Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Union pour la renaissance, parti sankariste : Le plenum du bureau politique satisfait de la reconduction de ses deux ministres

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 6 février 2018 à 23h54min
Union pour la renaissance, parti sankariste : Le plenum du bureau politique satisfait de la reconduction de ses deux ministres

Ceci est un communiqué de presse du plenum du bureau politique national (BPN) de l’Union pour la renaissance, parti sankariste (UNIR/ PS) tenu ce 3 février 2018.

Le samedi 03 février 2018 s’est tenu au siège de l’Autorité de Développement Intégrée de la région du Liptako-Gourma (ALG) à Ouagadougou le plénum ordinaire du Bureau Politique National (BPN) de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) autour de l’ordre du jour suivant :

1. Bilan des activités du SEN après une année de fonctionnement,
2. Informations et divers.

Le plénum a enregistré la présence effective des membres du Secrétariat Exécutif National (SEN), des coordonnateurs régionaux, des présidents et représentants des fédérations provinciales, des présidents des Commissions spécialisées, des présidents des Coordinations spécifiques ainsi que des Commissaires aux comptes.
Après le mot introductif du camarade Bénéwendé S. SANKARA, Président du Bureau Politique National, les travaux du plénum ont débuté aux environs de dix(10) heures par la présentation du rapport du SEN.

Le Camarade Dr Adama DERA, Secrétaire Général du parti, a présenté au BPN l’ensemble des activités menées depuis le dernier congrès du parti tenu en janvier 2017. On retiendra entre autres les activités ci-après : Le renouvellement des structures, plusieurs activités de formation au profit des femmes et des jeunes ; la commémoration du 08 mars 2017, journée internationale de la Femme ; la participation à la reprise des élections municipales complémentaires dans certaines communes ; la commémoration du 04 août, anniversaire de la Révolution d’août ; la commémoration du 15 octobre, date anniversaire de l’assassinat crapuleux du Camarade Président Thomas SANKARA ;l’organisation de la première Conférence des cadres tenue à Fada NGourma ; la mise en place de la Coordination nationale des Femmes, sans oublier les activités organisées dans le cadre de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle.

Par ailleurs, suite à une défaillance de certains camarades nommés à des postes de responsabilité, observée principalement au niveau de deux (2) coordinations régionales que sont le Centre Est et les Hauts Bassins, le SEN a estimé nécessaire de procéder au remplacement des camarades précédemment nommés. Ainsi, le SEN a procédé au réaménagement comme suit :

- le camarade Siaka BARRO Coordonnateur des Hauts Bassins en remplacement de COULIBALY Samadou démissionnaire ;

- la camarade Sabine MINOUNGOU Coordonnatrice du Centre-Est en remplacement du camarade Daouda DIALLO.

Et, conformément aux dispositions de l’article 132 du règlement intérieur de l’UNIR/PS, le camarade Dr Harouna DORO est nommé Commissaire politique en remplacement de COULIBALY Samadou démissionnaire

Intervenant tour à tour, les participants ont félicité le SEN pour la clarté du rapport présenté et l’ensemble des activités menées.

Statuant sur le renouvellement des structures, le BPN a invité le SEN à accélérer le travail pour une meilleure exécution des activités sur le terrain.

Le BPN s’est dit satisfait de l’organisation de la Conférence des Cadres du parti, tenue à Fada N’Gourma le 04 août 2017, activité qui a permis de mobiliser et rassembler les cadres autour des idéaux du parti.

Il a encouragé le SEN à continuer ce travail de mobilisation et de valorisation de nos forces en organisant également la Conférence des Elus.

Se prononçant sur les différentes formations axées sur la gestion administrative et le lobbying, organisées au profit des femmes et des jeunes, le BPN a félicité le SEN pour cette initiative.
Il l’a invité à explorer les possibilités de formations professionnelles afin de favoriser l’auto emploi des femmes et des jeunes pour leur autonomisation.

Examinant la participation des militants aux activités du parti, le BPN a invité tous les membres à une plus grande participation en vue du renforcement de la position du parti sur l’échiquier politique national pour de nouvelles conquêtes.

A cet titre, le BPN exhorte l’UNIR/PS à jouer pleinement sa participation dans le renforcement et la cohésion de l’action de l’APMP et celle du gouvernement pour le succès du PNDES

Le BPN a aussi félicité le SEN pour la commémoration du 15 octobre 2017 qui a pris en compte les trois (3) grands révolutionnaires que sont LENINE, CHE GUEVARA et THOMAS SANKARA.
Il l’exhorte à continuer ce travail de vulgarisation de la pensée révolutionnaire à travers l’organisation effective de séminaires, d’ateliers de formation ainsi que par tout autre moyen pouvant y contribuer.

Se prononçant sur la situation nationale, le BPN a félicité le gouvernement et les syndicats de l’Education pour leur maturité et leur engagement pour un meilleur avenir de l’Education au Burkina Faso. De même, il invite tous les burkinabé à privilégier le dialogue pour la résolution des différents conflits. Aussi, le BPN a salué l’esprit de patriotisme qui a toujours animé le monde syndical, qui a su chaque fois concilier les intérêts fondamentaux des travailleurs et ceux du peuple tout entier.

Le BPN félicite la reconduction de nos deux ministres à l’issue de ce récent remaniement ministériel. Ainsi, le BPN exprime ses remerciements au Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré et le Premier Ministre, son Excellence Paul Kaba Thiéba pour la confiance faite aux camarades Soummanogo Koutou et Nestor Batio Bassière.

Par conséquent, le BPN invite le nouveau gouvernement à être plus efficace afin de répondre au mieux aux aspirations du Peuple burkinabè.

En outre, le BPN déplore la situation d’insécurité que vit notre pays. De ce fait, le BPN exhorte les autorités burkinabè à renforcer davantage les dispositifs sécuritaires, à prendre des mesures fortes et à collaborer avec les pays de la sous-région pour faire barrage à la menace terroriste.

Enfin, le BPN salue et encourage nos forces de l’ordre et de sécurité qui opèrent avec bravoure, détermination, professionnalisme et patriotisme sur toute l’étendue du territoire national pour vaincre les forces du mal.

Débuté aux environs de 10 heures, le Plénum du BPN a clos ses travaux à 15h10, après avoir souhaité une très bonne année 2018 à l’ensemble du peuple burkinabè et aux militants de l’UNIR/PS en particulier.

Avec le Peuple, Victoire !
Fait à Ouagadougou, le 03 février 2018

Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général

Dr Adama DERA
Officier de l’Ordre National

Messages

  • Qu’est devenu votre slogan "Pas un pas sans le peuple" ? vous qui avez rejoint armes et bagage le MPP.

    • Mais c’est le peuple qu’ils ont rejoins sinon à défaut ça serait le cdp. Je félicite l’unirps car leur alliance est bien respectée contrairement au paren.

    • CES BOURGEOIS MILLIARDAIRES ONT VENDU LA MEMOIRE DE THOMS SANK A VIL PRIX MAIS ILS LE PAIERONT CACH.
      QUE MADAME SANKARA CHANGE D’AVOCAT !!!

  • Voici un parti clairvoyant sachant qu’après la bagarre (insurrection) il faut savoir se discipliner et travailler pour le bien du pays !

  • Je serai satisfait d’avoir votre bilan sur l’impact de vos deux ministres dans le développement du Burkina. La reconduction n’est pas synonyme de réussite sinon PKT ne serait plus PM. 
    La réconciliation entre le MPP et le CDP est pour très très bientôt. On verra où vous serez !?

  • Ha ! la politique reste ce qu’elle a toujours été : l’interêt personnel, rien que l’interêt personnel ! c’est décevant !

  • SIGOUDOUEN, n’est ce pas que le MPP est avec le peuple ?

  • vous etes fort unir/ps.Plaise au tout puissant que le pays sort renforcé.

  • Ce parti va disparaître aux prochaines élections s’il ne travaille pas à remobiliser ses troupes au lieu de se complaire dans les postes donnés par le MPP. Les 05 postes de députés lors des législatives de 2015 risquent d’être le plafond et la décente au enfer sera en 2020. Pour ma part, je conseille aux jeunes militants de ce parti de voir loin et de se lever pour travailler sur le terrain avec les idées sakaristes et d’abandonner la veille classe sankariste arrivée à bout de souffle et dont personne n’y croit encore.
    Conseil gratuit et résultat en 2020 pour le constat.

  • Ceux qui nourrissent de funestes projets à l’encontre de l’UNIR/PS en ont eu pour leur compte. Ils s’attendaient à ce que le parti perde ses fauteuils ministériels pour qu’ils ricanent avec leur gueule puante comme le derrière de BOUKI L’hyène. Seulement ils ont oublié que ce parti a une idéologie, une ligne directrice clair et sait à quel moment il faut sauver la république.Certains auraient aimé voir l’UNIR/PS s’assoir à coté de certains partis que je ne souhaiterais pas nommer pour respect mon intelligence. l’UNIR/PS n’est pas créer pour satisfaire la libido politique de certains politiciens en voie de disparition naturelle.

  • Jémeré q vs analysé lé chose avt d prdre lé engagma sinon vs riské d tomb ds 1 trou k persone n poura vs sové apré

  • Depuis la formation du premier gouvernement du MPP en début 2016 avec l’entrée en son sein de l’UNIR/PS et du PAREN, j’ai compris que l’escroquerie politique est devenue le meilleur commerce qui rapporte gros au BURKINA FASO . L’entrée de Mr SANGO ABOUBACAR au gouvernement PKT III en est une autre preuve édifiante . On crie comme des putois contre le pouvoir en place juste pour ce faire remarquer ,et dès qu’on vous présente un poste de ministre ou de président d’institution ,hop on oublie 120 à l’heure ,les grands principes moraux ,les convictions politiques personnelles et autres valeurs nobles que l’on prétendait défendre . Ah que c’est dégoutant le comportement de certains hommes politiques ou plutôt de certains politiciens et responsables de la société civile. POUAH . Quelle AFRIQUE de merde .

    • Dommage Internaute Donald Trump, tu réfléchis comme le vrai Donald Trump. Tu n’avais pas compris la politique du lèves-toi je m’y installe ? Même les syndicalistes de la CNSE et Bassolma Bazié qui se battent, c’est pourquoi ? C’est pour la soupe perdue ou à conquérir ? Malheureusement les militants disent que c’est pour leurs intérêts. Tous des béotiens. Quand j’ai écrit que Bassolma Bazié et Sango Abdul Karim sont des fanfarons qui cherchent le nom et la soupe, j’ai des enseignants qui m’ont assailli d’injures mais qui vivra verra. Ce sont gens qui bavardent seulement mais à les regarder, ils ne peuvent rien apporter en développement au pays mieux que cette équipe gouvernemental. Je souhaites très vivement qu’ils me prouvent le contraire.

  • Mais mon cher SIDNABA, nous sommes sur la même longueur et avons tous les deux réfléchi comme le vrai Donald Trump . Donc acte .

  • C’est ce qu’on appelle un parachutage sans le peuple. Le Sankarisme s’est évanoui dans les panses de certains commerçants politiques. C’est devenu un fonds de commerce. Quand on voit un Benewende assis silencieux face à tous ces détournements de fonds, ces lois de passations de marchés publics gré à gré, on ne peut qu’être déçu. Mais bref... L’UNIR/PS est adossé sur un chateau de cartes (MPP) en attendant l’effondrement en 2020.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Front patriotique pour le renouveau (FPR) : Un point de presse à Djibo pour encourager les populations locales (1)
Situation nationale : « Leur PNDES n’est qu’un fiasco, un pétard mouillé », mate Eddie Komboïgo
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés