Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Conseil régional des Hauts-Bassins : Alfred Sanou remplace Baba Traoré

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 8 avril 2013 à 22h33min
Conseil régional des Hauts-Bassins : Alfred Sanou remplace Baba Traoré

L’élection de l’organe dirigeant du Conseil régional des Hauts-Bassins a eu lieu samedi 6 avril 2013. A l’issue de l’élection, Alfred Sanou, seul candidat présenté a été publicité avec 72 voix sur 75 au poste de la présidence. Il soutient placer son mandat de cinq ans sous le signe de l’unité et de la cohésion.

Ils sont six élus, six premiers responsables qui auront désormais à conduire les destinées du Conseil régional des Hauts-Bassins. Leur élection a eu lieu samedi dernier, dans la salle de réunions du gouvernorat. En effet, à la suite de la lecture des consignes et les rappels de bonnes conduites électorales, les conseillers présents étaient au nombre de 75 sur un total de 78. Quelques heures ont juste suffies pour l’élection des membres de l’organe dirigeant du Conseil régional. Seul candidat présenté, Alfred Sanou, député à l’Assemblée nationale et ancien maire de Bobo-Dioulasso, a été plébiscité avec 72 voix. Il remplace ainsi Baba Traoré à la présidence du Conseil régional des Hauts-Bassins. Le premier vice-président élu est Seydou Konaté, et le deuxième vice-président, Maurice Domboué Wanzan.

A la Commission des Affaires générales et culturelles est élu Sylvain Ouattara. N’Soli Somé est à la Commission des Affaires économiques et financières. Est élu à la Commission Environnement et Développement local, Béléfon Traoré. « Aucune observation n’a été faite. Bref…, rien de particulier n’a entaché ces élections. Tout s’est bien déroulé », a fait remarquer le secrétaire de séance à Joseph Bakouan, gouverneur de ladite région. Quoi de plus normal pour le gouverneur de féliciter l’ensemble des conseillers pour le calme, la sagesse et la sérénité qui a prévalue à ces élections. Aux membres du bureau entrant, il a rappelé la lourdeur des tâches qui leur incombera pour le maintien de la paix, gage d’un développement radieux. Un rappel qui n’est pas nouveau pour le président entrant du Conseil régional, qui, après avoir remercié son parti, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) pour le choix porté sur sa personne, a annoncé qu’il placera son mandat sous le signe de l’unité, de la cohésion et du travail. Il mesure les acquis déjà engrangés par le président sortant et entend les mettre en application. Le nouveau président est pharmacien de formation. Il fut député de 2000 à 2013 et maire de Bobo-Dioulasso de 1995 à 2000.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement
Examens scolaires : « Nous ferons l’état des lieux pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie », informe le ministre Stanislas Ouaro
Gouvernance du MPP : Le coup de « Balai citoyen »
Le ministre de la communication au sujet du général Bassolé : « Si son conseil estime qu’il y a nécessité qu’il soit ré-évacué quelque part, il va l’être »
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés