connait dans la boîte. Moi je dis un Ministre doit penser toujours à son pays. Evitez surtout de dire : Ambroise a dit ceci ou Ambroise a dit cela, ça nous fait rire. "Croyez toujours en ce que vous faites et vous réussirez" mais je ne crois pas que ce soit le cas. Pour moi le fait d’être retraité n’a rien à voir car nous avons des retraités qui bossent, c’est le cas de Jacob et ça marche.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 20:03, par Un vigilent
    En réponse à : Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

    Mon cher adama c’est de la jalousie et la medisance pure car Ambroise est tout sauf d’être traité d’ incompétent ou de menteur.tu le critique sans même le connaître. Je le connais depuis l’EIER,ensuite à l’amvs au sourou avec le premier périmètre 50ha debe,ensuite comme DGGR et maintenant ministre de l’eau.c’est un bosseur compétent et expérimenté et personne au ministère ne peut soutenir le contraire.tu peux critiquer sa moralité mais pas ses capacités. Ambroise connais à fonds le ministère et à un puissant carrêt d’adresses si fait qu’il n’à pas tâtonner lorsqu’il a été nommé. Francis bougahire actuellement a la bad a abidjan est le second qui peut diriger efficacement ce ministère très compliqué .il ne s’agit seulement d’être ministre mais il faut une connaissance fine du secteur de l’eau et des partenaires importants.

    Répondre à ce message

    • Le 11 février à 07:35, par Sid Pa Yii
      En réponse à : Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

      Deux éléments vrais dans tes propos : la moralité d’Ambroise et la capacité de Bougairé à diriger le ministère. Sauf que la moralité déteint sur les compétences : biennale eau(une vraie catastrophe car les études ont été bâclées) et même le projet soum. Parles nous de son passage à la DGHA où il a coopté son actuel DGIRH qui était au garage pour des faits gravissimes au Sourou....Pire il était PCA lors de la liquidation organisée et planifiée de l’ONBAH après celle de l’ONPF....webmaster tu peux faire des recherches pour comprendre mais laisses passer mon post !

      Répondre à ce message

  • Le 11 février à 11:52, par Amadoum
    En réponse à : Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

    Le ministre semble avoir decrit et explique le probleme qui est : nous avons un probleme d’eau dans les quartiers peripheriques de Ouagadougou. Nous savions et savons cela, car nous le vivons. Nous voulons des propositions de solution avec DATES. Au lieu de nous parler de la difference en qualite des forages.
    Une goutte d’eau, d’ou qu’elle vienne, est une goutte d’eau. Les details que le ministre nous donne sont importants et c’est bien de les savoirs, mais n’ont de sens et d’utilite que pour les technocrates et les techniciens de l’hydraulique.

    L’oeuf ou la poule ? Le ministre dans ses declarations le semble aussi nous mettre devans le paradoxe de l’oeuf et de la poule quand il parle des difficultes causees par le manque d’energie. Ces solutions ne seront-elles pas obseletes en 2030 ?

    Que devons-nous faire maintenant ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 février à 07:53, par Zerbo Mathias
    En réponse à : Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

    Il ya peu de nos gouvernants actuels qui connaissent l’histoire de ce pays et plus particulièrement celle de Faso fani
    Allez demander (paix à son âme ) lorsqu’il a tenu mordicus à installer cette unité en comptant sur le barrage de salbisgo à quelques encablures de la ville de Koudougou
    Résultat :Chaque année à partir du mois de mars on louait une brigade d’au moins 50 camions citerne à La TRANSAFRICAINE (ancêtre de SNTB) pour aller chercher l’eau à la Volta Noire (actuel fleuve Mouhoun) et cela durait jusqu’au mois de mai
    Ensuite intervenait un congé annuel pour 98% du personnel (les 2%)assuraient les affaires courantes dont la révision des machines
    La reprise normale du travail s’opérait que lorsque la saison des pluies s’était installée avec la crue du barrage de salbisgo
    C’est peut être l’un des facteurs qui rendait l’usine peu rentable avec des charges liées au mauvais choix du site d’implantation
    Conclusion une usine de textile ça pompe énormément d’eau
    Aussi pour éviter un déplacement de la population de Ouaga à cause d’une pénurie d’eau installez cette usine partout où vous voulez mais pas à Ouaga

    Répondre à ce message

  • Le 12 février à 08:19, par Le Zongale
    En réponse à : Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

    C’est le même programme qui devait être exécuté depuis 2017. C’est vraiment étonnant que les difficultés n’aient pas trouvé de solution. Franchement que ces solution viennent afin qu’à Yagma nous puissions enfin avoir la source de vie dans nos domiciles. Courage à vous Monsieur le Ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 12 février à 14:12, par Bravetchê
    En réponse à : Pénurie d’eau à Ouagadougou : Le ministre Ambroise Ouedraogo promet une réponse efficace au problème

    Pr une fois on parle de problème sérieux. Vs savez l eau c est la vie mieux encore une source de vie.je salue cette politique pr en finir définitivement ce problème d eau dans notre capitale et tous les autres régions. Cher gouvernement ns avions pas à faire plaisir aux autres prtant ns savons la réalité. De très bel projets construire des infrastructures ui mais je vs prie que la priorité soit la résolution de manque d eau. Salutation

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés