Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Université d’hivernage : Des jeunes à l’école de la participation citoyenne

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 17 septembre 2014 à 00h43min
Université d’hivernage : Des jeunes à l’école de la participation citoyenne

Placée sous le thème « La participation citoyenne des jeunes », la deuxième édition – initiée par le Mouvement burkinabè pour le développement et le civisme (MBDC) - des Universités de Jeunes Leaders bat son pleine à Dori. La cérémonie d’ouverture de ce cadre de formation est intervenue le lundi 15 septembre 2014, sous la présidence du gouverneur de la région du Sahel, Boureima Yiougou.

Ils sont 30 dont 15 filles, ces jeunes venus de Ouagadougou, Bobo Dioulasso, Banfora, Niangoloko, Gourcy, Kaya, Boussouma, se joindre à ceux de Dori pour prendre part aux présentes universités d’hivernage. L’occasion devra permettre de stimuler en ces jeunes, le réflexe de la participation active au développement national. Dans ce sens, ils auront droit à des communications sur le civisme et le leadership, la participation des jeunes à la gouvernance locale, l’alternance apaisée en 2015, la jeunesse et le militantisme, la responsabilité comportementale d’un leader de jeunesse. Toute chose qui, de l’avis du gouverneur Boureima Yiougou - pour qui les jeunes ont leur place même dans la réflexion pour la définition de politiques publiques - offrira à ces jeunes, « les outils » de leur participation au développement de notre pays.

D’ailleurs, et à en croire le président du MBDC, Fousséni Ouédraogo, le présent cadre a été conçu pour contribuer non seulement à mettre des jeunes hautement qualifiés et responsables à la disposition de notre pays, mais aussi à renforcer le réseau de compétences actives à même de changer positivement leurs milieux de vie. Pour ce faire, les sessions de formations se dérouleront en plénière sous la conduite de formateurs rompus à la tâche quant à la maîtrise de leurs sujets respectifs. Des ateliers ou travaux de groupes sont également annoncés pour être organisés en fonction des besoins de la formation pour permettre une meilleure assimilation des thématiques qui seront abordées. Mieux, les échanges s’effectueront de sorte à favoriser les partages d’expériences et à susciter le dialogue entre les participants et les experts ; ce qui permettra de préciser les types d’intervention qui s’offrent aux jeunes pour un activisme efficace.

En plus des travaux en salles closes, des activités sportives ainsi que des sorties détente et des exposés, occuperont les jeunes leaders durant les cinq jours que couvriront les présentes universités d’hivernage. L’occasion qu’offre cette édition sera également mise à profit pour procéder au renouvellement des instances du réseau des jeunes.

Signalons que le MBDC est une organisation de jeunesse qui vise la promotion d’une synergie d’actions pour la défense et la promotion des droits humains avec tous les acteurs en général, et en particulier avec la jeunesse qui constitue 70% de la population burkinabè. Il a vu le jour en 2005 par la volonté de jeunes acteurs soucieux de contribuer au bien-être et à la pleine participation des jeunes au développement du Burkina Faso. Dans ce sens, le Mouvement travaille à renforcer la culture du civisme et de démocratie en milieu jeune. D’où la présente édition des universités d’hivernage des jeunes leaders ; une édition qui a bénéficié de l’accompagnement de l’ONG Diakonia.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement
Examens scolaires : « Nous ferons l’état des lieux pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie », informe le ministre Stanislas Ouaro
Gouvernance du MPP : Le coup de « Balai citoyen »
Le ministre de la communication au sujet du général Bassolé : « Si son conseil estime qu’il y a nécessité qu’il soit ré-évacué quelque part, il va l’être »
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés