Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Message de compassion de l’UNIR/PS suite à l’attaque terroriste au Mali

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 8 juillet 2015 à 01h16min
Message de compassion de l’UNIR/PS suite à l’attaque terroriste au Mali

Le 02 juillet 2015, six dignes soldats burkinabés sont tombés sur le champ de bataille au Mali. Ils sont morts pour l’honneur de la mère patrie, le Burkina Faso et pour la paix dans le monde en général et au Mali en particulier.

Envoyés en mission de maintien de la paix pour le compte de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) et dans le cadre du Bataillon Badenya, les six hommes que nous pleurons aujourd’hui viennent grossir le rang des martyrs morts pour la paix dans la sous région ouest africaine et particulièrement au Mali.

Cet attentat revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) interpelle une fois de plus, la communauté internationale sur la nécessité impérieuse pour les Etats de conjuguer leurs efforts contre l’intégrisme et l’exclusion quelles qu’en soient leurs formes. Pour l’UNIR/PS, la violence barbare et inhumaine utilisée par les assaillants ne peut reposer sur aucune considération humaine. Par contre, l’UNIR/PS est convaincu que tous les peuples quelles que soient leur couleur ou leur religion ont les mêmes aspirations de bonheur, de justice, d’égalité et de progrès qui fondent les valeurs de la démocratie universelle.

C’est pourquoi, l’UNIR/PS, parti profondément attaché aux idéaux de paix et de progrès ne peut tolérer l’attentat perpétré le 02 Juillet 2015 par une lâche embuscade tendue à des soldats burkinabé épris de paix et de patriotisme. L’UNIR/PS condamne en revanche avec la dernière énergie cette barbare attaque revendiquée par AQMI et appelle surtout les peuples burkinabé et malien voire de la sous région à plus de solidarité et de coopération dans la lutte contre l’intégrisme et l’intolérance. L’UNIR/PS encourage l’armée burkinabé et les autorités de la Transition à redoubler d’efforts et de vigilance dans le renforcement de la sécurité de nos concitoyens. L’UNIR/PS les exhorte à poursuivre inlassablement la lutte contre le terrorisme et le banditisme.
L’UNIR/PS exprime toute sa compassion à la nation burkinabé et toute sa solidarité aux familles des illustres disparus ainsi qu’aux blessés à qui le parti souhaite un très prompt rétablissement.
Il présente ses sincères condoléances à l’armée burkinabé, aux familles des disparus et à tout le peuple burkinabè.

Avec le peuple, victoire !
Fait à Ouagadougou, le 06 Juillet 2015

Le Président

Maître Bénéwendé S. SANKARA

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement
Examens scolaires : « Nous ferons l’état des lieux pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie », informe le ministre Stanislas Ouaro
Gouvernance du MPP : Le coup de « Balai citoyen »
Le ministre de la communication au sujet du général Bassolé : « Si son conseil estime qu’il y a nécessité qu’il soit ré-évacué quelque part, il va l’être »
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés