Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Campagne contre le référendum : Le CFOP lance officiellement l’opération de souscription populaire

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 26 juin 2014 à 22h53min
Campagne contre le référendum : Le CFOP lance officiellement l’opération de souscription populaire

C’est officiellement parti pour le financement populaire de la « campagne contre le référendum ». C’est du moins, l’annonce faite ce jeudi 26 juin 2014, à l’occasion d’un point de presse au siège de l’institution Chef de file de l’opposition politique (CFOP).

‘’Après deux tests réussis’’, l’un à Ouagadougou le 31 mai 2014 et l’autre à Bobo-Dioulasso le 14 juin 2014, l’opposition politique a officiellement lancé l’opération de souscription populaire, volontaire et anonyme, pour soutenir les efforts financiers que requièrent les activités tendant à contrer la tenue du référendum en supputation. C’est en ces termes, que le coordonnateur de l’équipe commise à la conduite de ce projet de souscription, Adama Kanazoé, a décliné le contexte du lancement officiel de l’opération. Un contexte galvanisant donc, et dans lequel l’équipe ainsi mise en place s’attèlera, auprès de « tous les burkinabè de toutes les couches de notre société », de « la diaspora burkinabè dans le monde entier », de « tous les amis du Faso au Burkina et à l’étranger », à :
-  recueillir des fonds pour le financement des actions du CFOP en vue de contrer le projet du référendum ;
-  créer un sentiment d’implication réelle et directe dans la lutte contre le référendum chez les populations à travers leurs contributions financières ;
-  gagner la sympathie et l’adhésion des populations de toutes les couches sociales sur l’ensemble du territoire national en faisant d’elles des acteurs de premier plan dans la lutte contre le référendum.

S’agissant spécifiquement de l’activité de collecte de fonds, elle s’articulera, à en croire Adama Kanazoé, autour de « deux axes stratégiques ». Il s’agit, précise-t-il, de « la souscription spontanée et massive », et de « la vente de produits marketing ». A travers la première stratégie, sont attendus, non seulement des versements directs dans des urnes qui seront fixées et au siège du CFOP et au siège de tous les partis membres du CFOP, mais aussi des virements bancaires. A cet effet, les chèques au nom du CFOP peuvent être déposés sur le compte SGBB BF074 01001 015109600801. Les transferts d’argent par Airtel money au 67 24 04 13 et par Mobil cash au 63 99 65 64, sont également attendus.

Quant aux produits marketing, il s’agit essentiellement de tee-shirts et de polos à l’effigie du CFOP avec la mention « non au référendum » qui seront confectionnés pour être vendus. Au bout du compte, c’est environ 500 000 000 FCFA que le CFOP espère collecter. C’est en tout cas, ce qu’a laissé entendre le président de l’équipe du projet de collecte des fonds.

Et la transparence dans le maniement de ces fonds sera assurée par deux types de rapports : un rapport mensuel, et un rapport événementiel (à l’issue de chaque meeting ou autre type de rassemblement). « C’est une démarche qui ne souffrira pas d’un flou quelconque », foi de Jean Hubert Bazié. Et Adama Kanazoé de confier qu’après tout, ce n’est pas tant le montant des fonds récoltés, mais la symbolique de l’engagement des citoyens, qui est plus importante.

La dynamique d’implication populaire dans la lutte contre la tenue du référendum est donc lancée. Avec cette démarche, le CFOP, précise M. Bazié, n’entend pas s’inscrire dans une logique de démonstration de force, mais dans celle de conscientisation du peuple pour plus d’engagement.

Signalons que le point de presse du jour, a été l’occasion pour le CFOP d’annoncer un meeting à Dori le 5 juillet prochain, mais aussi de rappeler que les souscriptions faites le 31 mai dernier à Ouagadougou s’élèvent à 2 151 625 F CFA, et celles enregistrées à Bobo-Dioulasso le 14 juin se chiffrent à 244 150 F CFA.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !
Burkina : 2020, c’est parti !
Situation nationale : Le CISAG constate que le président Roch Kaboré n’est pas aidé par ses proches
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou
Présidentielle de 2020 : Un « taureau » nommé Abdoulaye Soma dans l’arène !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés