Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Protection des données à caractère personnel : La commission de l’informatique et des libertés se dote d’un nouveau site web

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Maxime Jean-Eudes Bambara • mercredi 24 janvier 2018 à 11h33min
Protection des données à caractère personnel : La commission de l’informatique et des libertés se dote d’un nouveau site web

La commission de l’informatique et des libertés (CIL) a désormais son nouveau site web. La cérémonie officielle de lancement de cette nouvelle plateforme accessible à l’adresse www.cil.bf a eu lieu ce mardi 23 janvier 2018 à la salle de conférence de la direction générale de la douane. C’était en présence des ministres en charge de la protection civique et du développement de l’économie numérique et des postes, de la présidente de la CIL et du président de l’autorité de protection des données à caractère personnel du Mali.

« Véritable vitrine institutionnelle de la commission, ce site web viendra optimiser les fonctions d’information et de communication alliant qualité et viabilité des contenus » a déclaré à l’entame de son discours la présidente de la commission de l’informatique et des libertés (CIL), Marguerite Ouédraogo/Balboné, à la cérémonie officielle du lancement de la nouvelle plateforme de son institution. Une plateforme voulue dynamique c’est-à-dire attractive et interactive et qui, selon elle, devrait permettre de promouvoir davantage le droit à la protection des données à caractère personnel et informer l’opinion publique des activités de la commission.

Le ministre en charge de la Justice procédant au clic de lancement du nouveau site web

La CIL espère également faire de ce site web un outil de partage et d’échanges d’informations liées à la protection et la sécurisation des données et des systèmes d’informations, mais aussi en faire un compte documentaire pour les partenaires de ladite commission, également un outil de déclaration des données personnelles en ligne et d’enregistrement des plaintes en ligne. Ce sont du reste les grandes innovations qu’intègre le nouveau site web. En plus des possibilités pour le personnel de la CIL de déclarer les traitements en ligne et pour les citoyens de saisir la CIL en cas de plaintes et formuler la plainte en ligne, la nouvelle plateforme comporte par ailleurs un menu ‘’éducation numérique’’ consacré à la sensibilisation des jeunes aux règles de cyber-prudence à travers des vidéos qui y sont postées.

Le patron de la cérémonie a pour sa part interpelé les membres de la commission à travailler à rendre accessible, abordable, sécurisé, fiable et fournir sans discriminations les informations utiles que les personnes, les communautés sont en droit d’attendre d’eux. « Il faut souligner aussi et surtout le fait que la jouissance des droits de l’homme et des libertés fondamentales des utilisateurs des TICs (Technologies de l’Information et de la Communication) ne doit être soumise à aucune restriction illégale, inutile et disproportionnée », a martelé le ministre René Bagoro.

Une vue de l’assistance

Et en termes de sécurité, le directeur de l’expertise technique et de contrôle pour la CIL, Maxime Da, a rassuré que des mesures de sécurisation ont été prises dans la conception du nouveau site web qui, souligne-t-il, a été « conçu avec un CMS (système de gestion de contenu) à jour et des modules de sécurité complémentaires dans la partie administration de la plateforme ». Selon lui, c’est au regard des risques de vulnérabilité et de certaines fonctionnalités obsolètes que présentait l’ancien site web que la commission a décidé de son renouvellement. Un renouvellement qui intervient dans le cadre du 10e anniversaire de la commission de l’informatique et des libertés.

Photo de famille avec les officiels

Adopté le 20 avril 2004 par l’Assemblée nationale, la loi N°010-2004/AN du 20 avril 2004 portant protection des données à caractère personnel a institué la commission de l’informatique et des libertés comme organe de contrôle du respect de ces données. Mais ce n’est qu’en décembre 2007 que la commission a véritablement démarré ses activités avec pour entre autres missions d’informer et former les personnes sur leurs droits et leurs obligations en matière de traitement de données personnelles, de réguler et contrôler les déclarations de traitement et de protéger et anticiper car dans tous les secteurs d’activités (internet, consommation, administration), la CIL est appelée à aider les citoyens dans l’exercice de leurs droits : droit d’accès, de rectification, ...

M.J.B.
Lefaso.net


Qu’est-ce qu’une donnée à caractère personnel ?

Est qualifiée de donnée à caractère personnel toute information, quelle qu’elle soit, qui permet d’identifier directement ou non une personne physique. Constituent des données à caractère personnel : les noms, prénoms, date de naissance, adresse, numéro de carte bancaire, groupe sanguin, adresse électronique, numéro de plaque d’immatriculation, etc. (cf www.cil.bf )

Messages

  • Votre site www.cil.bf est signalé comme un site malveillant.
    Etonnant pour une CIL tout de même.
    Revoir votre copie !

  • C’est vrai que le site web est signalé comme malveillant mais c’est le cas de plusieurs autres sites ne présentant aucun risque. Cela arrive souvent. Il suffit de cliquer sur le lien à droite "ce site n’est pas malveillant" et vous poursuivez tranquilous votre navigation.

    Je trouve que le site en lui-même est assez bien construit et présenté. Il n’est pas, comme les sites internet de la plupart de nos institutions nationales et régionales, surchargées d’images et de vidéos des premiers responsables qui ne savent que chercher de la "visibilité".
    Bravo à toutes les personnes qui ont contribué à l’élaboration du site de la Cnil et surtout oeuvrer à l’améliorer continuellement et à actualiser les informations et liens qui y sont.
    J’espère aussi que les contacts téléphoniques et email fournis marchent bien.

  • Quoi qu’il en soit, cela n’est pas normal que les navigateur détectent le site de la CIL comme potentiellement dangereux contenant des logiciels malveillants. Les outils de conceptions du site doivent peut être poser problème (plugins, composants, modules, etc) si c’est un site conçu avec un CMS. La CIL doit revoir cela rapidement parce qu’aucun des navigateurs ne laisse passer le site.

  • pour une institution comme la cil, c’est quand même abusé de laisser de tels coquilles sur un site en production. dire qu’il y a des sites qui présentent le même message mais qui ne sont pas dangereux ne veut pas dire qu’il faut systématiquement ignorer ces messages (sinon ils n’auraient plus de raison d’être). tant que faire ce peut (et c’est le cas ici), il faut éviter d’utiliser des scripts potentiellement dangereux

  • En plus des possibilités pour le personnel de la CIL de déclarer les traitements en ligne et pour les citoyens de ................................................................
    ainsi donc le personnel de la cil déclare des traitements

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Agence nationale de sécurité des systèmes d’information : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de cybersécurité
Nous a rendu visite : L’association « Publicitaires associés »
72 heures du communicateur : Une série d’activités pour mieux s’approprier les Objectifs du développement durable
Programme Burkina STARTUPS : Liste des projets innovants ou STARTUPS selectionnés
Médias catholiques : Le mensuel « Prions en Eglise » fait peau neuve
Journalisme sensible aux conflits : Waboué Bakouan, lauréat de la 2e édition du Prix PaxSahel
Promotion de la presse en langues nationales : Les rédacteurs renforcent leurs capacités
Publicitaires associés : La première rentrée publicitaire se tiendra du 28 au 30 novembre prochains
Conférence de l’UIT à Dubaï : Le Burkina réussit son maintien au sein du Conseil de l’institution
Société des éditeurs de la presse privée : Un plan stratégique 2019-2023, pour servir de boussole
L’Association des journalistes du Burkina lance le « Prix de la redevabilité citoyenne »
ISCOM Master class : Le journaliste Sayouba Traoré s’ouvre aux étudiants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés