Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 7 juillet 2013 à 22h33min
Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

Comme prévue, la marche-meeting du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a eu lieu. A Bobo-Dioulasso, des milliers de personnes ont marché pour dire oui au sénat, oui au président Blaise Compaoré et surtout oui a un Burkina Faso en paix.

Partis de la place de l’Union Africaine, les « marcheurs » ont fait escale au siège de la SNC pour écouter le message du secrétaire exécutif national du CDP, Assimi Kouanda et réitéré leur confiance au Président du Faso et à son gouvernement.

La marche est-elle la nouvelle passion des bobolais ? C’est la question qui s’imposait dans les rues de Sya ce samedi 06 Juillet 2013. Dès 6 heures du matin on pouvait rencontrer des groupes de femmes marchées.

Sur le point de départ de la marche-meeting du CDP on ne retrouvait qu’une vingtaine de femme à ¬6 heures 20. Toutes du collectif Djiguiya de Fanta Sogoré.

Des femmes, des femmes rien que des femmes de six heures à 7 heures. A pieds, en tricycles, en taxis en muni-cars et en cars, la marche meeting du CDP a plus que mobilisé les femmes. A elles seules, elles rivalisaient avec les manifestants du 29 juin 2013 en nombre.

Qu’à cela ne tienne, entre 7 heures et 8 heures, la mobilisation sur le tout nouveau rond-point de l’Union africaine en face du stade Sangoulé Lamizana n’était pas encore digne du CDP, d’un parti majoritaire.

Rue pour rue, le sénat passe à Bobo-Dioulasso

A 9 heures 17, début effective de la marche-meeting du Congrès pour la démocratie et le progrès, l’optimisme a changé de camp si on faisait une comparaison avec la marche de l’opposition burkinabè du 29 juin.

Venus en nombre, les militants, sympathisants du Congrès pour la démocratie et le progrès et des partis de la mouvance présidentielle ont fait une démonstration de force.

Capacité de mobilisation oblige, le CDP a tenu son pari. Il a mobilisé. Il a fait le plein de présence. Et parmi les marcheurs du parti de Blaise Compaoré, on a retrouvé au fil du temps les grosses têtes du CDP de la ville de Bobo-Dioulasso et de la région des Hauts-Bassins.

De Thomas Sanou, ancien président du Conseil économique et social à Soungalo Ouattara, Président de l’Assemblé Nationale en passant par Moussa Ouattara, le ministre de l’Enseignement supérieur et secondaire, les cadres CDP de la région des Hauts-Bassins étaient présents.

A côté d’eux, les maires de la ville de Sya, leurs comités de soutien, des associations de jeunes, de femmes... Bien avant les responsables, les pancartes ont signalé la présence des provinces, des départements, des villages de la région des Haut-Bassins.

Du Tuy à la Comoé en passant par Sakiri, Koro… les Hauts-Bassins étaient au couleur du CDP et du Sénat à Bobo-Dioulasso. C’est à un rythme majestueux, tiré par la suite par des jeunes que les « marcheurs » ont entamé le pas vers le meeting.

Quid de l’opposition

Officiellement, le CDP n’était pas en réaction contre la marche de l’opposition du 30 juin. Officiellement, le CDP a mis l’accent sur ses forces que sur les faiblesses des partis affiliés au CFOP, le Chef de file de l’opposition burkinabè.

En s’adressant à leurs militants, aux partisans du sénat, aux inconditionnels du président Blaise Compaoré, Salia Sanou, Soungalo Ouattra, Pascaline Tamini… ont mis l’accent sur l’histoire glorieux du parti majoritaire et de son leader, le président Blaise Compaoré. Homme de paix, homme de dialogue, médiateur hors pair, Blaise Compaoré a su faire du Burkina une harpe de paix selon ses supporters.

Remise de la lettre

Pas de dispositif impressionnant pour sécuriser Nandy Somé. La Haut-Commissaire du Houet a reçu la lettre du CDP et des partis politique de la mouvance présidentielle des mains du député Pascaline Tamini.

Contrairement à la marche de l’opposition, Nandy Somé a fait le pas sans une grande escorte des forces de l’ordre et de sécurité. Ces derniers ont été pour le moins discrets et ont brillé par leur absence comparativement encore au 30 juin. Malgré tout, Nandy Somé a reçu la lettre du secrétariat exécutif du CDP et a promis de transmettre la lettre à qui de droit à savoir au chef du gouvernement burkinabè, Beyon Luc Adolphe Tiao.

A-t-on menti aux marcheurs ?

Bémol de la grande mobilisation des militants du parti majoritaire, des participants ont été nargué selon certains témoignages. Ainsi, les motifs de présence des uns et des autres étaient diversifiés. Pour une habitante de Bindougousso, il fallait être à l’avenue de l’Union Africaine pour accueillir le Président du Faso.

Pour d’autres, le fait qu’on veuille changer Soungalo Ouattara à la tête e l’Assemblée Nationale burkinabè étaient à la base de leur déplacement. « Des étrangers qui veulent détruire le pays, une marche pour dire non à la guerre, à la destruction » ont été invoqués par d’autres personnes pour justifier leur présence au meeting.

Oussééni BANCE

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 juillet 2013 à 19:56, par Marcellin En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    C’est trop bas et trop dangereux de la part du CDP de jouer sur ce régistre !!!! La menace de l’étranger qui veut détruire le pays, on a vu ce que cela a donné en Côte d’Ivoire, En Guinée, en RDC, etc.
    Quand on veut la paix, c’est par son comportement et ses mots qu’il faut le prouver.

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2013 à 20:16, par Le tonnerre En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Liser et faites vehiculer les mensonges du CDP au peuple burkinabè. Merci M. le journaliste pour le témoignage de certains marcheurs. Le pays fonctionne sur la desinformation, la corruption, l’oppression, le vempirisme, la gabegie, le néopotisme, la liste est longue.
    Lisez dans l’article
    "Bémol de la grande mobilisation des militants du parti majoritaire, des participants ont été nargué selon certains témoignages. Ainsi, les motifs de présence des uns et des autres étaient diversifiés. Pour une habitante de Bindougousso, il fallait être à l’avenue de l’Union Africaine pour accueillir le Président du Faso.
    Pour d’autres, le fait qu’on veuille changer Soungalo Ouattara à la tête de l’Assemblée Nationale burkinabè étaient à la base de leur déplacement. « Des étrangers qui veulent détruire le pays, une marche pour dire non à la guerre, à la destruction » ont été invoqués par d’autres personnes pour justifier leur présence au meeting."

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2013 à 20:30, par aigri En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    je pense que les kamikaze vont commencer au BF !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2013 à 20:52, par Castro En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Normal qu’elle sortela population puisqu’elle est sortie pour dire non à la guerre, non au remplacement d leur fils soungalo à la tête d l’assemblée... Les pauvres !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2013 à 21:03, par c’est triste En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Ah d’accord, ces marcheurs ne savaient même pas pourquoi les cars ont été envoyés pour les chercher. C’est triste

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2013 à 21:26, par Anou-biyou En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    quelle honte du cdp !Il faut encore mentir à la population pour les attirer à la marche. La paix se construit-elle ainsi ? Des pancartes sont bien visibles = oui à la modification de l’article 37. Ceux -là qui ont encore menti en tentant d’expliquer au peuple burkinabè que le senat n’avait rien à voir avec l’article 37. Dieu vous voit et il tranchera en temps opportun, inchalah !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2013 à 21:31, par Lol En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    on aaaaaaaaaaaaa gagné. la Coalition des Detourneurs et Pilleurs (CDP) a perdu.
    Seule la lutte paie, la fin de la dictature est pour bientôt. Vrai peuple, restons mobilisé.
    La Patrie ou La Mort, Nous vaincrons. Tom n’est pas mort par rien la graine qu’il a semé est entrain de porter des fruits.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 03:13, par SawadX En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    ahh on a fait venir des mouton pour rencontrer Blaise !! il Peuvent encore rêver, Le Président ne va même pas les transmettre un simple bonjour. il s’en moque eperdument de vous !! c’est ça la Démocratie !! user de l’abus de faiblesse !!
    Seule la lutte libère

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 03:33, par Abou En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Cher journaliste, merci de vouloir nous donner la primeur du reportage. Mais attention aux fautes d’orthographe et autres accords.
    Bien à vous

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 05:39, par welas En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    bcp du cdp ne savent pas ce ke ve dir senat,manipulé et corompu par 1000 ou2000f Ces vieux et femmes don bcp n’ont même pas de niveau sortent San riends comprendr

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 06:21, par Levissionnaire En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    J’ai assisté à la marche de Bobo . Il faut que les responsables du CDP se reveillent. Ces marcheurs n’y étaient pas pour les mêmes raisons.
    - Certains y étaient pour accueillir le chef de l’état qui devait tenir un meeting ;
    - d’autres y étaient pour dire non au sénat car il a été dit que le président du sénat remplacerait Soungalo OUATTARA. Et les femmes sont sorties pour dire non au remplacement de Soungalo
    - d’autres y étaient pour que les étrangers ne nous amènent pas la guerre comme au mali et une communauté était particulièrement visée par ce groupe
    - enfin , il yavait les militants sincères du CDP
    Je dis aux responsables du parti de faire attention car ceux qui étaient à la marche n’y étaient pas pour la même cause. Et comment comprendre que dans une ville ou les gens ont manifesté la veille et barricadés la principale route nationale , et dont certains sot déténus adhèrent une telle marche.Au moment de la marche , un groupe était mobilisé pour la libération des manifestants arrêtés.
    SOUNGALO doit faire attention à cette foule car il y avait beaucoup d’hypocrisie dans ce qui s’est fait. Cette foule ne peut être considérées comme une base.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 07:31, par DICKIS LA MERVEILLE En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    On sent que le journaliste est lui !-même cdpiste. Qu’à cela ne tienne, la vérité finira par triompher tôt ou tard.

    Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2013 à 10:42, par Le patriote En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

      Je suis blessé dans mon amour propre pour mon cher Faso. le Faso des hommes intègres. j’ai honte d’être Burkinabé. honte de voir ces soi disant intellectuels berné leur peuple pauvres et ignorant. Mon cher Afrique ! à quand l’émancipation ? à quand la renaissance ? malheur à ceux qui ballonnent leur peuple, malheur à ceux qui boivent et suce le sang et la sueur de leur peuple.

      Répondre à ce message

    • Le 7 juillet 2013 à 12:25, par le cadre En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

      j’ai honte quand je vois des grands qui sont entrain de matire sur l’avenir des burkinabè.soungalo qui était propre s’est laissé enporter par ses vautours du cdp à cause de la presidence de l’AN.tôt ou tard ils vont payé.

      Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 07:57 En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    C’est pas croyable, ainsi on dupe le peuple, l’habit ne fait le moine, ils seront surpris un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 09:01, par kaiserrasbank En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    simplement pathétique..Je me suis toujours qu’on peut mentir au peuple mais cela va s’arrêter forcément un jour..Comment dans un parti politique on ne peut jurer que par le nom d’un seul homme aussi fut ce t’il son charisme. Si une population doit effectivement bloquer une voie pendant un e journée pour demander l’éclairage et le lendemain sortir massivement pour soutenir ces leaders allez y comprendre quelque chose. En tout cas bobo vit au rythme des aléas et le symbole Sougalo va forcement dégringoler. Pourquoi un tel entêtement au Sénat ???

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 09:31, par L’etudiant En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Bonjour j ai été vraimement choqué par le CDP hier de la manière ils utilisent nos grande mere, maman c’est honteux parce que ces femmes n ont pa eu la chance de faire l’ecole par votre faute même vous vous permettez de les insultés de cette maniére. Essayé de faire cela avec nous etudiant vous veriez !

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 10:55, par KOUASSON En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Je suis désolé de le dire,certaines femmes bobolaises ne sont pas battantes,raison pour laquelle elles se sont déplacées massivement puis que elles n’ont rien n’a faire comme travail !Soyons patient, le CDP s’amuse avec une bombe à retardement ;

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 11:59, par Adama En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    A la télé le journaliste disait qu’à Bobo, il y avait deux régions réunies pour la marche, il s’agissait des Hauts-Bassins et des Cascades. Pourquoi ils vont chercher ceux de Banfora pour venir marcher à Bobo. Aider moi à comprendre s’il vous plaît.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 12:02, par Adama En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    A la télé le journaliste disait qu’à Bobo, il y avait deux régions réunies pour la marche, il s’agissait des Hauts-Bassins et des Cascades. Pourquoi ils vont chercher ceux de Banfora pour venir marcher à Bobo. Aider moi à comprendre s’il vous plaît.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 12:06, par Adama En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Journaliste !! ; arrête de nous embrouiller car la Comoé n’est pas une province des Hauts-Bassins. Il faut être honnête et dire qu’ils ont réuni plusieurs régions en un seul lieu : Bobo-Dioulasso. pourquoi ils ne mobiliseront pas plus que l’opposition ? Ceci est une évidence. Il fallait faire comme l’opposition, mobiliser par province et on allait voir s’ils mobilisent oui ou non. Quelle honte !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 12:39, par VS En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Mais c’est quoi sa encore : mentir pour mobiliser si je comprend. Mais c’est suicidaire sa. Le CDP est vraiment tombé bas. C’est maintenant que je comprends. C’est pas tard n’es ce pas

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 13:06, par Fou de rage En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Les gars, vous savez, moi je ne sais plus comment faire avec ce CDP. Comme je ne suis pas politicien, je suis vite déçu et découragé et ai baissé les bras après cette marche-mensonge du CDP. Ils sont négativement forts, champion dans le mensonge, dans le faux. Il faudra Dieu lui-même pour nous sauver. Opposition, est-ce qu’on peut encore quelque chose contre ces mauvais et vendus gars-là ? Comment venir à bout du CDP ? Comment, comment ? Zeph, fait quelque chose, le vrai peuple compte sur toi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 13:15, par BurkinaBéoyinga En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Ca fait pitié ! nos pauvres maman !!!!je verse des larmes.....

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 13:40, par Max En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Eux, ils ont regroupé les militants des autres provinces. Si l’opposition avait fait autant, vous voyez qu’il n’y aurait pas match.
    Tous mobilisés pour le 20 juillet et restez à l’écoute pour le prochain mot du CFOP. Tous mobilisés, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 13:59, par touda siida En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Les responsables du cdp devraient apprendre à dire la vérité à ses militants. A BOBO dans les périphéries du quartier bindougousso,les femmes ont affirmé que leur responsables cdp leur ont dit que cette marche c’était pour dit non au remplacement de sougalo Ouattara par francois comporé à la tète de l’assemblée.Il y a aussi une chose que je n’arrive pas à comprendre.Pourquoi les manifestants du jeudi à bobo qui réclamaient l’électrification de la terminaison de la RN1 sont arrêtés et déferrés à la prison civile sans garde à vue ni de détention provisoire selon le code de procédure pénal ?Ces jeunes n’ont commis aucun acte de vandalisme et le seul trouble à l’ordre public ne peut être un motif suffisants pour qu’on outre passe la procédure judiciaire.ILS devaient mis en garde à vue pour 72H et renouvelable une fois pour 48H.Et si il y a des preuves ils peuvent être présenter au juge.Si y a pas de preuves alors qu’on les libères.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 14:50, par Peace En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    S’il y a un débat autour de l’article 37, c’est parce que Blaise après analyse a conclu que c’est le seul scénario salutaire que lui reste. Le pouvoir a fabriqué beaucoup d’hommes charismatiques au sein du CDP. Chacun a ses partisans et ils sont tous riches. Sans l’avouer, ils sont bien nombreux au CDP qui rêvent à la présidence après Blaise. Comprenez donc qu’il est quasi impossible de trouver un homme de consensus au sein du CDP pour poursuivre l’oeuvre de Blaise après 2015 et le protéger des poursuites. sans Blaise, le CDP se déchirera et s’affaiblira. Blaise préfère donc forcer son maintien au pouvoir. Il n’est pas prêt à subir le déshonneur des poursuites judiciaires. S’il a pu se maintenir au pouvoir en 1987 , 1990 et récemment en 2011, ce ne sont pas des marches d’une opposition qui peuvent l’inquiéter. il espère qu’avec beaucoup de gaz lacrymogènes et les arrestations des leaders de l’opposition et des meneurs au sein des jeunes, le mouvement s’essoufflera. Il fera ensuite appelle au conseil des sages pour une réconciliation nationale et organisera des élections avec pour adversaire des opposants tels Dr Zoubga. Il passera haut les mains et continuera à prôner la réconciliation nationale.
    Les seuls qui peuvent mettre fin au pouvoir de Blaise sans violence véritable, ce sont les syndicats, comme au temps de Maurice Yaméogo.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juillet 2013 à 19:10 En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Ce bissa là fait exception quand même. Le fait de publier les avis des marcheurs est vraiment digne de professionnalisme. Donc tu quittes le lot des BOUSSANGA pour rejoindre le lot des BISSA.
    Continue comme ça. Tes écrits ne sont pas mal.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 10:58 En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Cette marche est une invite du peuple sincère et épris de paix à aller sur le terrain de l’information. De la même façon que le CDP va vers les populations, il faut également que les autres fassent le même trajet et la même activité d’information. Aujourd’hui, ils ont réussi par le mensonge à mobiliser, mais demain lorsqu’il y aura d’autres mots d’ordre de mobilisation, il faudra que les partis d’opposition et tous ceux qui veulent le bien de ce pays aillent sur le terrain apporter la bonne information

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 12:39, par sidsida En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    partant de la logique que le président de l’assemblée nationale ne serait plus le dauphin du chef de l’État, les instigateurs des intox n’ont pas eu tord d’affirmer que la place de Soungalo est menacée. donc nous pouvons dire fièrement que certaines personnes étaient dans la manifestation de Bobo pour dire non au sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 12:42, par sidsida En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    partant de la logique que le président de l’assemblée nationale ne serait plus le dauphin du chef de l’État, les instigateurs des intox n’ont pas eu tord d’affirmer que la place de Soungalo est menacée. donc nous pouvons dire fièrement que certaines personnes étaient dans la manifestation de Bobo pour dire non au sénat.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:49, par PACO En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    c’est très HONTEUX de la part des dirigeants du CDP Houet !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 19:04, par Le Sage X En réponse à : Marche-meeting du CDP à Bobo-Dioulasso : La démonstration de force

    Ils sont plutôt à plaindre qu’à blâmer . Au secours ils perdent le Nord... Pardon l’Ouest. C’est une PLUIE BIENFAISANTE. N’est-ce pas ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement
Examens scolaires : « Nous ferons l’état des lieux pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie », informe le ministre Stanislas Ouaro
Gouvernance du MPP : Le coup de « Balai citoyen »
Le ministre de la communication au sujet du général Bassolé : « Si son conseil estime qu’il y a nécessité qu’il soit ré-évacué quelque part, il va l’être »
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés