Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Disparition de Salifou Diallo : Le Président du Faso ouvre le livre de condoléances à l’Assemblée nationale

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Moussa DIALLO • lundi 21 août 2017 à 23h46min
Disparition de Salifou Diallo : Le Président du Faso ouvre le livre de condoléances à l’Assemblée nationale

Deux jours après la disparition de Salifou Diallo, un livre de condoléances a été ouvert à l’Assemblée nationale, le 21 aout 2017. C’est le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui a été le premier à signer ledit livre. Il a ainsi salué la mémoire d’un patriote, d’un homme de conviction. Il a également invité à continuer le combat de l’illustre disparu pour la consolidation de la démocratie, pour le développement économique et social de notre pays. Les deux hommes ont cheminé pendant 30 ans.

Ce fut l’occasion pour le chef de l’Etat, de magnifier l’action de Salifou Diallo tout au long de sa vie politique dans notre pays. Après plus de 30 années de vie politique menée ensemble, il dit reconnaître en cette personnalité un certain nombre de qualités dont le patriotisme, la conviction et le combat. Le meilleur hommage qu’on pourrait lui rendre, c’est de poursuivre le combat pour le développement de notre pays. Lors des obsèques auxquels il prendre part, Roch Marc Christian Kaboré devrait encore témoigner ses hommages à ce personnage qui a marqué la vie politique burkinabè.

Le premier ministre signant le livre de condoléances

A la suite du président de l’Assemblée nationale, c’est le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba qui a rendu hommage au Salifou Diallo. Puis, les présidents d’institutions, les membres du gouvernement et les chefs missions diplomatiques de signer le livrer de condoléances. Faut-il le préciser, un livre de condoléances est également ouvert à Paris où des personnalités burkinabè et étrangères se succèdent pour rendre hommage à celui qu’on qualifie de l’un des plus grands stratèges politiques que le Burkina ait connu.

Présidents d’institutions, membres du gouvernement...

Ci-après le message que président du Faso a consigné dans le livre de condoléances :
« La brutale disparition de Salif Diallo, président de l’Assemblée nationale, président également du Mouvement du peuple pour le progrès est une lourde perte pour le parlement, pour son parti et pour la nation entière. En saluant sa mémoire en souvenir au combat mené ensemble, je voudrais reconnaitre en cet homme un patriote, un homme de conviction et d’action. 30 ans de vie politique ont celé à jamais nos relations de camaraderie, de fraternité et d’amitié. Toutes mes sincères condoléances à son épouse, à ses enfants et à toute la grande famille. Sa mémoire restera éternelle. Le seul hommage que nous devons lui rendre c’est de tenir haut levé son idéal de justice et de développement pour son pays.

Salif Diallo, repose en paix ! Que la terre du Burkina Faso te soit légère ! »

Moussa Diallo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement
Examens scolaires : « Nous ferons l’état des lieux pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie », informe le ministre Stanislas Ouaro
Gouvernance du MPP : Le coup de « Balai citoyen »
Le ministre de la communication au sujet du général Bassolé : « Si son conseil estime qu’il y a nécessité qu’il soit ré-évacué quelque part, il va l’être »
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés