Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Législatives et municipales 2012 : La CENI plaide pour une inscription massive des électeurs

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 19 février 2012 à 23h18min

Les élections législatives et municipales couplées auront lieu en principe en novembre 2012. Une délégation de la Commission électorale indépendante (CENI) a rencontré le 17 février 2012, les autorités religieuses, coutumières et administratives de Bobo-Dioulasso. Elle les a invitées à sensibiliser la population à s’inscrire massivement sur les listes électorales.

C’est un véritable plaidoyer que la délégation de la CENI conduite par son président, Me Barthelemy Kéré est allé faire auprès des responsables coutumiers et religieux de Bobo-Dioulasso. A Dioulassoba et à Dagasso, Me Keré a demandé aux gardiens de la tradition, d’inviter leurs populations respectives à se faire enregistrer sur les listes électorales. Le président de la CENI a fait à ces derniers, l’état de préparatif des élections municipales et législatives couplées de 2012. Pour Barthelemy Kéré, les discussions avec les différentes parties prenantes ont permis d’adopter la biométrie pour l’enregistrement des électeurs, afin d’avoir un fichier électoral fiable et transparent. Le contrat a déjà été signé avec la société française GELMATO, à hauteur de 11 milliards de FCFA et l’enrôlement biométrique devait en principe débuter en mai 2012.

La population doit se présenter dans les centres d’enrôlement avec une pièce d’identification. L’enregistrement se fait automatiquement et la carte d’électeur est délivrée sur place. Me Kéré a alors exhorté le chef de canton des Bobo mandaré, Sa majesté M’pa Yacouba Sanou et celui de Dagasso, Sa majesté Salia Sanou, à sensibiliser les habitants à s’inscrire massivement sur les listes électorales. La CENI compte enrôler le plus grand nombre des 8 millions d’électeurs qu’elle a répertoriés. Les deux notables ont promis de jouer leur partition et ont rassuré la délégation de la CENI de leur soutien.

La même assurance leur a été donnée par les responsables de la communauté musulmane à la grande mosquée et par ceux de l’église protestante à qui la délégation a rendu visite au siège de la Fédération des églises et missions évangéliques. Le vice-président des Eglises des Assemblées de Dieu de l’Ouest, le pasteur Jean Koné a promis de . Pour le pasteur, on ne peut parler d‘évangile s’il n’y a pas de paix. Au siège de l’Organisation catholique pour le développement et la solidarité (OCADES) où la délégation s’est également rendue, Me Kéré a demandé aux évêques d’intercéder auprès de leurs fidèles, afin qu’ils se fassent enrôler sur les listes électorales. L’archevêque de Koupèla, Mgr Séraphin Rouamba, porte-parole des responsables religieux, a promis d’accompagner la CENI par les prières.

Les évêques du Burkina étaient en conférence épiscopale à Bobo-Dioulasso au moment du passage de l’équipe de la CENI dans la ville de Sya. Après les responsables coutumiers et religieux, Barthelemy Kéré a aussi échangé avec le gouverneur des Hauts-Bassins, Siaka Prosper Traoré, en présence des hauts-commissaires des provinces de la région, sur l’implication de l’administration dans l’enrôlement des électeurs. Me Barthelemy Kéré s’est dit satisfait des entretiens qu’il a eus avec les personnes rencontrées et optimiste quant à une grande inscription de la population sur les listes électorales. « Les personnes rencontrées nous ont rassurés de leur soutien et se sont engagées au moment venu, à apporter leur appui, afin que l’ensemble de la population puisse être impliquée. Nous pensons que si chacun de ces composantes tient ses engagements, nous pouvons aborder la question de l’enrôlement avec la sérénité », a conclu le président de la CENI.

Adaman DRABO

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
Burkina Faso : Grabuge de « co-épouses » autour de Yacouba Isaac Zida !
Burkina : 2020, c’est parti !
Situation nationale : Le CISAG constate que le président Roch Kaboré n’est pas aidé par ses proches
Vie politique : Le RPR vient en aide à des personnes vulnérables de l’arrondissement 7 de Ouagadougou
Présidentielle de 2020 : Un « taureau » nommé Abdoulaye Soma dans l’arène !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés