Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Décès de Gérard Kango Ouédraogo : « Une bibliothèque politique » est brûlée

Accueil > Actualités > Nécrologie • • mercredi 2 juillet 2014 à 07h19min
Décès de Gérard Kango Ouédraogo : « Une bibliothèque politique » est brûlée

Gérard Kango Ouédraogo est mort ce mardi 1er juillet 2014 à Ouagadougou. Il avait 89 ans. Véritable bibliothèque, témoin de l’histoire socio- politique du pays depuis la Haute Volta jusqu’au Burkina Faso, le « Duc du Yatenga », qui était bien connu pour son aisance proverbiale et légendaire, a occupé plusieurs fonctions, si bien que d’aucun n’hésitaient pas à dire qu’il ne manquait que la fonction de président du Faso dans son escarcelle.

Homme politique et diplomate, l’illustre disparu aura marqué l’histoire du pays avant, pendant, et après son indépendance. Il est né le 19 septembre 1925. L’itinéraire politique de Gérard Kango Ouédraogo dit « le Duc du Yatenga » a commencé le 2 janvier 1956 avec son élection en tant que député au Palais-Bourbon à Paris, sous la bannière du Parti progressiste voltaïque (PPV), issu de l’éclatement de l’Union voltaïque qui avait jusque-là un quasi-monopole sur la scène politique du pays. De 1957 à 1958, il est également vice-président du Grand conseil de l’Afrique Occidentale Française à Dakar, puis ministre des Finances de 1958 à 1959.

Puis tour à tour, il cumule les postes. Directeur des affaires africaines et malgaches, représentant du HCR (Haut-Commissariat des Réfugiés) en République de Haute-Volta, président de la Commission des affaires politiques et administratives de l’Assemblée territoriale de Haute-Volta. L’ancien étudiant de l’école moderne Terrason - de - Fougères de Bamako sera le premier ambassadeur de la Haute Volta indépendante en grande Bretagne (1960 à 1966). Il continue son ascension pour devenir Premier ministre de la Haute-Volta de 1971 à 1974, sous la présidence d’Aboubacar Sangoulé Lamizana. Ceci après que son parti l’UDV/RDA a triomphé sans coup férir lors des consultations législatives du 20 décembre 1970 en remportant 37 députés. Il accède au perchoir de l’ l’Assemblée nationale de Haute-Volta de 1978 jusqu’en 1980.

Gérard K Ouédraogo et son fils, Gilbert OuédraogoLe regretté a par ailleurs été président fondateur de plusieurs mouvements politiques dont le Mouvement de regroupement voltaïque (MRV). Il a aussi été l’un des cadres de l’Union démocratique voltaïque/Rassemblement démocratique africain (UDV/RDA) et membre du Rassemblement démocratique africain (RDA). Le président d’honneur de l’ADF/RDA fut aussi conseiller municipal de la ville de Ouagadougou.

A la faveur de l’ouverture démocratique du Burkina Faso en 1991, Gérard Kango Ouédraogo a été élu député en mai 1992, réélu en mai 1997. Le 23 septembre 1997, il démissionne volontairement de l’Assemblée nationale. L’un des pères-fondateurs du RDA en Haute Volta (Burkina Faso) a été nommé Président d’honneur à vie lors de la fusion de l’ADF et du RDA. Il s’était depuis retiré de la vie politique du pays.

Celui qui était jusque-là, le chef du village de Soubo dans le Yatenga a donc eu une carrière politique et administrative bien remplie. Toute chose qui lui a valu la reconnaissance de plusieurs pays d’Afrique, de la France, de l’Italie et de la Chine.

Tiga Cheick Sawadogo

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de Mme SAWADOGO née KONE Alizata Léa : Remerciements et programme des messes
In memoria : Dr Valère Dieudonné SOME
Décès du Colonel-Major Alain DABIRE : Remerciements et faire part
In memoria : Professeur, El Hadj Ali LANKOANDE
Décès de Yvonne AUBERT YAGUIBOU : Programme des obsèques
Décès de Mme SAM née BONKOUNGOU Raguénénaaba Madeleine : Remerciements
Décès de TOE LEBO GABRIEL dit CHEF DU FASO : Faire part
Décès de Madame OUÉDRAOGO née SAWADOGO Koudoupoko Catherine : Remerciements et faire part
Décès du Colonel à la retraite, Barthélémy KOMBASRE : Remerciements
Décès de Jean Nabalma : Remerciements
Décès de Mme SAWADOGO née KONE Alizèta Léa : Faire part
Décès de Mme SAM née BONKOUNGOU Raguenenaaba Madeleine : Faire part
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés