Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

CIL : « Campagne de sensibilisation des élèves du lycée Excelle 2000 sur la protection des données à caractère personnel »

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • dimanche 28 janvier 2018 à 09h30min
CIL : « Campagne de sensibilisation des élèves du lycée Excelle 2000 sur la protection des données à caractère personnel »

La commission de l’informatique et des libertés (CIL) a organisé, ce samedi 27 janvier 2018 à Ouagadougou, une campagne de sensibilisation sur la protection des données à caractère personnel. C’est une campagne qui permettra aux élèves de cet établissement de comprendre et de connaitre tous les risques liés à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Dans le cadre de la célébration de sa 12e édition de la journée internationale de protection des données personnelles, la commission de l’informatique et des libertés (CIL) a lancé ses activités de sensibilisation ce samedi 27 janvier 2018 à Ouagadougou. A l’occasion de cette activité, les élèves du lycée privé Excelle 2000 ont été en effet sensibilisés sur les risques liés à l’utilisation de l’internet, des réseaux sociaux et des technologies de l’information et de la communication (TIC) de façon générale.

Au cours de cette journée, ceux-ci ont suivi des spectacles et des projections mettant en exergue les avantages et les inconvénients liés à l’utilisation de toutes de ces TIC. Un fait qui a été bien accueilli et apprécié par le premier responsable dudit lycée, M. Arouna Compaoré. Car selon lui, les règlements intérieurs de l’école interdisent l’usage du téléphone dans l’établissement mais cela reste toujours compliquer pour les surveillants.

Aissetou Compaoré, élève en quatrième au lycée privé Excelle 2000

C’est donc pour cela que la campagne permettra à cet effet aux élèves de comprendre la nécessité des TIC et surtout leur bon usage. Une idée qui a de ce fait été partagée par une de ses élèves de quatrième, Mlle Aïssetou Compaoré. Pour cette dernière, cette campagne de sensibilisation l’a permis de comprendre les dangers liés à l’utilisation des TIC. Et pour cela, celle-ci a affirmé qu’à l’issu de cette formation, elle ne publiera plus de photos sur les réseaux sociaux et évitera aussi d’aller sur certains sites. Et pour terminer, Aïssetou Compaoré a laissée entendre qu’elle sensibilisera ses frères et sœurs sur les risques aux TIC.

M. Ahmed Ouédraogo, SG de la CIL

Quand au SG de la CIL, M. Ahmed Ouédraogo, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) au niveau des jeunes et surtout en milieu scolaire est un véritable problème. « C’est pour cela que chaque 28 janvier de l’année, la CIL lance ses activités de sensibilisation dans les établissements afin de montrer les effets néfastes de l’utilisation de ces TIC ».

M. Arouna Compaoré, Senseur du lycée privé Excelle 2000

Et pour ce faire, le lycée Excelle 2000 a été donc choisi pour être le premier lycée sensibilisé et à la suite de cette campagne, plusieurs autres actions se dérouleront, a-t-il indiqué. Selon lui, après plus d’une dizaine d’années de sensibilisation, il y a certes des secteurs où la question est bien perçue mais il reste encore beaucoup à faire dans d’autres secteurs afin de sensibiliser tous les citoyens. Pour ce qui est du bilan de toutes ces campagnes de sensibilisation, le SG de la CIL a montré qu’il y a une étude qui est en train d’être menée afin de vérifier l’impact réel de ces actions.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Messages

  • Que de sensibilisation pendant une dizaine d’années ! et ça continue ! sensibiliser toute la population ! ça veut dire quoi exactement ?
    90% de la population n’a même pas d’ordinateur ou ne sait pas ce que c’est !
    c’est à croire que cette structure n’a aucun autre programme ! aucune vision !
    encore une structure budgétivore à classer parmi tant d’autres !
    une simple direction au sein du ministère compétent pourrait très bien faire ce travail !
    Il est grand temps de rationnaliser notre Administration publique !
    Nous n’avons pas beaucoup de ressources ! c’est bien connu
    le Haut Conseil de l’Administration devrait ajouter à ses termes de référence " la rationalisation de l’Administration publique" trop de structures budgétivores !
    ce n’est pas parce que des structures existent dans d’autres pays que nous devons avoir forcément les mêmes. Nous devons faire les choses en fonction de nos moyens !

    • La loi portant protection des données personnelles s’applique entre autres, aux responsables de traitement et sous traitants de bases de données, qui manipulent chaque jour d’énormes fichiers qui peuvent être souvent très sensibles. Or, qui sait combien de nos données font l’objet de surveillance massive, de piratage, de transferts illégaux, d’exploitation à d’autres fins... Convenez avec nous que les citoyens doivent savoir qu’ils ont des droits et quels sont ces droits, afin de pouvoir se protéger d’éventuelles attaques cyber criminelles ; vice versa, les contrevenants aux dispositions de la loi doivent savoir qu’ils s’exposent à des sanctions en agissant de telle ou telle manière.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Agence nationale de sécurité des systèmes d’information : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de cybersécurité
Nous a rendu visite : L’association « Publicitaires associés »
72 heures du communicateur : Une série d’activités pour mieux s’approprier les Objectifs du développement durable
Programme Burkina STARTUPS : Liste des projets innovants ou STARTUPS selectionnés
Médias catholiques : Le mensuel « Prions en Eglise » fait peau neuve
Journalisme sensible aux conflits : Waboué Bakouan, lauréat de la 2e édition du Prix PaxSahel
Promotion de la presse en langues nationales : Les rédacteurs renforcent leurs capacités
Publicitaires associés : La première rentrée publicitaire se tiendra du 28 au 30 novembre prochains
Conférence de l’UIT à Dubaï : Le Burkina réussit son maintien au sein du Conseil de l’institution
Société des éditeurs de la presse privée : Un plan stratégique 2019-2023, pour servir de boussole
L’Association des journalistes du Burkina lance le « Prix de la redevabilité citoyenne »
ISCOM Master class : Le journaliste Sayouba Traoré s’ouvre aux étudiants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés