Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Parti AJIR : la coordination provinciale des élèves et étudiants du Kadiogo est sur pieds.

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 29 janvier 2015 à 22h20min
Parti AJIR : la coordination provinciale des élèves et étudiants du Kadiogo est sur pieds.

La coordination provinciale des élèves et étudiants du Kadiogo pour l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR) est officiellement née. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animée par des membres du bureau de ladite coordination ce jeudi 29 janvier 2015 au siège du parti d’Adama Kanazoé.

Soucieuse d’insuffler du dynamisme en ralliant toutes les forces à sa cause, l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR) compte mettre en place les unions nationales des aînés, des femmes et des élèves et des étudiants. Mais en attendant la création de la dernière, l’union des élèves et étudiants, c’est Souleymane Gorou qui est aux commandes de la coordination provinciale du Kadiogo dont le bureau comprend 16 membres.

« Jeunesse du Burkina Faso, prends ton destin en main », cet appel de l’AJIR, des élèves et étudiants l’ont entendu, mieux, ils l’ont compris. En rejoignant « le parti qui défend les idées de la jeunesse », ils semblent avoir trouvé la tribune idéale pour s’exprimer et se forger à la politique auprès du président Adama Kanazoé, un « leader charismatique » dont l’engagement, depuis la création du parti en janvier 2014, force l’admiration.

Vu la gestion presque catastrophique du système éducatif burkinabè, Souleymane Gorou estime qu’ « il est temps d’agir ». C’est par le dynamisme que lui et ses camarades comptent mobiliser plus d’élèves et d’étudiants à rejoindre les rangs de la coordination provinciale, et ce à travers la mise en place prochaine des cellules au niveau des comités de base des secteurs et villages du Kadiogo. Pour terminer, la coordination a salué les œuvres entreprises par le parti au profit des jeunes dont l’espace d’études et la connexion wifi gratuite au siège, et a lancé un appel à la jeunesse, à sortir massivement en février pour s’inscrire sur les listes électorales.
En attendant la mise en place des coordinations dans les autres provinces où le parti est implanté, et la création de l’union nationale des femmes, l’AJIR prépare son congrès qui devrait se tenir en fin Mars 2015.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement
Examens scolaires : « Nous ferons l’état des lieux pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie », informe le ministre Stanislas Ouaro
Gouvernance du MPP : Le coup de « Balai citoyen »
Le ministre de la communication au sujet du général Bassolé : « Si son conseil estime qu’il y a nécessité qu’il soit ré-évacué quelque part, il va l’être »
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés